Isolation sol

  • Jusqu’à 90% des travaux financés
  • Accompagnement gratuit d’un expert
  • En 2 min sans engagement

Isolation plancher bas

L’isolation du plancher bas coûte en moyenne 40 à 60€/m². Il s’agit du dernier sol qui sépare la pièce de vie d’une pièce non chauffée. Bien que le gain énergétique ne soit que de 7 à 10%, il est important d’isoler son plancher pour réaliser des économies d’énergie et financière. Des aides de l’État permettent de financer ce type de d’isolation (Prime énergie, Habiter Mieux, MaPrimeRénov’, etc.).

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Isolation plancher bas

: l’essentiel

Coût moyenEntre 40 et 60€/m²
Méthodes d’isolationPar le dessus ou par le dessous (plafond)
Meilleurs isolantsLaine de roche, polystyrène,
Fibre de bois, polyuréthane
Aides au financementPrime énergie, MaPrimeRénov’,
MaPrimeRénov’ Sérénité, Éco-PTZ, TVA 5,5%

Comment isoler le plancher bas de son logement ?

Une meilleure isolation des plancher bas permet de supprimer les ponts thermiques entre la pièce de vie et l’espace non chauffé. Ainsi, pour un gain énergétique de 7 à 10%, le coût moyen de cette isolation est compris entre 40 et 60€/m².

deperditions energetiques 2

1 : Un pont thermique ou nœud constructif (5%)
2 : Fenêtres (15%)
3 : Sols (10%)
4 : Murs (20%)
5 : Toiture (30%)
6 : Air renouvelé et fuites (20%)

Une isolation du plancher bas peut s’effectuer sous le plancher s’il se trouve sur un vide sanitaire ou une pièce non chauffée (cave/garage), ou sur le plancher s’il se trouve sur un terre-plein.

  • Sous le plancher : isolation du plafond de la pièce sous le plancher bas par flocage, collage ou fixation. Technique la plus utilisée, elle est idéale pour un vide sanitaire accessible ou un sous-sol non chauffé
  • Sur le plancher : isolant placé sur le sol et recouvert d’une chape, dalle de béton ou plancher à hourdis, puis revêtement du sol. Adaptée pour les constructions neuves ou pour les vides sanitaires non accessibles

Norme d’isolation des planchers bas

En construction neuve, il faut viser une résistance thermique d’isolant supérieure ou égale à 4m².K/W, soit entre 12 et 16 centimètres d’épaisseur minimum.

1. Comment isoler le plancher bas sur terre-plein ?

L’isolation du plancher bas sur terre-plein s’opère uniquement par le dessus. Le revêtement de sol est cassé afin d’installer l’isolant sous forme de panneau rigide ou semi-rigide. Toutefois, la méthode d’isolation rend le logement inhabitable durant les travaux.

Cette technique permet de choisir son revêtement de sol et de supprimer les ponts thermiques. Elle nécessite un budget compris entre 45 et 80€/m², hors main-d’œuvre et revêtement de sol. De plus, pour protéger le sol et l’isolant contre l’humidité, il faudra installer un film polyane au préalable.

LieuSur terre-plein
IsolantLaine de verre
FormatPanneau
RevêtementOui
Surface50m²
Coût total8.250€ (main-d’œuvre)
Tableau d’une simulation d’isolation du plancher bas sur terre-plein avec de la laine de verre

Isolation des planchers bas en copropriété

L’isolation des planchers bas est soumise au vote de l’Assemblée générale des copropriétaires, car il valorise le bâtiment. Une isolation par l’extérieur sera privilégiée si elle est possible (hors terre-plein).

2. Comment isoler le plancher bas sur vide sanitaire ?

Pour isoler un plancher bas possédant un vide sanitaire accessible ou non, la méthode conseillée est l’isolation par le dessous. La seule différence est le format de l’isolant : une mousse pour un vide sanitaire accessible et en vrac pour un vide sanitaire non accessible.

En moyenne, cela coûte 15 à 40€/m². L’isolation par le dessous est privilégiée, car la projection de l’isolant dans le vide sanitaire non accessible est facile, efficace et moins chère que l’isolation par le dessus. De plus, le revêtement de sol est préservé.

Toutefois, il faudra s’équiper d’une souffleuse si les travaux ne sont pas réalisés par un artisan.

