Isolation mur

  • Jusqu’à 90% des travaux financés
  • Accompagnement gratuit d’un expert
  • En 2 min sans engagement

Isolation mur intérieur mince

L’isolation des murs par l’intérieur coûte en moyenne 5 à 15€/m² en fonction des plaques d’isolants choisies, qui sont directement appliquées sur les murs. De nombreux isolants minces comme la laine de verre ou le polystyrène extrudé permettent de bien isoler sans perdre trop d’espace habitable. Des aides de l’État comme la Prime énergie ou MaPrimeRénov’ existent pour aider financièrement les travaux de rénovation énergétique.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Isolation mur intérieur mince

: l’essentiel

Coût moyenEntre 5 à 15€/m² en fonction de l’isolant
Méthodes d’isolation possiblesITI mince par application directe de l’isolant,
entre les lattages des murs ou par contre-cloison
Isolants à privilégierLaine de verre ou panneaux en polystyrène extrudé
Gain énergétique possible20 à 25%

Isoler les murs intérieurs de son logement

Isoler les murs d’un logement vieux ou mal isolé permet d’obtenir un gain énergétique de 20 à 25%, tout en réalisant des économies sur la facture annuelle. Une isolation mince consiste à appliquer une plaque d’isolant directement sur les murs intérieurs.

deperditions energetiques 2

1 : Un pont thermique ou nœud constructif (5%)
2 : Fenêtres (15%)
3 : Sols (10%)
4 : Murs (20%)
5 : Toiture (30%)
6 : Air renouvelé et fuites (20%)

Les isolants recommandés sont généralement la laine de verre (11€/m²) et les panneaux en polystyrène extrudé (15 à 20€/m²), car leur épaisseur, mince, préserve au maximum la surface habitable. Pour isoler les murs d’un logement, deux méthodes existent :

  1. Par l’intérieur : pratique pour rénover un mur abîmé, cette technique ne nécessite pas d’autorisation pour réaliser des travaux. Elle dispose d’un bon rapport qualité/prix et est éligible à certaines aides financières (MaPrimeRénov’, Prime énergie, Habiter Mieux, etc.). Néanmoins, elle réduit la surface intérieure habitable et ne fait que réduire les ponts thermiques
  2. Par l’extérieur : pas besoin de déménager pendant les travaux, cette méthode conserve les mètres carrés habitables et promet une protection contre les variations des températures. Cependant, il est demandé d’obtenir une accréditation pour réaliser les travaux et l’apport en luminosité est plus faible, dû à la réduction de la surface autour des fenêtres

Arrêté du 22 mars 2017

L’arrêté du 22 mars 2017 fixe de nouveaux seuils de performances énergétiques à respecter. Chaque région possède son propre niveau de résistance thermique avec ses normes d’isolation. La performance thermique à atteindre prend en compte : la performance de la paroi maçonnée, l’isolation existante et l’isolation mise en œuvre lors des travaux.

1. ITI mince par application directe de l’isolant

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) coûte 15€/m², c’est une technique facile qui consiste à coller le matériau directement sur le mur. Les isolants se présentent sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides.

Applicable sur des murs en bon état, elle est idéale car les panneaux sont fins et minimise la perte de surface habitable au logement. Elle peut être réalisée dans les combles, le sous-sol et les pièces aménagées.

MéthodeIsolation murs intérieurs
IsolantLaine de verre
Surface100m²
Prix moyen15€/m²
Prix total moyen1.500€
Simulation du prix pour une surface de 100m² avec de la laine de verre

Isolation d’un mur humide

Pour l’isolation d’un mur humide (par exemple un mur en pierre ou une cave semi-enterrée), le liège expansé est idéal car il s’agit d’un isolant imputrescible et perméable à la vapeur d’eau.

2. ITI mince entre les lattages des murs

L’ITI mince entre les lattages des murs s’agence par la pose de l’isolant, souple ou semi-rigide (laine de chanvre, laine de roche, etc.) entre les lattages des murs. Ce processus corrige l’aspérité de la surface du mur, cela conserve le revêtement intérieur du mur.

Contrairement à l’isolation par application directe, le mur n’a pas besoin d’être en parfait état, il peut présenter des défauts de planéité. En revanche, la perte de surface est plus importante et le mur perd de l’inertie thermique. Son prix est d’environ 5 à 15€/m², hors ossature.

