Isolation

  • Jusqu’à 90% des travaux financés
  • Accompagnement gratuit d’un expert
  • En 2 min sans engagement

Isolation mur intérieur

Le tarif d’une isolation de mur par l’intérieur varie généralement entre 30 et 80€/m². La méthode d’isolation sera différente en fonction du type de murs à isoler (en contact avec l’extérieur, lisse, avec gros défaut, etc.). L’isolation des murs permet jusqu’à 20% de gain énergétique. Des aides de l’État existent pour financer ce type de travaux (MaPrimeRénov’, Prime énergie, Habiter Mieux).

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Isolation mur intérieur

: l’essentiel

Coût moyenEntre 30 et 80€/m²
Méthodes d’isolationSous ossature métallique, par doublage collé,
contre-cloison
Aides financièresMaPrimeRénov’, Prime énergie,
MaPrimeRénov’ Sérénité, TVA 5.5%, Éco-PTZ
Gain énergétiqueJusqu’à 20%

Comment isoler les murs intérieurs (ITI) de son logement ?

Les murs anciens ou mal isolés peuvent causer jusqu’à 20% de déperdition d’énergie dans le logement. Il est donc important de bien isoler pour le confort intérieur et pour réaliser des économies d’énergies et financières.

deperditions energetiques 2

1 : Un pont thermique ou nœud constructif (5%)
2 : Fenêtres (15%)
3 : Sols (10%)
4 : Murs (20%)
5 : Toiture (30%)
6 : Air renouvelé et fuites (20%)

Globalement, une isolation des murs par l’intérieur (ITI) coûte entre 30 et 80€/m². Pour réaliser cette opération, plusieurs méthodes sont possibles :

  • Sous ossature métallique : prévue pour les murs ayant des défauts
  • Par doublage collé : adaptée pour les murs lisses, les travaux sont rapides et réduisent faiblement la surface habitable
  • Par contre cloison : privilégiée pour les murs possédant de gros défauts, améliore le confort l’été grâce à sa conservation de la fraîcheur, le lieu perd de sa surface habitable

Normes d’isolation pour les murs

La résistance minimale en vigueur par la réglementation thermique (RT) existante concernant les murs en contact avec l’extérieur est : R ≥ à 2.9 (ou 2 pour les murs en contact avec un volume non chauffé).

1. Comment isoler l’intérieur des murs sous ossature métallique ?

L’isolation sous ossature métallique consiste à poser un isolant (laine de verre par exemple) sur le mur et à le fixer grâce à des montants métalliques. Une plaque de parement est ensuite utilisée pour recouvrir le mur et lui permettre de supporter le poids de l’isolation.

Cette technique est la plus souvent utilisée pour l’ITI. Pour une isolation des murs sous ossature métallique, il faut compter de 35 à 60€/m² selon le type d’isolant choisi : panneaux semi-rigides, rouleaux, isolants en vrac déversés ou insufflés.

En revanche, les métaux conduisent le chaud et le froid, l’isolation de l’ossature doit donc être particulièrement soignée. L’acier perd de sa résistance à haute température, d’où un danger accru en cas d’incendie.

MéthodeIsolation intérieure sous ossature métallique
FormatPanneaux semi-rigides
IsolantLaine de verre
Prix moyen45€/m²
Surface100m²
Prix moyen total4.500€
Tableau d’une simulation d’isolation intérieure sous ossature métallique avec des panneaux semi-rigides de laine de verre

Isolation des murs en appartement (location ou propriétaire)

Dans un appartement, l’isolation des murs peut être particulièrement utile autant pour l’isolation thermique que phonique. Il faut cependant noter que seul le propriétaire peut effectuer des changements définitifs à son logement et que l’isolation intérieure des murs peut entraîner une perte d’espace.

2. Comment isoler des murs intérieurs par doublage collé ?

Avec cette méthode, l’isolant est collé à une plaque de plâtre. L’ensemble est ensuite fixé au mur à l’aide d’un mortier adhésif. Cette solution est réservée pour les murs parfaitement lisses. Pour un doublage collé au mur, le budget à prévoir est entre 35 à 50€/m².

L’avantage de cette technique est de poser en une seule fois l’isolant et le parement et de conserver la surface habitable. Les travaux simples et rapides nécessitent d’être réalisés sur des murs parfaitement plats.

MéthodeIsolation des murs intérieurs par doublage collé
FormatPanneaux
IsolantOuate de cellulose
Prix moyen40€/m²
Surface100m²
Prix moyen total4.000€
Tableau d’une simulation d’isolation des murs intérieurs par doublage collé avec des panneaux de ouate de cellulose

Isolation des murs d’une maison ancienne

Les maisons anciennes sont souvent mal isolées et les murs sont alors responsables de 20 à 25% de déperdition de chaleur. Il est donc important d’isoler les murs, notamment ceux en contact avec l’extérieur.

3. Comment isoler l’intérieur des murs par contre-cloison ?

La contre-cloison nécessite de gros travaux puisqu’un double mur est érigé en parallèle du mur existant. Entre les deux murs, on pose l’isolant sous forme de panneaux ou en vrac. Avant la pose, il faut s’assurer que le plancher peut supporter le poids de la double cloison.

Le prix de pose d’une contre-cloison est estimé entre 35 et 50€/m². Idéale pour rattraper les gros défauts d’un mur intérieur, il est aussi possible d’augmenter l’inertie thermique (capacité à conserver la chaleur) à l’intérieur de la maison afin d’améliorer le confort l’été. En contrepartie, la surface habitable sera largement diminuée.

MéthodeIsolation intérieure par contre-cloison
FormatVrac
IsolantPolystyrène
Prix moyen40€/m²
Surface100m²
Prix moyen total4.000€
Tableau d’une simulation d’isolation intérieure par contre-cloison avec du polystyrène en vrac

ITI dans une copropriété

La mise en œuvre de l’ITI dans une copropriété est plus contraignante que celle de l’ITE, car elle implique des gênes au niveau des occupants de l’immeuble. L’idéal est de réaliser une isolation des murs par l’intérieur dans un immeuble inoccupé, ce qui peut s’avérer difficile dans une copropriété.

Quels isolants pour ses murs ?

Les isolants les plus utilisés font partie des trois familles suivantes : les minéraux (laine de verre, laine de roche, etc.), les synthétiques (polystyrène, polyuréthane, etc.) et les isolants d’origine animale ou végétale (laine de coton, laine de mouton, liège, fibre de bois, etc.)

Type d’isolantForceFaiblesse
Ouate de celluloseConfort thermiquePrix en panneaux élevé
Laine de boisConfort thermiquePrix en panneaux élevé
Laine de verrePrix faibleConfort thermique faible
Laine de rochePrix faibleConfort d’été moyen
ChanvreBiosourcé et bonne isolation phoniquePrix et faible résistance au feu
PolyuréthaneTrès fort pouvoir isolantConfort l’été et isolation phonique faible
PolystyrèneCouche fine et efficace l’hiverConfort l’été faible
Tableau des forces et faiblesses de types d’isolant

1. Quel est le prix de l’isolation intérieure des murs ?

En général, une isolation thermique par l’intérieur (ITI) coûte entre 30 et 80€/m². Le prix peut varier en fonction de la surface à isoler, de l’isolant utilisé (laine de verre, laine de roche, polystyrène, etc.), du format de l’isolant (panneau, vrac, etc.) ou encore de la méthode choisie (sous ossature métallique, par doublage collé, par contre cloison).

ProduitÉpaisseurPrix moyen
Panneau laine de coton recyclé Métisse10cm10€/m²
Panneau en polystyrène extrudé10cm23€/m²
Laine de verre en rouleau10cm9€/m²
Chanvre en panneau10cm15€/m²
Panneau de polyuréthane8cm22€/m²
Ouate de cellulose en vrac/18€/le sac (14kg)
Laine de roche en rouleau20cm13€/m²
Tableau du prix moyen de types d’isolant avec épaisseur

Il est possible de trouver ces isolants chez Leroy Merlin, Castorama, Bricorama ou encore Brico Dépôt.

2. Comment choisir son isolant pour ses murs ?

Pour bien choisir son isolant, il y a plusieurs critères à étudier : l’isolation sonore, la conductivité thermique, la résistance au feu, le confort l’été, etc. Il faut également veiller à ce que l’isolant soit compatible avec le type de mur à isoler (isolants biosourcés plus adaptés aux bâtiments anciens, par exemple).

En ce qui concerne l’isolation des murs par l’intérieur, le premier critère est celui de l’épaisseur nécessaire. Il est recommandé de choisir l’isolant le plus performant pour l’épaisseur la plus faible afin de ne pas trop perdre d’espace habitable.

IsolantFormeÉpaisseurConductivité thermiqueConfort l’été
Ouate de celluloseVrac / Panneau17cm / 15cm0.038 à 0.042W/m.KExcellent
Laine de boisPanneau14cm0.036 à 0.046W/m.KExcellent
Coton recycléPanneau / Rouleau15cm0.039 à 0.047W/m.KFort
ChanvrePanneau16cm0.039 à 0.06W/m.KFort
Laine de verrePanneau / Rouleau12cm0.032 à 0.046W/m.KFaible
Laine de rochePanneau14cm0.033 à 0.044W/m.KMoyen
PolystyrènePanneau14cm0.031 à 0.038W/m.KFaible
PolyuréthanePanneau9cm0.022 à 0.028W/m.KFaible
Tableau comparatif des caractéristiques de types d’isolant

Conductivité thermique et confort estival

Plus la conductivité thermique (capacité d’un isolant à être traversé par l’air) d’un isolant est faible, plus celui-ci est performant.

Le confort d’été représente la capacité d’un isolant à retarder la surchauffe du logement durant l’été.

Les isolants biosourcés comme la laine de roche et la laine de bois allient une bonne conductivité thermique, une épaisseur convenable et un rapport qualité/prix intéressant. Ils sont donc conseillés pour l’isolation intérieure des murs.

3. Isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE) ?

L’ITE (isolation thermique par l’extérieur) rassemble les méthodes d’isolation de l’enveloppe extérieure d’un logement. Contrairement à l’ITI (isolation thermique par l’intérieur) qui concerne les surfaces intérieures du logement.

Globalement, le coût moyen d’une ITE est de 50 à 90€/m², fourniture et pose de l’isolant incluses. Tandis que le tarif de l’ITI varie entre 30 et 80€/m². L’isolation par l’extérieur entraîne des travaux conséquents qui englobent toute la maison (ou une grande partie), tandis que l’ITI peut être réalisée pièce par pièce.

MéthodeITEITI
Résistance thermiqueR = 2.9m².K/WR = 2.9m².K/W
Isolants éligiblesBéton, chanvre, fibre de bois, polystyrène, laine de verre, etc.Ouate de cellulose, laine de roche, laine de verre, polyuréthane, etc.
Prix moyenEntre 50 et 90€/m²Entre 30 et 80€/m²
Prix total moyen7.000€ (100m²)5.500€ (100m²)
Tableau comparatif des caractéristiques de l’isolation par l’intérieur et par l’extérieur

Pour ravaler les façades d’un logement ou si la performance énergétique est très insatisfaisante, le recours à l’ITE est à privilégier. Cependant, si le budget des travaux est plus restreint, il vaut mieux viser une isolation par l’intérieur qui est plus abordable et plus simple à mettre en place.

Quelles aides pour financer l’isolation intérieure des murs ?

Pour aider au financement de l’isolation intérieur des murs, plusieurs aides de l’État existent : Prime énergie, MaPrimeRénov’, Habiter Mieux Sérénité. Toutefois, il est demandé de remplir certaines conditions pour y être éligible (propriétaire depuis plus de 2 ans, gain énergétique d’au moins 35%, etc.).

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie isolation
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce isolation
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’ isolation
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon

1. Isolation des murs à 1 euro

L’isolation à 1 euro n’est plus disponible. Il s’agissait d’une offre commerciale à destination des ménages aux revenus les plus modestes et aux logements de plus de deux ans. Son fonctionnement était lié à celui du Coup de Pouce Isolation et des CEE.

2. Financer l’isolation intérieure des murs : la Prime énergie

billets picto

Montant
maximum 4.000€

picto echelle

Travaux éligibles
isolation, chauffage, fenêtre

reglement à l'amiable picto

Forme de versement
chèque et bon d’achat

contrat d'huissier picto

Organismes
fournisseurs d’énergie, grandes enseignes, entreprises privées

Le montant de la prime est de 12€/m² pour les ménages modestes et de 10€/m² pour les autres ménages. Pour être éligible, il faut être propriétaire ou bailleur d’un logement de plus de 2 ans.

La Prime énergie est une aide gérée et financée par des organismes privés. Les entreprises proposant cette aide sont des fournisseurs d’énergies (EDF, Engie, etc.), de grandes enseignes (Auchan, E.Leclerc, etc.).

Coup de pouce isolation

Le Coup de pouce Isolation est un dispositif créé pour soutenir la Prime énergie. Ce coup de pouce bonifie le montant de la Prime énergie (jusqu’à 25€/m2) pour les travaux d’isolation. Les organismes signataires de la charte « Coup de pouce » proposent aussi cette aide (TotalEnergies, EDF, etc.).

3. Financer l’isolation intérieure des murs : MaPrimeRénov’

couleurs prime renov

Le montant de la prime est variable en fonction du type de travaux, de la localisation du logement et des revenus du ménage, mais il peut aller jusqu’à 75€/m². Pour la percevoir, les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE. Il faut également que le logement soit une résidence principale construite il y a plus de 2 ans et dont l’habitant est propriétaire.

MaPrimeRénov’ est une aide gérée et versée par l’État dans le cadre du financement de travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique.

MaPrimeRénov’ copropriété

MaPrimeRénov’ propose un dispositif pour les copropriétés. Mais cette prime concerne uniquement les copropriétés composées à 75% au minimum de résidences principales et dont les travaux permettent un gain énergétique de 35%.

4. Financer l’isolation intérieure des murs : les autres aides

L’aide Habiter Mieux est une aide de l’Anah. Elle ne s’adresse qu’aux ménages modestes qui souhaitent faire une rénovation globale de leur logement ancien (plus de 15 ans). Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 50% du montant total des travaux, dans la limite de 15.000€.

L’éco-PTZ : Les banques partenaires de ce dispositif proposent un prêt gratuit pour les travaux de rénovation énergétique, allant jusqu’à 15.000 à 30.000€. L’État prend en charge les intérêts de ce prêt.

Le taux de TVA réduit à 5.5% : Les travaux de rénovation énergétique permettent de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5.5% (contre 20% habituellement). Cette remise est appliquée directement sur la facture par le professionnel réalisant les travaux.

Cumuler des aides

Les aides Habiter Mieux ne sont pas cumulables avec d’autres aides. Cependant, il est possible de bénéficier de MaPrimeRénov’, la Prime énergie, l’éco-PTZ et du taux de TVA réduit de façon cumulée.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :