MaPrimeRénov’ propriétaire bailleur

MaPrimeRénov’ devient accessible aux propriétaires bailleurs. L’objectif est de permettre la réalisation de travaux d’amélioration des logements en location. L’aide peut aller jusqu’à 10.000€ ou jusqu’à 90% du montant des travaux.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l’article

  • Montant de MaPrimeRénov’ : jusqu’à 10.000€
  • Travaux éligibles : chauffage et isolation
  • Aides alternatives : prime énergie, Habiter Mieux, l’Eco-PTZ
  • Simulation de l’isolation de 100m2 de toiture pour 9.000€ avec MaPrimeRénov’ de 2.500€ : reste à charge : 6.500€

Effectuer ses travaux avec MaPrimeRénov’ en étant propriétaire bailleur

Désormais, les aides pour l’amélioration des logements sont ouvertes à tous les biens de plus de deux ans, y compris ceux en location. Les propriétaires bailleurs peuvent déposer un dossier d’accès à MaprimeRénov’ dans les mêmes conditions que pour une résidence principale.

Montants et critères d’accès à MaPrimeRénov’

travaux eleigibles maprimerenov

MaPrimeRénov’ participe au financement de travaux d’amélioration des logements dans plusieurs domaines clés :

  • L’isolation
  • Le chauffage
  • Les énergies renouvelables
  • Les équipements de régulation

Pour en bénéficier, il faut faire réaliser un devis à un professionnel agréé RGE et déposer la demande sur le site MaprimeRénov’ en y joignant les justificatifs demandés.

Effectuer sa demande de MaPrimeRénov'
La demande doit être déposée avant de valider le devis. Sinon, l’aide n’est pas délivrée.

1. Quels montants pour quels travaux ?

Catégorie du ménage Aide travaux d’isolation Aide travaux de chauffage
Très modeste Jusqu’à 75€/m2 Jusqu’à 10.000€
Modeste Jusqu’à 60€/m2 Jusqu’à 8.000€
Aisé Jusqu’à 40€/m2 Jusqu’à 4.000€
Très aisé Jusqu’à 15€/m2 Non éligible

2. Les critères d’éligibilité à MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires d’un logement depuis au moins deux ans, y compris si celui-ci est destiné à la location.

couleurs prime renov

L’aide peut atteindre 90% des travaux. Son montant dépend du revenu fiscal du foyer :

  • Très modeste (bleu) : revenus entre 34.993€ (hors Île-de-France) et jusqu’à 48.488€ (en Île-de-France) selon le nombre de personnes à charge
  • Modeste (jaune) : revenus jusqu’à 44.860€ (hors Île-de-France) et jusqu’à 59.026€ (en Île-de-France)
  • Aisé (violet) : revenus jusqu’à 69.081€ (hors Île-de-France) et jusqu’à 90.496€ (en Île-de-France)
  • Très aisé (rose) : revenus au-delà de 29.148€ pour une personne seule (hors Île-de-France) et au-delà de 38.184€ (en Île-de-France)

3. Cumuler plusieurs aides MaPrimeRénov’

L’aide MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres financements :

Cumul Prime énergie MaPrimeRénov’ Eco-PTZ Habiter Mieux
Prime énergie

✔️

✔️

MaPrimeRénov’

✔️

✔️

Eco-PTZ

✔️

✔️

Habiter Mieux

Une limite est fixée : le montant global des aides aux travaux est plafonné à 20.000€ sur 5 ans et par logement. Les aides antérieures comme le CITE sont à comptabiliser.

Bénéficier de MaPrimeRénov' en étant propriétaires
Les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ dans une limite de trois logements en plus de la résidence principale.

1. Financer des travaux de chauffage avec MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ permet de revoir son installation de chauffage pour un équipement plus économe. Cela concerne :

  • Des appareils à très haute performance énergétique
  • Les PAC
  • Les équipements à énergie renouvelable

1. Les différentes solutions de chauffage admissibles à MaprimeRénov’

Voici un tableau récapitulant les montants de MaPrimeRénov’ pour différents travaux de chauffages :

Équipements Montant moyen MaPrimeRénov’
Chaudière à granulés Jusqu’à 10.000€
Pompes à chaleur : eau-eau, solaire Jusqu’à 10.000€
Pompe à chaleur air-eau Jusqu’à 4.000€
Chaudières à buches Jusqu’à 8.000€
Chauffage solaire Jusqu’à 8.000€
Poêle : à granules, à bois Jusqu’à 3.000€
Foyers fermés, inserts Jusqu’à 2.000€
Chaudière à gaz à très haute performance Jusqu’à 1.200€

2. Les critères d’éligibilité des chauffages à MaPrimeRénov’

Pour être éligibles à MaPrimeRénov’, les équipements de chauffage doivent respecter certains critères de performance, notamment concernant leur efficacité énergétique saisonnière (Etas).

L’efficacité énergétique saisonnière (Etas)
L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) est une indication de performance mesurée sur un cycle complet de chauffe. Elle donne une image du rendement de la chaudière dans ses différentes utilisations et en tenant compte des éléments tels que la température extérieure.

Quelques exemples :

Équipements Montant de MaPrimeRénov’
Chaudière à granulés Rendement énergétique : 87%
PAC Basse température : Etas : 126%
Haute ou moyenne température : Etas : 111%
Chaudière à bûches Etas : 78%
Chaudière à gaz très haute performance Etas : 92%

2. Financer des travaux d’isolation avec MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation :

Les différentes solutions d’isolation admissibles à MaPrimeRénov’

Ci-dessous, un tableau qui résume les montants de MaPrimeRénov’ pour différents travaux d’isolation :

Équipements Montant de MaPrimeRénov’
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées Jusqu’à 100€/équipement
Isolation des murs par l’extérieur Jusqu’à 75€/m2
Isolation des murs par l’intérieur Jusqu’à 25€/m2
Isolation des toitures terrasses Jusqu’à 75€/m2
Isolation des rampants et plafonds de combles Jusqu’à 25€/m2

Les critères d’éligibilité des isolants à MaPrimeRénov’

Pour être éligibles à MaPrimeRénov’, les matériaux d’isolation doivent respecter certains critères de performance, notamment concernant leur coefficient de transmission thermique (Uw) ou le coefficient R de résistance thermique.

1. L’Uw, élément de contrôle de la performance des vitrages

classement des différents vitrages selon le coefficient uw

La performance des produits isolants se mesure avec le coefficient Uw. Il précise la performance thermique des surfaces, notamment des vitrages. Plus cette donnée est faible, meilleure est la performance.

2. Le R pour la performance énergétique

Cet indicateur précise la capacité du matériau à s’adapter aux variations de température.

Quelques exemples :

Éléments à isoler Montant de MaPrimeRénov’
Murs extérieurs R³3,7 m2.K.W
Toitures terrasses R³4,5 m2.K.W
Rampants/plafonds de combles R³6 m2.K.W
Fenêtres et portes fenêtres Uw£1,3 W/m2.K

Simulations de travaux effectués avec MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ permet d’accéder à des financements quels que soient ses revenus fiscaux afin d’améliorer l’habitat, y compris pour un logement mis en location.

Type de travaux Prix moyen pose comprise Montant MaPrimeRénov’
PAC 11.000€ Jusqu’à 10.000€
Système solaire hybride Environ 300€/m2 Jusqu’à 2.500€
Isolation des rampants de toiture De 55 à 180€/m2 Jusqu’à 25€/m2

2. Installation d’un système solaire combiné avec MaPrimeRénov’

Le solaire bénéficie de primes de l’État, notamment pour des équipements hybrides (photovoltaïque et thermique) destinés à l’autoconsommation.

Exemple de coût d’un système solaire combiné avec MaPrimeRénov’ :

  • Revenus fiscaux hors Île-de-France : 26.000€
  • Nombre de personnes dans le foyer : 3
Surface Montant système solaire hybride Montant MaPrimeRénov’ Reste à charge
50m2 4.000€ 2.500€ 1.500€
100m2 7.500€ 2.500€ 5.000€
150m2 11.000€ 2.500€ 8.500€

3. Mise en œuvre d’une isolation de toiture avec MaPrimeRénov’

L’isolation de toiture permet de gagner de précieux degrés liés à une baisse de la consommation énergétique.

Exemple de coût d’une isolation de toiture avec MaPrimeRénov’ :

  • Revenus fiscaux hors Île-de-France : 26.000€
  • Nombre de personnes dans le foyer : 3
Surface à isoler Coût des travaux MaPrimeRénov’ Reste à charge
50m2 4.500€ 1.250€ 3.250€
100m2 9.000€ 2.500€ 6.500€
150m2 13.500€ 3.750€ 9.750€

Souscrire une aide MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est accessible pour différents travaux afin d’améliorer les logements en location. Ces aides et travaux sont à demander et faire réaliser par le propriétaire bailleur.

1. Les étapes de souscription pour MaPrimeRénov’

demande maprimerenov 3

Pour obtenir l’aide MaPrimeRénov’, il faut :

    1. Trouver l’artisan RGE pour l’installation
    2. Créer un compte en ligne et remplir le dossier de souscription
    3. Attendre la confirmation et le montant de l’aide
    4. Faire réaliser les travaux
    5. Envoyer la facture
    6. Attendre la réception de MaPrimeRénov’ sur le compte
Versement de MaPrimeRénov'
Le montant de la prime est directement versé au particulier. À l’inverse de la Prime énergie, elle ne peut être déduite de la facture du professionnel.

2. Les justificatifs

Lors du dépôt de votre demande sur Internet, vous devez transmettre les éléments suivants :

  • Votre pièce d’identité
  • Votre dernier avis d’imposition
  • Le devis de travaux non signé
  • Un RIB
  • La facture en fin de travaux

Les autres aides aux propriétaires bailleurs

D’autres aides sont mobilisables pour financer les travaux de chauffage et d’isolation d’un bien en location.

Aides Montants
Prime énergie Jusqu’à 4.000€ ou jusqu’à 75€/m2
Eco-PTZ Jusqu’à 30.000€
Habiter Mieux Jusqu’à 15.000€

1. La Prime énergie

La Prime énergie est un dispositif d’aide gouvernemental aussi appelé le certificat d’économie d’énergie (CEE). Il est disponible auprès des acteurs privés du secteur de l’énergie, que ce soit des fournisseurs (Engie, EDF, TotalEnergies, etc.) ou des grandes surfaces (Carrefour, Leclerc, Auchan, etc.).

Son montant est fonction des revenus du foyer. Elle peut être associée à d’autres aides, notamment MaPrimeRénov’.

Coup de pouce
Lors d’un remplacement d’une chaudière ancienne ou lors de travaux d’isolation spécifiques, il est possible de bénéficier d’une prime au montant améliorée : le Coup de pouce. Le dispositif est divisé en 2 primes : le Coup de pouce chauffage et le Coup de pouce isolation.

Pour en bénéficier, il faut au choix :

  • Effectuer directement la demande auprès de l’organisme de votre choix
  • Céder le certificat au professionnel venant installer l’équipement. Le montant de l’aide vient en déduction de la facture.

2. Habiter Mieux

Le programme Habiter Mieux Sérénité proposé par l’Anah est disponible dans le cadre d’un bouquet de travaux de rénovation énergétique prévoyant une économie de 35% sur la consommation énergétique :

  • Pour les foyers modestes, la prime peut atteindre 35% du montant des travaux, dans la limite de 10.000€
  • 50% pour les revenus très modestes, dans la limite de 15.000€

L’aide peut être complétée par une prime de 10% du montant des travaux nommée la Prime Habiter Mieux, dans la limite de 2.000€ pour les revenus modestes, 3.000€ pour les revenus très modestes.

Bien préparer ses travaux énergétiques

Avant de vous engager dans des travaux de rénovation énergétique pour votre logement en location, prenez le temps d’estimer vos besoins :

  • Dressez un bilan énergétique du bâti
  • Vérifiez les besoins en isolation en fonction de la zone géographique
  • Établissez votre budget
  • Faites les simulations d’aide

D’autre part, avant le démarrage des travaux, vous devez informer le locataire par courrier recommandé précisant la date de début, la durée et la nature des opérations menées.

Obtenez votre prime énergie

Le montant de MaPrimeRénov’ peut aller jusqu’à 10.000€ (travaux de chauffage) et jusqu’à 75€/m2 (travaux d’isolation).

Il existe des aides alternatives à MaPrimeRénov’ comme la Prime énergie, le dispositif Habiter Mieux et l’Eco-PTZ.

Les aides peuvent être entre elles comme la Prime énergie, MaPrimeRénov’. L’aide Habiter Mieux de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’.