MéthodeITI entre les lattages des murs
IsolantLaine de roche
Surface100m²
Prix moyen5 à 15€/m²
Prix ossature2 à 7€/unité
Prix total moyen1.000€ + prix ossature
Exemple du coût moyen d’une ITI entre des lattages pour une surface de 100m²

Isolation des murs minces d’une maison ancienne

L’isolation mince est idéale pour une maison ancienne. Cette méthode permet de gommer les aspérités et les irrégularités des murs. De plus, ce sont des matériaux légers et les murs anciens peuvent supporter leur poids faible.

3. ITI mince par contre-cloison

L’isolation thermique par l’intérieur est réalisée par l’installation d’une contre-cloison directement sur les murs existants. La paroi (briques, blocs, béton, etc.) est montée directement sur le mur et la partie entre les deux est remplie d’isolant qui peut être rigide, semi-rigide, ou en vrac (flocons de cellulose, laine de bois, polystyrène expansé, etc.).

Cette technique conserve le revêtement intérieur mais elle engendre une perte d’espace importante. De plus, le mur doit être assez solide pour supporter le poids supplémentaire de la cloison. Le budget à prévoir est entre 10 et 15€/m², hors installation du pare-vapeur, qui peut être difficile.

MéthodeITI mince par contre-cloison
IsolantBriques alvéolées
Surface100m²
Prix moyen10 à 15€/²
Prix total moyen1.500€
Exemple du coût moyen pour une ITI mince par contre-cloison dans une surface de 100m²

Quel est le meilleur isolant phonique pour les murs minces ?

Le meilleur isolant phonique mince est l’ouate de cellulose. Ce matériau a une excellente performance acoustique. Par exemple, à épaisseur et densités égales, il est plus performant que la laine de verre.

Isolation mince pour ses murs

conductivité thermique picto

Conductivité thermique

isolation toit picto

Resistance thermique

planche d'isolant picto

Épaisseur

isolation toit par l'interieur picto

Isolation sonore

isolation du sol picto

Densité

Plusieurs types d’isolants sont proposés sur le marché, on retrouve 3 grandes familles : les isolants minéraux (laine de roche, laine de roche, etc.), naturels (laine de mouton, ouate de cellulose, etc.) et synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, etc.).

Famille d’isolantAvantagesInconvénients
Isolants minérauxDurable, très grande résistance aux feuxRenouvellement tous les 10 ans
(Laine de verre, laine de roche, etc.)Naturels, isolants phoniques et thermiquesSe tasse au fil des années
Isolants naturelsBiosourcésTraitement résistance aux feux
(Liège, fibre de bois, chanvre, etc.)Matières végétalesTraitement contre les nuisibles
Isolants synthétiquesMatériaux très légersPas écologique
(Polystyrène expansé, polyuréthane, etc.)Isolants thermiques et phoniques
Les avantages et inconvénients selon la famille d’isolants

1. Quel est le prix de l’isolation intérieure des murs minces ?

Généralement, l’isolation intérieure des murs mince coûte entre 30 et 80€/m², en tenant compte du prix du matériau et de la main d’œuvre. Le prix global de l’ITI mince varie en fonction de l’isolant choisi, de la surface à isoler et de la méthode effectuée.

Certaines méthodes doivent être impérativement installées par des professionnels, il faut donc ajouter le prix de cette main d’œuvre.

Revendeur / MarqueType d’isolantRésistancePrix moyen
ChaussonPanneau isolant laine de roche0.6m².K/W39€/m²
CastoramaPanneau laine de coton recyclé1.5m²K/W6€/m²
BricomanLot de 2 rouleaux laine de verre1.75m²K/W4€/m²
ChaussonPanneau semi-rigide fibre de bois2.6m²K/W12€/m²
Prix moyen et résistance selon le type d’isolant et le revendeur/marque

2. Choisir son isolant pour ses murs minces : polystyrène ou laine de verre ?

L’isolation des murs par l’intérieur doit se faire avec un isolant au moins semi-rigide avec une bonne résistance thermique. Les critères à prendre en compte sont : l’isolation thermique, l’isolation acoustique et l’épaisseur du matériau.

Parmi les meilleurs isolants pour l’intérieur des murs : la laine de verre, la fibre de bois et les panneaux en polystyrène extrudé sont conseillés.

