Montant de la Prime énergie

La Prime énergie constitue l’une des aides mises en place par le gouvernement pour inciter les ménages à la sobriété énergétique. Allant d’environ 400€ à plus de 4.000€, elle vise à favoriser les économies d’énergie autant que le confort.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article
  • Montant de la prime énergie : Jusqu’à 4.500€
  • Foyers éligibles : Tout foyer, mais le montant de la prime augmente proportionnellement à la précarité économique (ménages modestes) des foyers.
  • Travaux éligibles : Chauffage et isolation
  • Aides alternatives : MaPrimeRénov, « Habiter Mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et l’Ecoprêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Les montants de la prime énergie

La « Prime énergie » est une aide financière ouverte à tous et visant au remplacement d’équipements ou à la rénovation énergétique d’une habitation.

Elle concerne deux domaines principaux : l’isolation ou les dispositifs de chauffage éligibles des logements individuels souhaitant réaliser des économies.

Son calcul dépend :

  1. Du foyer : revenus, nombre d’habitants et du statut (locataire ou propriétaire)
  2. Du logement : zone géographique (zone climatique), type de bien, du chauffage, de la surface habitable
  3. Du type de travaux envisagé
Montants bonifiés
Les montants peuvent être bonifiés si le ménage est modeste et dépendent des équipements considérés. Le Coup de pouce est notamment conditionné par le remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou gaz. Il peut alors atteindre les 4.500€ à son maximum.

Pour l’isolation, seule la surface à isoler entre en ligne de compte, en plus de la prime de base.

Prime énergie coup de pouce chauffage

1. Montants de la Prime énergie pour ménage modeste

  • Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R : 700€
  • Chaudière au gaz à très haute performance énergétique : 1.200€
  • Pompe à chaleur hybride : 4.000€
  • Pompe à chaleur air-eau ou eau-eau : 4.000€
  • Chaudière biomasse performante : 4.000€

2. Montants de la Prime énergie pour les autres ménages

  • Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R : 450€
  • Chaudière au gaz à très haute performance énergétique : 600€
  • Pompe à chaleur hybride : 2.500€
  • Pompe à chaleur air-eau ou eau-eau : 2.500€
  • Chaudière biomasse performante : 2.500€

Prime énergie coup de pouce isolation

Isolation des combles et toitures Isolation des planchers bas
Prime ménage modeste 20€/m2 d’isolant posé 20€/m2 d’isolant posé
Prime autres ménages 10€/m2 d’isolant posé 10€/m2 d’isolant posé

Il est à noter que des conditions de ressources encadrent la définition de « ménages modestes » impactant les montants envisageables.

Ressources plafonds pour un ménage modeste

Nombre d’habitant(s) Autres régions Île-de-France
1 19.074€ 25.068€
2 27.896€ 36.792€
3 33.547€ 44.188€
4 39.192€ 51.597€
5 44.860€ 50.026€
Par personne supplémentaire + 5.651€ + 7.422€

Simulations de Prime énergie

Pour l’installation d’un panneau solaire

L’installation de panneaux solaires seuls n’est pas incluse dans ce dispositif de primes, mais il est possible d’opter pour un chauffe-eau solaire individuel ou un système solaire combiné (SSC). Ce dernier permet de chauffer l’eau sanitaire du logement, mais aussi d’être relié à un chauffage central existant et d’ainsi réaliser des économies.

Exemple : Installation d'un panneau solaire
Il est possible de considérer un logement modeste situé dans l’Oise. Le foyer fiscal unique ne dépasse pas le plafond établi (de 19.074€) et opte pour un équipement SSC d’une valeur de 14.000€.

Le ménage réside dans une maison de 110m² au chauffage individuel électrique. Sa prime sera dès lors estimée à 796€, pouvant monter jusque 4.000€ avec le dispositif « coup de pouce » (simulation EDF).

Pour un changement de fenêtres

Le changement des ouvrants n’est qu’en partie éligible à la prime et ne bénéficie pas du mécanisme « Coup de pouce ».

Les fenêtres entrent dans l’équation de l’isolation globale du logement.

Exemple : Changement de fenêtres
Si l’on considère un foyer toujours modeste d’une seule personne, cette fois en Île-de-France et sur une surface équivalente, la prime avoisinera les 940€ pour une douzaine de fenêtres et selon une prime bonifiée. Ce sur une facture globale moyenne estimée de 4.000€ (simulation E.Leclerc).