LieuSur vide sanitaire
IsolantMousse polyuréthane
FormatProjetée
Surface50m²
Coût total2.000€ (main-d’œuvre)
Tableau d’une simulation d’isolation du plancher bas sur vide sanitaire avec de la mousse polyuréthane

Isolation des planchers bas dans une maison ancienne

Les planchers bas d’une maison ancienne connaissent souvent des problèmes d’humidité. Il est préférable d’utiliser un isolant résistant à l’humidité, imputrescible et un film polyane pour optimiser l’étanchéité.

3. Comment isoler le plancher bas sur sous-sol non chauffé ?

Pour isoler un plancher bas sur sous-sol non chauffé, il faut isoler par le dessous en installant des panneaux d’isolant. Ces derniers peuvent être directement collés sur le plafond, fixés avec des chevilles, installés entre poutrelles ou en plafond hourdis (rouleau).

L’isolation du plancher bas du sous-sol non chauffé est assez facile à réaliser et moins chère qu’une isolation par le dessus. En moyenne, cela coûte entre 40 et 60€/m². Toutefois, le choix de la méthode dépend de l’état du plafond et réduit la hauteur de la pièce non chauffée.

LieuSur sous-sol non chauffé
IsolantPolystyrène extrudé
FormatPlaques rigides
LieuCave ou garage
Surface50m²
Coût total3.000€ (main-d’œuvre)
Tableau d’une simulation d’isolation du plancher bas sur sous-sol non chauffé avec du polystyrène extrudé

Isolation des planchers bas d’une cave/parking dans un immeuble

Choisir l’isolation en sous-face évite une gêne durant les travaux. Mais cela réduira la hauteur sous plafond de la cave ou du parking.

Matériaux et isolants pour ses planchers

Il existe trois familles d’isolants : les minéraux (laine de verre, laine de roche, etc.), les synthétiques (polystyrène, polyuréthane, etc.) et les isolants d’origine animale ou végétale (laine de coton, laine de mouton, liège, fibre de bois, etc.).

Famille d’isolantAvantagesInconvénients
MinéralAdaptabilitéPeut se tasser avec le temps
MinéralIncombustible
SynthétiqueEfficace été comme hiverInflammable et polluant
Végétal/AnimalLongue durée de vieConfort variable l’été
Végétal/AnimalÉcologiquePas adapté aux milieux humides
Tableau des avantages et inconvénients par famille d’isolant

1. Quel est le prix de l’isolation du plancher bas ?

En moyenne, une isolation de plancher bas coûte entre 40 et 60€/m². Il varie en fonction de la surface à isoler, de la méthode utilisée, de l’épaisseur de l’isolant ou encore des travaux supplémentaires (revêtement, etc.).

IsolantLaine de verrePolystyrènePolyuréthane
FormatRouleau/panneauPanneauVrac
Épaisseur16cm12cm15cm
EfficacitéBonne l’hiver
Faible l’été
EquilibréeBonne
Prix moyen20€/m²30€/m²15€/m²
RevendeurLeroy Merlin / Castorama / Bricorama / ChaussonLeroy Merlin / Castorama / Bricorama / ChaussonLeroy Merlin / Castorama / Bricorama / Chausson
Tableau du prix de l’isolation du plancher bas avec de la laine de verre, du polystyrène et du polyuréthane

2. Comment choisir son isolant pour son plancher bas ?

Pour choisir son isolant, il faut prendre en compte l’épaisseur nécessaire pour atteindre la résistance thermique optimale, sa conductivité, son climat (résistance au froid ou à l’humidité) et sa résistance dans le temps.

IsolantFormeÉpaisseurCoefficient d’isolationPrix moyen
Laine de verreRouleau
Panneau
14cm0,030 à 0,040λ17€/m²
Laine de rochePanneau16cm0.034 à 0,042λ15€/m²
Polystyrène extrudéPanneau12cm0,029 à 0,035λ25€/m²
Fibre de boisPanneau16cm0,036 à 0,038λ20€/m²
PolyuréthaneMousse15cm0,022 à 0,028λ15€/m²
Tableau comparatif des caractéristiques d’isolants pour son plancher bas

Coefficient de conductivité thermique

Le coefficient lambda (λ) mesure la capacité d’un isolant à être traverser, ou non, par de l’air (chaleur, froid). Plus le nombre est faible, plus l’isolant est efficace.

Les trois isolants conseillés sont la mousse polyuréthane pour une isolation par flocage d’un vide sanitaire, la laine de roche pour son bon rapport qualité/prix et le polystyrène extrudé pour sa durabilité.