Type d’isolantCoefficient d’isolationAvantagesInconvénientsConfort en étéPrix moyen
Laine de verre0.032 à 0.046W/(m.K)Bon marché, léger, facile d’utilisationCraint l’eau et sujet au tassementFaible8 à 15€/m²
Laine de roche0.033 à 0.44W/(m.K)Bon marché, léger, facile d’utilisationCraint l’eau et sujet au tassementMoyen20 à 50€/m²
Fibre de bois0.036 à 0.046W/(m.K)Bonne longévité
Confort l’été
Traitement contre les rongeursElevé20 à 30€/m²
Polystyrène extrudé0,027 à 0.040W/(m.K)Résistance mécanique et compression élevéeIsolation acoustique faible, gaz toxiques en cas d’incendieFaible30 à 40€/m²
Prix moyen et caractéristiques selon le type d’isolant

L’un des meilleurs isolants reste la laine de verre. Ce matériau, connu de tous les professionnels, est l’un des plus abordables du marché (8 à 15€/m²) et offre un bon coefficient d’isolation. De plus, il est facile à poser et c’est un matériau léger.

Qu’est-ce que le coefficient d’isolation ?

Ce coefficient mesure l’efficacité thermique, représenté en W/(m.K) ou en lambda (λ). Il permet de calculer combien un isolant laisse traverser l’air, le froid ou encore la chaleur. Par conséquent, plus le chiffre est faible, meilleure est sa performance.

3. ITI mince ou ITE mince ?

Pour isoler un logement, les deux méthodes les plus utilisées sont l’isolation par l’intérieur (ITI) et l’isolation par l’extérieur (ITE). Chaque méthode dispose de ses avantages et de ses inconvénients, il faut donc trouver la technique adaptée aux besoins du logement. Leur prix dépend de l’isolant utilisé pour les travaux.

MéthodesIsolation thermique par l’intérieur (ITI)Isolation thermique par l’extérieur (ITE)
Prix moyen30 à 80€/m²150€/m²
Prix moyen 100m²3.000 à 8.000€15.000€
AvantagesRénove l’intérieur des murs et possibilité d’étaler les échéancesÉlimination des ponts thermiques et restauration de l’extérieur du bâtiment
InconvénientsPerte de surface habitable, déménagement pendant les travaux, finitions à ajouterPermis de construire nécessaire, perte de l’aspect initial de la façade (par ex pierre)
Prix et avantages et inconvénients selon la méthode d’isolation

Le type d’isolation choisi dépend des besoins et des spécificités du logement. Pour une plus-value de la maison, optez pour l’ITE qui donnera un coup de jeune à la façade. Au contraire, s’il est important de ne pas toucher à la façade car elle est esthétique ou importante (mur de pierre par exemple), alors l’ITI est recommandée.

En général, l’ITI est moins chère (30 à 80€/m²) que l’ITE (150€/m²) car elle nécessite des travaux plus légers.

Quelles sont les aides pour financer l’isolation intérieure des murs ?

Afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place plusieurs aides financières. Prime énergie, TVA taux réduit 5.5%, prêt à taux 0 ou encore aides de l’Anah, ces aides ont toutes leurs spécificités et leurs éligibilités.

1. Aide pour l’ITI des murs : Isolation plancher à 1€

Depuis quelques années, l’isolation à 1€ n’est plus disponible suite à la réduction des primes CEE. Auparavant, elle était proposée par des professionnels missionnés par l’État pour aider les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

2. Aide pour l’ITI des murs : Prime énergie

billets picto

Montant
maximum 4.000€

picto echelle

Travaux éligibles
isolation, chauffage, fenêtre

reglement à l'amiable picto

Forme de versement
chèque et bon d’achat

contrat d'huissier picto

Organismes
fournisseurs d’énergie, grandes enseignes, entreprises privées

La Prime énergie est proposée pour des travaux d’isolation des murs par l’intérieur, son montant peut aller jusqu’à 12€/m². Pour y accéder, il faut que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié RGE, être propriétaire du logement, achevé depuis plus de deux ans et l’isolant doit être certifié ACERMI tout en ayant une résistance thermique de 3.7m².KW. La demande doit être effectuée avant les travaux.

3. Aide pour l’ITI des murs : MaPrimeRénov’

couleurs prime renov

MaPrimeRénov’ peut atteindre 20.000€ sur 5 ans. Il s’agit d’une aide publique qui permet de financer des travaux d’isolation et de chauffage. Le montant de l’aide varie en fonction du lieu d’habitation (pour le climat par exemple) et des revenus du foyer. Pour les copropriétés, tous les foyers reçoivent le même financement peu importe leur niveau de ressources.

Existe-t-il d’autres aides pour son ITI ?

D’autres aides sont disponibles pour financer des travaux de rénovation énergétique. Habiter Mieux, Prêt à taux 0 ou encore la TVA 5.5 %. Il est donc important de se renseigner auprès des organismes pour sélectionner la prime qui correspond à vos besoins. De plus, certaines primes peuvent être cumulées.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :