Calcul Prime énergie

D’un montant allant jusqu’à 4.500€, la Prime énergie permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Elle est accessible pour tous les foyers en fonction de leurs revenus fiscaux annuels : plus le foyer est modeste et plus le montant de la prime CEE sera élevé.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article
  • Montants : jusqu’à 4.500€ (selon les travaux)
  • Critères : caractéristiques du foyer, revenus fiscaux, zone climatique, type de bien
  • Prime énergie EDF : jusqu’à 4.500€ (matériel) ou jusqu’à 20€/m2 (isolation), versée au bout d’un mois par chèque
  • Prime énergie Leclerc : jusqu’à 35% du coût des travaux, versée sous 1 mois après validation du dossier et sous forme de bons d’achat

Calcul de la Prime énergie

La Prime énergie peut avoir différents noms : Prime énergie ou prime CEE.

Ne pas confondre la prime énergie et MaPrimeRénov'
Il ne faut pas confondre la prime énergie avec le dispositif Maprimerenov’ de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Les critères du calcul de la Prime énergie

Le montant de la Prime énergie repose sur plusieurs facteurs : gains énergétiques, ressources du ménage et zone climatique.

1. Les économies d’énergie obtenues par les travaux

Le facteur le plus important correspond aux gains d’énergies non dépensées en raison des travaux d’économies d’énergie : on utilise alors l’unité du kWh cumac qui est utilisée pour le dispositif des certificats d’économie d’énergie. Les CEE sont exprimés en kWh cumac :

1 certificat d’économie d’énergie = 1 kWh cumac

Le kWh cumac mesure la quantité d’énergie évitée sur une période donnée alors que le kWh mesure la quantité d’énergie consommée.

Définition du kWh cumac
L’unité “cumac” est la contraction des mots “cumulé” et “actualisé”. Elle permet de ramener un kWh à la durée de vie du produit et actualisé au marché.

khw definition

2. Les ressources du ménage

La Prime énergie est accessible à tous les bénéficiaires indépendamment de leurs ressources. Le montant de la prime sera néanmoins plus ou moins important en fonction des revenus du foyer fiscal.

Principe de la prime énergie
  • Plus les ressources sont élevées, plus le montant de la prime est faible
  • Inversement, plus les revenus sont faibles, plus le montant de la prime est élevé

Il convient de distinguer trois types de bénéficiaires selon leurs revenus :

  • Les bénéficiaires classiques
  • Les bénéficiaires modestes
  • Les bénéficiaires modestes en grande précarité

Les bénéficiaires modestes sont les ménages dont le revenu est inférieur à ces seuils. Au-delà de ces seuils, le bénéficiaire sera considéré comme un bénéficiaire classique.

Composition du foyer Montant des ressources
Île-de-France Autre région
1 personne 25.068€ 19.074€
2 personnes 36.792€ 27.896€
3 personnes 44.188€ 33.547€
4 personnes 51.597€ 39.192€
5 personnes 59.026.€ 44.860€
Par personne supplémentaire + 7.422€ +5.651€

Les ménages modestes en situation de grande précarité sont ceux dont le revenu est inférieur à ces seuils

Nombre de personnes composant le foyer Plafonds de revenus du ménage en Ile-de-France Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions
1 20.593€ 14.879€
2 30.225€ 21.760€
3 36.297€ 26.170€
4 42.381€ 30.572€
5 48.488€ 34.993€
Par personne supplémentaire 6.096€ 4.412€

3. Autres critères déterminant le montant

Le montant de la Prime peut également varier en fonction de :

  1. La localisation du bien : le remplacement d’un système de chauffage par un système plus performant aura davantage d’efficacité dans les régions froides que chaudes
  2. Les travaux envisagés : certains travaux sont davantage encouragés par l’Etat et bénéficient par exemple d’un Coup de pouce qui consiste à augmenter le montant de la prime

    4. Usage de cette prime

La prime permet de financer des travaux d’isolation ou d’équipement visant à réduire la consommation d’énergie du foyer.

Exemples de prix estimés de travaux d’efficacité énergétique couverts par la Prime énergie.

Travaux Prix estimé
Isolation comble 80€-120€/m²
Poêle à granulé 4.500€
Chauffe-eau solaire 2.000€

Les conditions d’obtention de la prime CEE

La Prime énergie ne peut être accordée qu’en respectant certaines conditions :

  • Seuls certains travaux sont éligibles : isolation des planchers, toitures ou murs, remplacement d’un système de chauffage par un système plus performant, installation d’une production d’électricité ou de chaleur à base d’énergies renouvelables.
  • La demande pour bénéficier de la prime doit être antérieure à la date d’édition (et a fortiori de signature) du devis de l’artisan.
  • L’artisan doit être labellisé RGE pour Reconnu garant de l’environnement.
Travaux effectuez par un artisan RGE
Assurez-vous que l’artisan sélectionné soit labellisé RGE pour Reconnu garant de l’environnement. Il s’agit d’une qualification professionnelle permettant d’identifier un professionnel compétent pour des travaux de rénovation énergétique.

Les montants de la prime CEE

Du montant de la prime CEE déterminera le reste à charge pour le bénéficiaire commanditaire des travaux.

Simulations de Prime énergie

Le tableau ci-dessous donne un exemple de la prime pouvant être obtenue pour un bénéficiaire situé dans la moitié nord de la France métropolitaine pour l’installation d’une chaudière bois.

Hypothèses du tableau :

  • Valeur des CEE classiques à 7€/MWh et des CEE précarité à 8€/MWh
  • Prix d’une chaudière bois : 4.000€
Type de bénéficiaire Nombre de CEE obtenus Montant de la prime Reste à charge
Classique 142MWh cumac 996€ 3.004€
Précarité 142MWh cumac 1.138€ 2.862€
Grande précarité 284MWh cumac 2.277€ 1.723€

Le tableau ci-dessous présente le montant des primes énergie pour des travaux d’isolation, indépendamment de la situation géographique.

Nature de l’isolation Ménages en situation de précarité ou de grande précarité Autres ménages
Isolation des combles et toitures 20€/m² d’isolant posé 10€/m² d’isolant posé
Isolation des planchers bas 20€/m² d’isolant posé 10€/m² d’isolant posé
Exemple : Isolation de combles d’une surface de 50m2
  • Le coût de l’isolation est d’environ 100€/m2, soit 5.000€ en totalité
  • La prime sera de 500€ pour les ménages classiques et 1.000€ pour les ménages modestes ou en grande précarité
  • Le reste à charge sera donc de 4.500€ pour les bénéficiaires classiques et 4.000€ pour les bénéficiaires modestes ou en grande précarité

Etapes pour demander la Prime énergie

demande prime energie

Pour bénéficier de la Prime énergie, il convient de respecter scrupuleusement plusieurs étapes :

  • Vérifier l’éligibilité des travaux envisagés
  • Choisir l’organisme qui délivrera la prime (vendeur d’énergie, autres organismes spécialisées dans la rénovation énergétique)
  • Accepter l’offre du signataire de la charte avant de signer le devis des travaux
  • Signer le devis proposé par un artisan professionnel RGE
  • Faire réaliser les travaux par l’artisan
  • Retourner, dans les délais prévus, le dossier (factures, attestations sur l’honneur, etc.) à l’entité choisie qui délivrera la prime

Les offres détaillées de Prime énergie

Plusieurs acteurs proposent des Primes énergies dont le montant et les conditions peuvent être différents.

Comparer les offres
Il est important de comparer les différentes primes proposées par les acteurs.

La Prime énergie EDF

Le fournisseur d’énergie EDF a mis en place une Prime énergie.

Prime énergie EDF et coup de pouce EDF
EDF propose une Prime énergie renforcée nommée « Coup de pouce EDF« . Les deux offres sont indépendantes.

Cette prime est destinée à apporter une subvention pour les travaux suivants :

  • L’isolation des combles et de la toiture ou d’un plancher bas
  • Le remplacement d’une chaudière individuelle au gaz, au charbon ou au fioul par une solution de chauffage qui utilise des énergies renouvelables ou par des solutions performantes (chaudière biomasse, système solaire combiné, etc.)
Types de travaux Aide financière
Isolation des combles, de la toiture ou d’un plancher bas Jusqu’à 20€/m²
Remplacement d’une chaudière individuelle Jusqu’à 4.500€

La Prime est versée par chèque dans le mois qui suit la validation du dossier qui doit être envoyé à l’issue des travaux.

Exemple du montant de la Prime énergie EDF
Une aide d’au moins 121€ sera versée pour des travaux d’un montant total d’environ 2.000€ consistant à installer un chauffe-eau solaire individuel.

La Prime énergie Leclerc

E.Leclerc, en tant que vendeur d’énergies (électricité, gaz, pétrole) propose une prime intitulée Prime énergie Leclerc.

Cette prime peut financer jusqu’à 35% des travaux. Elle est versée dans un délai d’un mois après la validation du dossier, sous forme de cartes cadeaux E. Leclerc.

Les travaux éligibles à la Prime énergie Leclerc sont diversifiés :

  • Isolation des murs, des planchers, des fenêtres et des combles
  • Installation d’un poêle à bois, d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière biomasse individuelle
  • Installation d’une chaudière à haute performance énergétique, un programmateur de chaudière, un robinet thermostatique sur radiateur et une chaudière gaz à condensation.
Exemple du montant de la prime énergie Leclerc
Il faudra débourser environ 7.000€ pour l’isolation des combles d’une surface de 70m2. La Prime énergie Leclerc permettra de financer ce coût à hauteur d’environ 1.000€.

Obtenez votre prime énergie

De nombreux acteurs proposent une prime énergie. Il s’agira avant tout de la plupart des fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, pétrole) mais également de certaines sociétés spécialisées dans la rénovation énergétique des bâtiments.

Les principaux facteurs sont les ressources du foyer, les travaux envisagés, la situation géographique, et la politique commerciale de l’organisme qui propose l’aide.

Il conviendra de respecter une procédure en plusieurs étapes qui doit débuter par la sollicitation de l’entreprise qui versera la prime. L’artisan sélectionné devra également être labellisé RGE. Enfin, seuls certains travaux sont éligibles à la prime énergie.