3. Comment choisir le bon matériau pour ses planchers bas ?

Généralement, un plancher coûte 100€/m². Pour sélectionner le matériau le plus adapté, il faut prendre en compte son isolation thermique, phonique, son esthétique et son prix.

MatériauxBétonBoisLiège
CaractéristiquesRésiste à l’usureLégerÉcologique
Point fortS’adapte à toutes les piècesEsthétiqueIsolant phonique
Prix moyen50 à 100€/m²70 à 140€/m²40 à 90€/m²
Tableau comparatif des caractéristiques de matériau pour son plancher bas

Le liège est le matériau le moins cher et le plus écologique dans le cas d’un revêtement de sol. En général, le béton présente le meilleur rapport qualité/prix tandis que le point fort du bois réside dans son esthétique apporté  à la pièce.

Quelles sont les aides pour financer l’isolation des planchers bas ?

Plusieurs aides permettent de financer l’isolation des planchers bas : la Prime énergie, MaPrimeRénov’, Habiter Mieux. Pour certaines, il faut atteindre un gain énergétique après les travaux pour en bénéficier.

AideMontant moyenÉligibilité
Prime énergieJusqu’à 12€/m²Propriétaires logement
> de 2 ans
MaPrimeRénov’Jusqu’à 75€/m²Propriétaires logement
> de 2 ans
Habiter MieuxJusqu’à 15.000€Ménages modestes et propriétaires logement > de 15 ans
Tableau des aides pour financer l’isolation des planchers bas

1. Isolation du plancher à 1 euro

L’isolation à 1 euro n’existe plus. Cette offre commerciale à destination des ménages aux revenus les plus modestes et aux logements de plus de deux ans était liée au Coup de Pouce Isolation et aux CEE. Elle permettait à ces particuliers d’isoler pour 1 euro symbolique, malheureusement, cette offre a fait naître des arnaques.

2. Financer l’isolation du plancher bas : la Prime énergie

billets picto

Montant
maximum 4.000€

picto echelle

Travaux éligibles
isolation, chauffage, fenêtre

reglement à l'amiable picto

Forme de versement
chèque et bon d’achat

contrat d'huissier picto

Organismes
fournisseurs d’énergie, grandes enseignes, entreprises privées

La Prime énergie est une aide pouvant aller jusqu’à 12€/m², elle permet de financer des travaux d’isolation de la maison. Son montant dépend de nombreux facteurs comme : le type de travaux, la localisation du logement ou les revenus du foyer.

Pour y être éligibles, les travaux doivent concerner un logement de plus de 2 ans et être réalisés par un professionnel RGE.

Coup de pouce isolation

Tous les ménages peuvent bénéficier de la prime Coup de pouce isolation pour les combles et les toitures. Il s’agit d’une prime d’environ 25€/m² d’isolant posé pour les ménages aux revenus modestes.

3. Financer l’isolation du plancher bas : MaPrimeRénov’

couleurs prime renov

MaPrimeRénov’ est une aide de l’Agence Nationale de l’habitat (Anah) dont le montant peut aller jusqu’à 75€/m² selon les revenus fiscaux du foyer et les gains écologiques après travaux. Elle est uniquement disponible pour les propriétaires d’une résidence principale de plus de deux ans, occupant le logement ou le louant.

MaPrimeRénov’ copropriété

Les copropriétés peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ uniquement pour des travaux dans les parties communes.

4. Financer l’isolation du plancher bas : les autres aides

Habiter Mieux est une aide financière d’un montant allant jusqu’à 50% des travaux dans la limite de 15.000€. L’aide est réservée aux foyers les plus modestes et aux résidences principales de plus de 15 ans, il est nécessaire d’obtenir un gain énergétique d’au moins 35%.

L’éco-Prêt à taux zéro (Eco-PTZ) permet de financer ses travaux d’isolation des planchers bas en empruntant jusqu’à 30.000€, sans intérêt.

La TVA à 5.5% s’applique automatiquement sur la facture des travaux d’isolation des sols dès lors que les travaux sont réalisés par un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Cumuler des aides

Il est possible de cumuler plusieurs aides pour financer ses travaux d’isolation. Seul le dispositif Habiter Mieux n’est pas cumulable avec d’autres aides.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Testez votre éligibilité en 2 minutes

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :