MaPrimeRenov’

Vos travaux financés jusqu’à 90% par des aides

Testez votre éligibilité

MaPrimeRénov’ locataire

MaPrimeRénov’ est une subvention de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Elle n’est pas ouverte aux locataires. Elle est uniquement disponible pour les propriétaires d’un logement de plus de 2 ans. Les locataires peuvent bénéficier de la Prime énergie et du Coup de pouce pour financer leurs travaux.

Testez votre éligibilité

Jusqu’à 10.000€ d’aides

MaPrimeRénov’ pour locataire

: l’essentiel

MaPrimeRénov’ pour les locatairesNon disponible
Aides disponibles pour les locataires Prime énergie, l’Éco-PTZ, TVA à taux réduit
Travaux éligibles Chauffage et isolation
Montants des aides disponiblesDe 4.000€ (Prime énergie) à 30.000€ (Éco-PTZ)

Réaliser des travaux en étant locataire avec MaPrimeRénov’

Est-ce qu’un locataire est éligible à MaPrimeRenov’ ?

MaPrimeRénov’ n’est pas accessible aux locataires : un locataire ne peut pas percevoir cette prime pour le logement qu’il occupe. C’est un dispositif réservé aux propriétaires, qu’ils soient occupants du logement ou simples bailleurs. En revanche, d’autres dispositifs d’aides peuvent être perçus par les locataires.

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à5 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui

1. La Prime énergie

billets picto

Montant
maximum 4.000€

picto echelle

Travaux éligibles
isolation, chauffage, fenêtre

reglement à l'amiable picto

Forme de versement
chèque et bon d’achat

contrat d'huissier picto

Organismes
fournisseurs d’énergie, grandes enseignes, entreprises privées

Tous les ménages, y compris les locataires, peuvent bénéficier de la Prime énergie. Il n’est plus nécessaire de respecter certains critères de ressources pour pouvoir en bénéficier.

La Prime énergie est une subvention versée par certains acteurs dans le cadre d’un dispositif financier mis en place par l’Etat et appelé Certificat d’économies d’énergie (CEE). Ce dispositif oblige certains acteurs, le plus souvent les vendeurs d’énergie, à financer certaines mesures d’efficacité énergétique saisonnière (ETAS).

Efficacité énergétique saisonnière

L’efficacité énergétique d’un système est le rapport énergétique entre la quantité d’énergie délivrée et la quantité d’énergie absorbée.

Il est possible de bénéficier d’une Prime énergie bonifiée, le Coup de pouce, lors de la réalisation de certains travaux (remplacement d’une chaudière ancienne par un nouveau chauffage ou l’isolation des combles). Elle peut aller jusqu’à 5.000€ et elle est subdivisée en 2 dispositifs : le Coup de pouce chauffage et le Coup de pouce isolation.

La Prime énergie peut être proposée par plusieurs types d’acteurs :

  • Les acteurs obligés : au titre du dispositif certificat d’économies d’énergie (CEE), ces acteurs sont obligés de réaliser des actions en faveur de l’efficacité énergétique. Figurent notamment dans cette catégorie de nombreux fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, Eni, Antargaz, Butagaz, etc) mais également des grandes surfaces qui commercialisent notamment des essences et pétroles (Auchan, Leclerc, etc.)
  • Des délégataires : ce sont des entreprises auprès desquelles les acteurs obligés peuvent déléguer une partie ou la totalité de leur obligation en CEE

Les montants de la Prime énergie pour un locataire en fonction des travaux

Type de travauxMontants ménage modesteMontants autre ménage
Chaudière biomasse performante4.000€2.500€
Système solaire combiné4.000€2.500€
Pompes à chaleur : air-eau, eau-eau ou hybride4.000€2.500€
Chaudière au gaz à très haute performance énergétique1.200€600€
Appareil de chauffage au bois très performant800€500€
Chauffe-eau solaire300€100€
Isolation des combles et toitures20€/m210€/m2
Isolation des planchers bas20€/m210€/m2
Tableau récapitulatif des montants de la Prime énergie pour un locataire en fonction des travaux

Plusieurs conditions doivent être respectées pour bénéficier de la Prime énergie en étant locataire :

  • Éligibilité : bien vérifier que les travaux sont éligibles
  • Cumul : les travaux ne doivent pas avoir déjà fait l’objet d’une Prime énergie
  • Demande : initier la demande de l’aide avant la signature du devis avec l’artisan
  • Sélection : choisir un artisan labellisé RGE pour réaliser les travaux

Cumuler plusieurs Primes énergies

Il est impossible de cumuler plusieurs Primes énergies pour de mêmes travaux. Toutefois, la Prime énergie peut être cumulée avec d’autres types d’aides (éco-prêt à taux zéro, TVA réduite, etc.).
CumulPrime énergieMaPrimeRénov’Eco-PTZHabiter Mieux
Prime énergie

✔️

✔️

MaPrimeRénov’

✔️

✔️

Eco-PTZ

✔️

✔️

Habiter Mieux

Tableau des possibilités de cumul des différentes aides pour financer des travaux en étant locataire

2. Les autres dispositifs

En complément de la prime énergie, les locataires peuvent bénéficier d’autres aides :

1. Le taux réduit de TVA

Le client peut bénéficier d’un taux à 5,5% pour certains travaux d’efficacité énergétique. Une diminution du taux de TVA permet d’amoindrir le coût total des travaux.

2. L’écoprêt à taux zéro

L’écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ) permet de financer certains travaux à l’aide d’un prêt à taux d’intérêt nul. Par conséquent, il permet de financer à moindre coût le reste à charge après le versement des différentes aides. Son montant est compris entre 7.000€ et 30.000€ et est remboursable sur 15 ans.

Il permet de financer tous les travaux d’efficacité énergétique et est accessible auprès de tous les grands réseaux bancaires (Société Générale, BNP Paribas, etc.).

3. Les aides des collectivités territoriales

Les structures locales peuvent mettre en œuvre une politique plus ou moins ambitieuse de rénovation énergétique en proposant aux ménages des aides spécifiques les incitant à réaliser des travaux.

Pour connaître les aides en fonction de la situation géographique, il est possible de s’adresser auprès des agences départementales d’information sur le logement (ADIL) ou effectuer une recherche sur le site de l’ANIL (Agence nationale d’information sur le logement).

Simulation d’aides pour des travaux en étant locataire

La Prime énergie est une aide financière d’un montant pouvant aller jusqu’à 4.000€ en fonction des travaux envisagés et des ressources du ménage. Les simulations ci-dessous précisent le montant et le reste à charge pour deux types de travaux : l’installation d’un panneau solaire thermique et l’isolation des combles.

1. Installation d’un panneau solaire thermique avec une Prime énergie

Voici une simulation du montant de la Prime énergie concernant l’installation d’un panneau solaire thermique :

  • Le montant des travaux (main-d’œuvre incluse) : de 3.500€ à 7.000€
  • Le type de ménages : ménage modeste
Surface du logementCoûtPrime énergieReste à charge
30m23.500€300€3.200€
60m24.500€300€4.200€
90m26.000€300€5.700€
Tableau de simulation des montants d’installation d’un panneau solaire avec la Prime énergie

2. Isolation des combles avec une Prime énergie

Voici une simulation du montant de la Prime énergie concernant l’isolation des combles :

  • Le montant des travaux (main-d’œuvre incluse) : entre 25 et 50€/m2
  • Le type de ménages : ménage modeste
Surface du logementCoûtPrime énergieReste à charge
30m2900€600€300€
60m21.800€1.200€600€
90m22.700€1.800€900€
Tableau de simulation des montants de l’isolation des combles avec la Prime énergie

Comment souscrire à une Prime énergie en étant locataire ?

1

picto analyse de maison

Identifier son besoin d’amélioration thermique

2

maison 3 picto

Vérifier que les travaux sont éligibles à une aide énergie

3

ordinateur picto

Sélectionner l’opérateur avec la meilleure aide et crée votre dossier auprès de ce dernier

4

contrat d'huissier picto

Signer chez l’artisan RGE retenu

5

picto sous ossature métallique

Faire réaliser les travaux

6

analyse contrat picto

Envoyer votre dossier avec vos documents justificatifs

7

billets picto

Recevez votre aide

Étapes de souscription à une Prime énergie

La souscription à une Prime énergie est dématérialisée auprès de l’acteur de son choix.

1. Quelles sont les étapes de souscription à une Prime énergie ?

Pour bénéficier de la Prime énergie, il convient de respecter scrupuleusement plusieurs étapes :

  1. Vérifier : l’éligibilité des travaux envisagés
  2. Choisir : l’organisme qui délivrera la prime (vendeur d’énergie, autres organismes spécialisés dans la rénovation énergétique)
  3. Accepter : l’offre du signataire de la charte avant de signer le devis des travaux
  4. Signer : le devis proposé par un artisan professionnel RGE
  5. Faire réaliser : les travaux par l’artisan
  6. Retourner : dans les délais prévus, le dossier (factures, attestations sur l’honneur, etc.) à l’entité choisie qui délivrera la prime

2. Quelles sont les pièces justificatives nécessaire à la souscription d’une Prime énergie ?

Les documents à fournir sont : le devis des travaux daté et signé, la facture des travaux précisant ce qui a été installé, l’attestation sur l’honneur, la qualification RGE du professionnel et l’avis d’imposition.

Comment bien préparer ses travaux énergétiques ?

Plusieurs éléments sont également à prendre en compte :

  • La superficie du logement : qui permettre de bien dimensionner les travaux
  • Le coût : certains travaux sont onéreux alors que d’autres peuvent bénéficier d’aides d’un montant important conduisant à diminuer fortement le reste à charge
  • La zone climatique : certains territoires sont plus froids que d’autres et nécessitent une attention particulière
carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

Testez votre éligibilité

Jusqu’à 10.000€ d’aides

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :