Aides isolation

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Aide isolation intérieure

Les aides pour financer des travaux d’isolation intérieure sont MaPrimeRénov’, la Prime énergie ou encore l’Éco-PTZ. Leur montant peut atteindre 5.000€ (Prime énergie) ou encore 50.000€ (Éco-PTZ). Le montant varie principalement en fonction des revenus du foyer.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Aide isolation intérieure

: l’essentiel

Coût de l’isolation intérieureentre 20€/m² et 70€/m²
Aides disponiblesPrime énergie, MaPrimeRénov’, Éco-PTZ, etc.
Montants des aidesde 5.000€ ou jusqu’à 37€/m² (Prime énergie) à 50.000€ (Eco-PTZ)
Fournisseursfournisseurs d’énergie ou grande distribution,
Agence nationale de l’habitat (Anah), etc.

Quelles sont les aides pour l’isolation intérieure ?

Pour financer le doublage des murs, mais aussi l’isolation des planchers ou des combles, il existe plusieurs aides comme MaPrimeRénov’, Prime énergie ou encore l’Éco-PTZ. Tous les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE pour en bénéficier.

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie isolation
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce isolation
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’ isolation
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Isolation
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon

1. Aide isolation intérieure : la Prime énergie

billets picto

Montant
maximum 4.000€

picto echelle

Travaux éligibles
isolation, chauffage, fenêtre

reglement à l'amiable picto

Forme de versement
chèque et bon d’achat

contrat d'huissier picto

Organismes
fournisseurs d’énergie, grandes enseignes, entreprises privées

La Prime énergie est l’aide financière du dispositif gouvernemental des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle est versée par des acteurs privés comme les fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, Total, etc.) et des grandes surfaces (Auchan, Carrefour, etc.).

Son montant est plafonné, généralement, à 5.000€ (en moyenne 30€/m²). Elle est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov’.

Travaux d’isolationMontants
Isolation des murs par l’intérieurJusqu’à 37€/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de comblesJusqu’à 22€/m²
Isolation des combles perdusJusqu’à 22€/m²
Isolation d’un plancher basJusqu’à 22€/m²
Tableau récapitulatif des montants de la Prime énergie pour des travaux d’isolation intérieure

Aide isolation intérieure : Coup de pouce isolation

Les travaux d’isolation intérieure sont éligibles à une prime énergie au montant amélioré : la prime Coup de pouce isolation.

Pour en bénéficier, il faut : soit faire la demande auprès de l’organisme de son choix, soit céder les certificats au professionnel exécutant les travaux, il choisira lui-même son organisme et le montant de ce dernier.

2. Aide isolation intérieure : MaPrimeRénov’

couleurs prime renov

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) s’occupe de verser MaPrimeRénov’ pour les travaux de doublage des murs et isolation des combles aménageables et plafonds. Elle couvre jusqu’à 90% des travaux, en lien avec les revenus fiscaux du foyer (40% pour les ménages les plus aisés).

  • Très modestes (bleu) : revenus entre 20.593 et 48.488€ (en Île-de-France) et entre 14.879 et 34.993€ (autre région)
  • Modestes (jaune) : revenus entre 25.068€ et 59.026€ (en Île-de-France) et entre 19.074 et 44.860€ (autre région)
  • Autres foyers (violet et rose) : revenus au-dessus des plafonds de revenus des foyers modestes

Son montant dépend des travaux aussi des travaux : pour l’isolation des murs par l’intérieur, jusqu’à 25€/m² et pour l’isolation des rampants de toitures et plafonds de combles, jusqu’à 25€/m² également.

Aide isolation intérieure : travaux non éligibles à MaPrimeRénov’

Cette prime ne s’applique pas à l’isolation des combles perdus et des planchers bas.

3. Aide isolation intérieure : Habiter Mieux Sérénité

Anciennement Habiter Mieux Sérénité, elle est devenue MaPrimeRénov’ Sérénité. Elle est destinée aux revenus modestes et très modestes, car elle peut couvrir jusqu’à 15.000€ du montant total des travaux, jusqu’à 15.000€. Deux bonus sont disponibles pour bonifier cette aide :

  1. Sortie de passoire thermique : une prime de 1.500€ si l’étiquette énergétique du logement passe de F/G à E ou mieux après travaux
  2. Bâtiment basse consommation (BBC) : une prime de 1.500€ si le logement possède une étiquette énergétique A ou B après travaux

Pour être éligible à cette aide, le logement doit être construit depuis plus de 15 ans et les travaux doivent permettre de réaliser un gain énergétique de 35%.

4. Aide isolation intérieure : les autres aides

L’écoprêt à taux zéro est accordé sans condition de ressources et permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro, remboursable sur 20 ans. Son montant pour les travaux d’isolation est compris entre 15.000 et 50.000€. Pour en bénéficier, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

La TVA à 5.5% est disponible pour les travaux d’isolation confiés à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans un logement achevé depuis plus de 2 ans.

Quels sont les critères d’accès pour une isolation intérieure ?

Les travaux à l’intérieur de l’habitat permettant de bénéficier de MaPrimeRénov’ concernent l’isolation des murs et l’isolation des combles aménageables. Elle se combine avec la Prime énergie, également proposée pour les travaux d’isolation des combles perdus et planchers bas.

Les isolants autorisés à poser sont multiples (laine de verre, ouate de cellulose, polystyrène, biosourcé, etc.), à condition de respecter les critères suivants :

  • Pour les murs : l’isolant posé doit présenter une résistance thermique (R) ≥ 0.5m².K/W
  • Pour les combles : il doit afficher une résistance thermique (R) ≥ 6m².K/W

Aide isolation intérieure : résistance thermique

La résistance thermique (R), en m².K/W, permet de mesurer la force d’un isolant à résister au froid ou à la chaleur. Plus cette donnée est élevée, plus l’isolant est performant.

Aide isolation intérieure : est-il possible de cumuler plusieurs aides ?

Il est possible de cumuler plusieurs aides en même temps. Cependant le montant total des aides ne peut pas excéder les 90% du montant total des travaux engagés. Une Prime énergie, MaPrimeRénov’ et un éco-PTZ sont des aides cumulables pour financer ses travaux de rénovations énergétiques.

CumulPrime énergieMaPrimeRénov’Eco-PTZMaPrimeRénov’ Sérénité
Prime énergie

✔️

✔️

MaPrimeRénov’

✔️

✔️

Eco-PTZ

✔️

✔️

MaPrimeRénov’ Sérénité

Tableau des possibilités de cumul des aides pour financer son isolation intérieure

Aide isolation intérieure : deux primes pour la même opération

Il n’est pas possible de cumuler 2 primes identiques (par exemple 2 Primes énergies, 1 de chez Intermarché et 1 de chez Leroy Merlin) pour une même installation ou opération d’isolation.

Simulations d’aides pour l’isolation intérieure d’une maison

Le montant des aides dépend pour beaucoup des ressources du foyer. Il est donc intéressant de réaliser des simulations pour choisir l’aide financière la plus adaptée aux travaux.

1. Simulation d’une isolation des murs par l’intérieur

Simulation de l’isolation des murs d’une maison de 150m² pour un foyer modeste, revenus fiscaux de 26.000€, hors Île-de-France.

SurfaceCoût des travauxPrime énergieMaPrimeRénov’Reste à charge
150m²10.500€ (70€/m²)3.000€ (20€/m²)3.750€ (25€/m²)3.750€
Tableau de simulation d’une isolation des murs par l’intérieur avec une Prime énergie et MaPrimeRénov’

2. Simulation d’une isolation de combles aménagés par l’intérieur

Simulation de l’isolation des combles aménagés pour un logement de 40m² à Paris, avec des revenus fiscaux de 40.000€.

SurfaceCoût des travauxPrime énergieMaPrimeRénov’Reste à charge
40m²2.240€ (56€/m²)440€ (11€/m²)600€ (15€/m²)1.200€
Tableau de simulation d’une isolation des combles aménageables avec une Prime énergie et MaPrimeRénov’

3. Simulation d’une isolation de combles perdus ou planchers bas par l’intérieur

Simulation de l’isolation de combles perdus ou planchers bas pour un logement de 80m² hors Île-de-France, avec des revenus fiscaux de 30.000€.

SurfaceCoût des travauxCoup de pouce isolationReste à charge
80m²Combles : 2.000€1.600€400€
80m²Plancher bas : 3.200€1.600€1.600€
Tableau de simulation d’une isolation des combles perdus ou planchers bas par l’intérieur avec une Prime énergie et MaPrimeRénov’

4. Isolation intérieure d’un appartement

La rénovation énergétique d’un appartement bénéficie des mêmes aides qu’une maison individuelle. La Prime énergie et MaPrimeRénov’ sont également accessibles, et cela dans les mêmes conditions de ressources et pour les mêmes montants.

Comment obtenir une aide énergie pour l’isolation intérieure ?

Plusieurs démarches sont à réaliser pour pouvoir bénéficier de l’aide et pour recevoir le montant qui est destiné aux travaux engagés.

1. Comment souscrire à un dispositif énergie ?

La souscription à ces aides se fait sur les sites dédiés du gouvernement et des vendeurs d’énergie pour le financement d’une prime. Les étapes à réaliser sont les suivantes :

  1. Déposer : une demande de financement avant la signature du devis et la réalisation des travaux
  2. Obtenir : la pré-validation de l’organisme ou de l’Anah. Cet accord permet de signer le devis et d’engager les travaux
  3. Envoyer : la facture du professionnel certifié RGE pour bénéficier du versement de la prime

Une fois ces étapes effectuées, il est important de se mur des justificatifs nécessaires et de les communiquer. Il s’agit de la pièce d’identité, le RIB, le dernier avis d’imposition, le devis de travaux non signé et la facture en fin de travaux.

Aide isolation intérieure : souscrire à une aide d’isolation dans un appartement

Si le logement concerne un appartement, il est nécessaire de joindre en plus un document précisant la quote-part (acte de vente, appel de fonds du syndic de copropriété).

2. Prévoir ses travaux d’isolation intérieure

Pour une estimation au plus juste des aides, il faut procéder à une mesure exacte des surfaces concernées par les travaux. Les matériaux éligibles permettent d’atteindre les objectifs d’amélioration énergétiques requis.

Enfin, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE, c’est une condition indispensable pour le versement des aides.

3. Accéder à une aide pour des travaux particuliers d’isolation intérieure

Les propriétaires accèdent à l’aide Coup de pouce afin de réaliser des économies d’énergie pour l’isolation des combles.

MaPrimeRenov’ s’adresse uniquement aux propriétaires d’une résidence principale ou aux propriétaires bailleurs. L’aide est ouverte pour maximum trois logements en plus du logement principal et dans la limite de 10.000€ sur 5 ans.

Un locataire ne peut bénéficier de ce dispositif et doit demander à son bailleur d’effectuer les travaux. Les résidences secondaires ne peuvent pas profiter de ce dispositif.

Sélection des différents travaux d’isolation intérieure

techniques d'isolation des combles perdus

techniques d'isolation des combles aménageables 2

technique isolation des murs

techniques d'isolation des combles aménageables 2

isolation sous sol par l'intérieur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :