Aide isolation toiture

L’isolation de la toiture fait partie des rénovations énergétiques que l’État incite à réaliser et récompense. Ces travaux sont éligibles à des aides financières comme MaPrimeRénov’, la Prime énergie ou encore Habiter mieux. Le montant de ces primes peut atteindre 5.000€ (prime énergie) à 15.000€ (Habiter mieux).

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article
  • Coût moyen de l’isolation du toit : entre 23€/m2 et 70€/m2
  • Aides disponibles : prime énergie, MaPrimeRénov’, Habiter mieux de l’Anah, Ecoprêt à taux zéro (Eco-PTZ), TVA réduite à 5,5%.
  • Montants des aides : de 5.000€ (Prime énergie) à 30.000€ (Eco-PTZ)
  • Organismes : État, Anah, fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, etc.), enseignes de grande distribution (Carrefour, Leclerc, etc.)
  • Simulation de l’isolation d’une maison de 50m2 (50€/m2) : montant : 2.500€, Prime énergie : 1.000€, MaPrimeRénov’ : 1.000€, Reste à charge : 500€

Les aides pour isoler son toit

L’isolation de la toiture permet la de réaliser des économies d’énergie en réduisant la perte de chaleur du logement. Il existe plusieurs aides pour aider les ménages à financer ses travaux.

primes energies version 2

Prix moyen des travaux d'isolation de la toiture
En France, le prix moyen des travaux d’isolation est compris entre 23€/m2 et 70€/m2.

Les aides de l’État pour l’isolation de la toiture

Prime Montant de l’aide
Prime énergie Jusqu’à 20€/m2
MaPrimeRénov’ Jusqu’à 100€/m2
Habiter mieux de l’Anah Jusqu’à 15.000€
L’Eco-PTZ Jusqu’à 30.000€
Réduction du Taux de TVA 5,5%

1. La Prime énergie

Cette prime n’est pas versée par l’État, mais elle a été créée sous l’impulsion gouvernementale. Certains organismes privés, comme les fournisseurs d’énergies, proposent ces primes à leurs consommateurs.

Les montants des primes varient en fonction des travaux effectués et des fournisseurs d’énergies, mais vont en moyenne jusqu’à 5.000€.

Tous les propriétaires et bailleurs effectuant des travaux de rénovation énergétique sont éligibles.

Les organismes qui les proposent

Les acteurs proposant des aides sont :

2. MaPrimeRénov’

En fonction du contexte, la prime peut aller jusqu’à 90% du prix des travaux de rénovation effectués et jusqu’à 10.000€.

Le montant de la prime dépend de la situation des ménages qui la demande, de la localisation du logement ainsi que du type de travaux effectués.

  • Modestes : revenus entre 25.068€ et 59.026€ (en Île-de-France) et entre 19.074 et 44.860€ (autre région)
  • Très modestes : revenus entre 20.593 et 48.488€ (en Île-de-France) et entre 14.879 et 34.993€ (autre région)
  • Autres foyers : revenus au-dessus des plafonds de revenus des foyers modestes

Tous les propriétaires d’un logement construit depuis plus de deux ans sont éligibles.

3. Habiter Mieux

C’est un accompagnement-conseil et une aide financière de l’Anah pour accompagner les ménages aux ressources modestes dans leur projet de rénovation énergétique globale de leur logement. Le dispositif est divisé en 2 :

  1. Habiter Mieux Sérénité : Pour les ménages modestes, l’aide est de 35% à 50% du montant total des travaux, dans la limite de 15.000€ maximum
  2. Prime Habiter Mieux : Pour les ménages très modestes, prime en complément d’un montant de 10% des travaux, dans la limite de 3.000€

4. L’éco-PTZ

L’écoprêt à taux zéro est un prêt accordé aux particuliers par des banques partenaires du programme et dont les intérêts sont payés par le gouvernement. Le prêt peut aller de 15.000€ à 30.000€ en fonction du nombre de travaux effectués.

5. Taux de TVA réduit à 5,5%

Les foyers dont le logement est achevé depuis plus de 2 ans sont éligibles. Ainsi, ils disposent d’une réduction de 5,5% sur leurs travaux d’isolation de toiture. Il s’agit d’une aide qui est directement appliquée aux travaux par les entreprises qui les conduisent.

Cumuler plusieurs aides énergies

MaPrimeRénov’, la prime énergie et le taux de TVA réduit sont des aides cumulables les unes avec les autres. C’est-à-dire qu’il est possible de profiter de toutes ces aides, en même temps, pour l’isolation d’une toiture.

Cumul Prime énergie MaPrimeRénov’ Eco-PTZ Habiter Mieux
Prime énergie

✔️

✔️

MaPrimeRénov’

✔️

✔️

Eco-PTZ

✔️

✔️

Habiter Mieux

Il est également possible de cumuler plusieurs primes du même dispositif si plusieurs travaux de rénovation sont effectués en même temps.

Exemple du cumul de Primes énergies
Il est possible de toucher deux primes énergie si vous réalisez, en parallèle, l’isolation d’une toiture et l’isolation d’un plancher.

Cependant, il est impossible de cumuler une Prime énergie Engie et une Prime énergie Auchan pour les mêmes travaux d’isolation.

Les critères d’accès à une aide pour isoler son toit

Les aides précédemment évoquées sont accessibles à certains types d’isolation de toiture :

  • Isolation des combles perdus (excepté pour MaPrimeRénov’)
  • Isolation des rampants de toitures
  • Isolation des toitures-terrasses

Pour être éligible à ces aides, il faut aussi :

  • Faire réaliser les travaux par un pro RGE
  • Que le logement soit construit depuis plus de 2 ans (15 ans pour Habiter mieux Sérénité)
  • Que le matériel utilisé réponde à un cahier des charges très précis afin de garantir des économies d’énergie réelles et durables.
Bénéficier de MaPrimeRénov'
Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’, il faut impérativement être propriétaire ou dans une copropriété composée à 75% au minimum de résidences principales et dont les travaux doivent permettre un gain énergétique de 35%.

Excepté pour l’aide Habiter Mieux Sérénité, il n’y a pas de condition de revenus pour accéder aux primes. Mais, pour certaines, le montant sera plus ou moins élevé en fonction des ressources.

Simulations d’aides pour l’isolation de sa toiture

Voici trois simulations qui reprennent le prix de l’isolation de la toiture pour un foyer à revenu modeste avec la Prime énergie et MaPrimeRénov’ d’un côté et de Habiter Mieux de l’autre.

Le dispositif « Habiter Mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) n’est pas cumulable avec la Prime énergie et MaPrimeRénov’.

1. Isolation avec la Prime énergie et MaPrimeRénov’

Simulation du prix de l’isolation de la toiture dans 3 maisons de surfaces différentes avec une Prime énergie et MaPrimeRénov’.

  • Montant de l’isolation au m2 : 50€/m2
  • Montant de la Prime énergie ( revenus modestes) : 20€/m2
  • Montant de MaPrimeRénov’ (revenus modestes) : 20€/m2
Surfaces Isolation toiture Prime énergie MaPrimeRénov’ Reste à charge
50m2 2.500€ 1.000€ 1.000€ 500€
100m2 5.000€ 2.000€ 2.000€ 1.000€
150m2 7.500€ 3.000€ 3.000€ 1.500€

2. Isolation avec « Habiter Mieux » d’Anah

Simulation du prix de l’isolation d’une toiture-terrasse dans 3 logements différents grâce à l’aide « Habiter Mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

  • Montant de l’isolation d’une toiture-terrasse au m2 : 100€/m2
  • Montant de l’aide « Habiter Mieux » (revenus modestes) : 35% du total des travaux
Surfaces Isolation toiture-terrasse Habiter Mieux Reste à charge
50m2 5.000€ 1.750€ 3.250€
100m2 10.000€ 3.500€ 6.500€
150m2 15.000€ 5.250€ 9.750€

Obtenir une aide énergie pour isoler sa toiture

Les primes énergies sont des offres proposées par les fournisseurs d’énergies et grandes enseignes pour aider financièrement les clients dans leurs travaux de rénovation énergétique.

Souscrire à un dispositif énergie

demande prime energie

Le plus souvent, la souscription à une offre énergie se fait de façon dématérialisée, depuis le site du fournisseur. Pour faire une demande de prime énergie, il faut  :

  1. Comparer les offres et dispositifs d’aide
  2. Faire la demande de prime auprès de l’organisme concerné avant toute signature d’un devis
  3. Vérifier l’éligibilité des travaux et le respect des caractéristiques spécifiques au dispositif du matériel qui va être utilisé.
  4. Signer un devis auprès d’un artisan RGE et lancer les travaux
  5. Après les travaux, récupérer et rassembler les documents justificatifs de la rénovation accomplie.
  6. Renvoyer un dossier et les justificatifs au fournisseur d’énergie avec lequel vous vous êtes engagé

Les documents justificatifs à renvoyer

  • L’original de l’attestation sur l’honneur complétée et signée
  • Une copie de la facture détaillée des travaux réalisés
  • Les notices et les éventuels certificats relatifs aux matériels et matériaux posés
  • La copie de la qualification du professionnel ayant réalisé les travaux portant la mention RGE dans le domaine de travaux concerné
  • L’attestation de conformité des travaux, cosignée par l’installateur et le client
Demande d'une autre Prime énergie
Si le consommateur veut faire une demande de prime versée par l’État (MaPrimeRénov’ par exemple), il peut le faire en parallèle.

La différence est qu’il devra s’adresser au site gouvernemental de la prime et non à un fournisseur d’énergie.

Pour la demande de TVA à taux réduit (5,5%), la démarche diffère des autres aides. Il faut transmettre au professionnel impliqué dans les travaux une attestation confirmant le respect d’application de ce taux réduit, avant la facturation.

Prévoir ses travaux d’isolation de toiture

Avant de lancer l’isolation d’une toiture, il y a certains paramètres à prendre en compte. Ce type de travaux se prévoit. Il faut réfléchir à :

  • La taille de la surface à isoler
  • La technique d’isolation : isolation par l’intérieur ou par l’extérieur
  • La forme de l’isolation : panneaux rigides, semi-rigides, isolants en vrac ou insufflés
  • Le type d’isolant : laines minérales (de roche ou de verre), verre cellulaire, polyuréthane, polystyrène, fibre de bois, chanvre, liège, etc.
  • L’éligibilité du matériel aux aides
  • La ventilation

Accéder à une aide pour des travaux particuliers d’isolation de toit

Il est possible d’effectuer des travaux d’isolation de la toiture dans des différents cas de figure. Voici certains cas particuliers ci-dessous.

1. Obtenir une aide pour financer l’isolation de sa maison secondaire

Une résidence secondaire peut bénéficier d’une prime énergie au même titre qu’un logement principal.

Il est également possible de bénéficier de la réduction du taux de TVA à 5,5% pour des travaux de rénovation en résidence secondaire.

2. Obtenir une aide pour financer l’isolation d’une maison ancienne

Pour la grande majorité des aides disponibles, la seule limite d’ancienneté est celle qui impose que le logement soit construit depuis plus de 2 ans.

Si le logement à plus de 15 ans, la rénovation peut aussi bénéficier de l’aide Habiter mieux Sérénité.

3. Obtenir une aide pour financer l’isolation d’une maison en étant locataire

MaPrimeRénov’ est une aide destinée aux propriétaires, mais les locataires peuvent tout de même bénéficier de la prime énergie.

4. Obtenir une aide pour financer l’isolation en copropriété

Il est aussi possible de bénéficier d’une prime énergie. Concernant MaPrimeRénov’, un programme d’aide est mis en place. La copropriété peut bénéficier de l’aide si elle est :

  1. Composée à 75% au minimum de résidences principales
  2. Et si les travaux permettent un gain énergétique de 35%.

Obtenez votre prime énergie

Les aides pour financer ses travaux d’isolation de toiture sont : la Prime énergie, MaPrimeRénov’, les aides de l’Anah, l’Eco-PTZ et la TVA à 5,5%.

Il est possible de cumuler plusieurs aides entre elles comme la Prime énergie, MaPrimeRénov’ et l’Eco-PTZ. Cependant les dispositifs d’aide Habiter Mieux de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ne sont pas cumulables avec les autres aides.

Les organismes qui proposent des aides pour l’isolation de la toiture sont : l’État, l’Anah, les fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, etc.) et les enseignes de la grande distribution (Auchan, Leclerc, etc.).