Crédit impôt transition énergétique

  • Jusqu’à 10.000€ d’aides
  • Formulaire en 2 minutes
  • Accompagnement gratuit par un expert
  • Jusqu’à 10.000€ d’aides
  • Formulaire en 2 minutes
  • Accompagnement gratuit par un expert

Crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE)

Le Crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE) a été remplacé le 1er janvier 2021 par MaPrimeRénov’. Il s’agissait d’une aide qui permettait de déduire des impôts sur le revenu une partie du coût de travaux d’amélioration énergétique d’un logement pour un foyer modeste.

Testez votre éligibilité

Jusqu’à 10.000€ d’aides

: l’essentiel

Date d’arrêt1er janvier 2021
Aide alternativeLe CITE a été remplacé par MaPrimeRénov’
Travaux éligiblesTravaux d’isolation et installation d’équipements
réduisant la consommation d’énergie

À quoi sert le crédit d’impôt à la transition énergétique ?

Arrêt du Crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE)

Le CITE est une aide qui a été supprimée depuis le 1er janvier 2021. Si la demande a été faite avant cette date, il est toujours possible de bénéficier du CITE au titre des dépenses engagées en 2020. Désormais, il est remplacé par MaPrimeRénov’.

Le CITE permettait d’aider les ménages aux revenus modestes d’améliorer le bilan énergétique de leur habitation dans une démarche économique et écologique. Les dépenses éligibles au CITE devaient correspondre à des travaux d’isolation ou d’installation d’équipements permettant de réduire la consommation d’énergie ou les gaz à effet de serre.

AideCrédit d’impôt à la transition énergétique
TravauxIsolation, installation d’équipement plus écologique que les précédents
MontantJusqu’à 75% des dépenses
PublicPropriétaires aux revenus modestes
PrestataireArtisan ou entreprise reconnu garant de l’environnement (RGE)
Les particularités de CITE

Qui est éligible au crédit d’impôt sur la transition énergétique ?

Depuis 2021, le CITE est réorienté vers les ménages aux revenus dits « intermédiaires ». C’est-à-dire que les revenus du ménage doivent être compris entre un plancher qui prend en compte le nombre de personnes habitant dans le logement.

Par exemple, le montant moyen du revenu fiscal de référence (RFR) minimum pour bénéficier du CITE varie entre 25.068€ et 59.026€ en Île-de-France selon le nombre d’occupants du logement. Pour les autres régions, il varie entre 19.074€ et 44.860€.

Montant du CITE

Plus le nombre d’habitants est élevé, plus le plafond augmente. Le montant du CITE dépend du type de travaux, des revenus, du nombre de personnes qui occupent le logement et de la région où il se situe.

Quels sont les travaux éligibles au CITE ?

Plusieurs travaux sont éligibles pour accéder à la prime CITE. Les travaux d’isolation (isolation des parois vitrées, isolation par l’intérieur et isolation par l’extérieur) et l’installation d’équipements qui permettent de réduire la consommation d’énergie et/ou les gaz à effet de serre (chaudière, poêle, pompe à chaleur, etc.).

1. Certains travaux de chauffage sont éligibles au CITE

Pour les travaux de chauffage, les installations éligibles au CITE doivent fonctionner avec du bois, en biomasse ou grâce à l’énergie solaire. Cela concerne les chaudières, les systèmes solaires combinés, les chauffe-eaux individuels, les poêles à granulés ou à bûches et les pompes à chaleur.

Le montant moyen du CITE pour l’installation d’un chauffage peut aller de 400 à 4.000€ selon l’appareil. Le CITE est cumulable avec d’autres aides comme l’éco-PTZ, les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), la Prime énergie ou encore les primes des collectivités privées ou locales.

Le montant des primes varie en fonction du type de chauffage choisi, du prix de l’appareil et de l’installation, mais aussi du montant des revenus du foyer, du nombre d’occupants et de la région où se situe le logement.

TravauxInstallation d’une pompe à chaleur
Prix moyen PACEntre 5.000 et 8.000€
Montant moyen CITE2.000€
Montant moyen Prime énergieJusqu’à 4.400€
Montant moyen MaPrimeRénov’Entre 3.000 et 4.000€
Simulation de l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique avec différentes aides

2. Certains travaux d’isolation sont éligibles au CITE

Les différentes isolations éligibles au CITE sont : l’isolation des parois vitrée (40€/fenêtre), l’isolation par l’intérieur des murs, rampants (10 à 15€/m²) et l’isolation des murs par l’extérieur (25 à 50€/m²).

Le montant du CITE varie en fonction du type d’isolation et de la méthode (isolation par l’intérieur, par l’extérieur ou isolation des parois vitrées), de la zone à isoler (combles, toiture, etc.), du montant des travaux et du matériau utilisé pour l’isolation (isolant biosourcé, minéral, synthétique, etc.).

TravauxIsolation des combles
Prix moyen laine de roche7 à 10€/m²
Montant moyen CITE10 à 15€/m²
Montant moyen Prime énergie15€/m²
Montant moyen MaPrimeRénov’20€/m²
Simulation du montant des aides pour l’isolation des combles

Testez votre éligibilité

Jusqu’à 10.000€ d’aides