Pour l’installation d’une éolienne

L’installation d’une éolienne ne relève pas des primes énergies, mais entre dans le programme « Habiter Mieux » de l’Anah ou la prime du Compte CO2.

Simulations des primes énergie EDF et Leclerc

Parmi les divers acteurs adhérant à la charte liée aux Primes énergies, deux des plus importants sont le fournisseur d’énergie EDF et le groupe E.Leclerc. Ils proposent tous deux un panel de primes pour aider aux travaux des particuliers.

L’offre Prime énergie de EDF

Celle mise en place par EDF suit les critères et les lignes de conduite globales du dispositif. S’ajoutent à cela des audits de contrôle et des déclarations sur l’honneur se devant d’être respectés après travaux.

En l’occurrence et pour le cas présent, EDF propose des primes montant jusque 4.500 euros et payables par chèque, après validation. Cette validation survient environ un mois après le dépôt du dossier complet.

Les travaux éligibles proposés par le fournisseur d’énergie incluent l’isolation des combles, de la toiture/terrasse, des murs et des sols ; mais également :

  • Chaudière individuelle à haute performance énergétique
  • Pompe à chaleur air-eau et eau-eau
  • Pompe à chaleur hybride
  • Émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées
  • Appareil indépendant de chauffage au bois
  • Chaudière biomasse individuelle
  • Système solaire combiné

Enfin le changement des fenêtres peut bénéficier d’une Prime énergie hors « Coup de pouce ».

Exemple : Installation d'un poêle à granules
Si l’on use des mêmes données que précédemment avec une localisation en Île-de-France, il est possible d’obtenir une estimation de 451€, pouvant monter à 800€ dans le cas du remplacement d’un équipement au charbon.

Le prix moyen de cette prestation étant, à titre indicatif, de 2.500€, pose comprise.

L’offre Prime énergie de E.Leclerc

La logique est la même, les travaux éligibles variant peu. En l’occurrence, c’est surtout le mode de paiement qui diffère. Le versement de la prime s’effectue sous forme de cartes cadeaux à dépenser en circuit fermé, dans les enseignes de la marque.

Exemple : Installation d'un poêle à granules identique
Toujours en entrant les données d’un ménage modeste et donc sous les 25.068€ annuel de revenus en Île-de-France, la prime proposée est cette fois de 573€, sans spécification d’un éventuel « coup de pouce ».

Calculer et demander une prime énergie

Pour résumer et affiner les diverses conditions d’obtention de ces primes, il est bon de rappeler les critères pertinents.

Calculer une Prime énergie

Les simulateurs en ligne se basent principalement sur le panel déjà cité : les revenus, le type de travaux, de logement et de chauffage. Mais aussi la surface habitable, la zone géographique, le nombre d’habitants et leur situation locative ou de propriété.

Cependant, l’habitation doit aussi exister depuis au moins deux ans, l’artisan doit avoir la certification RGE et la prime doit être demandée avant signature du devis. De plus, les matériaux et équipements installés doivent respecter des normes précises et être fournis par l’artisan.

L’on peut dès lors se référer aux simulations et/ou aux équipements pouvant bénéficier du « coup de pouce » pour le calcul.

Obtenir la Prime énergie

demande prime energie

Les dossiers complets comprennent systématiquement :

  1. Une demande de prime
  2. Un devis mentionnant la certification RGE de l’artisan
  3. Les factures idoines
  4. Une déclaration sur l’honneur
  5. Les déclarations de revenus du ménage

Le tout est à fournir à l’organisme signataire de la charte choisi (comme EDF ou E.Leclerc), dans les délais limites spécifiés.

Ces primes sont majoritairement versées par les fournisseurs d’énergie ou les acteurs de la grande distribution et ne peuvent être cumulées avec les aides délivrant des CEE.

Elles peuvent néanmoins être couplées à l’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ), à MaPrimeRénov’, à certaines aides de l’Anah et à la TVA à taux réduit de 5,5%.

 

Elles sont délivrées par chèque, virement, bons d’achat ou sont déduites des factures.

Obtenez votre prime énergie

La prime énergie est une aide mise en place par l’État pour aider à financer des travaux de rénovation énergétique (chauffage et isolation) des particuliers et professionnels.

 

La prime énergie est calculée en fonction du logement (type, surface, etc.), des caractéristiques du foyer (revenus, personnes, zone climatique) et des travaux engagés (chauffage, isolation, etc.).

Les fournisseurs d’énergie, comme EDF, ou les grandes enseignes (Leclerc) proposent des primes énergies pour les particuliers.