Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 300m2 ?

Pour une surface de 300m², la puissance nécessaire doit être d’au moins 12,6kW. Il existe une formule permettant de calculer la puissance nécessaire d’une pompe à chaleur en fonction du volume du logement, de son isolation, de ses besoins en chauffage et de la température extérieure : P = V x C x T.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 300m2 ?

: l’essentiel

Calcul à réaliserVolume à chauffer X Coefficient de construction X
Température ambiante – température extérieure
Puissance minimum PAC pour 300m²Au moins 12,6kW
Critères à prendre en compteVolume global du logement, isolation,
zone climatique, besoins des habitants

Quelle puissance de pompe à chaleur pour 300m² ?

La puissance nécessaire d’une pompe à chaleur pour une surface de 300m² doit être au minimum de 12,6kW. Mais cette valeur convient uniquement pour un logement très bien isolé et situé dans une zone climatique chaude. La puissance nécessaire peut être beaucoup plus importante pour la même surface dans un contexte différent.

Comment calculer la puissance de PAC nécessaire pour 300m² ?

Pour choisir la puissance adéquate de sa future pompe à chaleur, il faut effectuer le calcul suivant :

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Exemple de la puissance nécessaire pour une PAC dans une maison aux normes RT2012 à Paris

Paris se situe dans la zone climatique (H1) la plus froide de France : la température extérieure de base est fixée à -9°C. Pour ce foyer, considérons que la température ambiante moyenne souhaitée à l’intérieur du logement est de 19°C.

La puissance nécessaire pour installer une pompe à chaleur dans cette maison de 300m² avec une hauteur sous plafond de 3m devra être d’un minimum de :

(300 x 3) x 0,7 x (19°C – (-9°C)) = 17.640W

Puissance de la PAC pour 300m² : les critères à prendre en compte

Il existe des critères à prendre en compte pour calculer la puissance nécessaire d’une pompe à chaleur : le volume du logement, son niveau d’isolation, la zone climatique à laquelle il appartient, et les besoins en chauffage des occupants.

maison picto

La surface à chauffer

persoones sur un canapé picto

Le nombre de personnes habitant dans le logement

billets picto

Les habitudes de consommation

isolation du sol picto

La qualité de l’isolation

salle de bain picto

Le nombre de salles d’eau

zone geographique picto

La zone climatique

1. Puissance de la PAC pour 300m² : le volume global du logement

Plus un logement est grand, plus la puissance de la PAC doit être importante pour qu’elle parvienne à le chauffer complètement. Il est donc important de connaître le volume du logement que la PAC doit chauffer.

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Par exemple, un logement de 300m² avec une hauteur sous plafond de 2,5m a un volume global de 750m³.

2. Puissance de la PAC pour 300m² : le niveau d’isolation du logement

Plus un logement est mal isolé, plus la puissance de la PAC doit être importante pour parvenir à couvrir toutes les déperditions de chaleur. Il est donc important de connaître le niveau d’isolement de l’habitation pour calculer la puissance nécessaire d’une pompe à chaleur.

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de sa puissance, c’est pourquoi il est recommandé d’améliorer l’isolation de son logement avant d’installer une pompe à chaleur. Un logement bien isolé a moins de déperditions et nécessite donc une PAC moins puissante. Cela permet de réaliser des économies à l’achat, mais aussi à l’usage, avec une consommation moins importante.

3. Puissance de la PAC pour 300m² : la zone climatique du logement

Un logement situé dans un climat plus froid nécessite une puissance de PAC plus importante, car les besoins en chauffage sont plus importants.

Le pays est divisé en trois zones climatiques définies en fonction de leur température extérieure de base. Celle-ci correspond à la température la plus basse enregistrée pendant au moins 5 jours dans l’année.

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Puissance de la PAC pour 300m² : les besoins des habitants du logement

Enfin, la puissance d’une pompe à chaleur doit prendre en compte les besoins des occupants du logement. Des besoins plus importants (que ce soit pour le chauffage, la climatisation ou l’eau chaude sanitaire) nécessitent une puissance de PAC plus importante.

L’élément à prendre en compte dans le calcul de la puissance d’une PAC est la température ambiante, c’est-à-dire la température souhaitée à l’intérieur du logement. Celle-ci est généralement estimée à 21°C, même si 19°C est une température souvent préconisée. 

Pourquoi est-il important de bien dimensionner sa PAC ?

Il est essentiel de calculer la puissance nécessaire de sa pompe à chaleur avant de l’acheter et de l’installer, car une pompe à chaleur surdimensionnée ou sous-dimensionner comporte de nombreux inconvénients.

Pour garantir le bon dimensionnement de sa PAC, il est conseillé de faire appel à un professionnel qualifié.

Les conséquences d’un surdimensionnement de PAC

Une pompe à chaleur ayant une puissance supérieure aux besoins en chauffage du logement est sous-exploitée. Elle doit alors fonctionner par à-coups pour ne pas surchauffer la maison.

Or, les arrêts et redémarrages fréquents usent prématurément la pompe à chaleur, et peuvent en particulier endommager le compresseur. Cela peut donc entraîner des pannes et des réparations coûteuses. De plus, une pompe à chaleur plus puissante coûte aussi plus cher à l’achat.

 Les conséquences d’un sous-dimensionnement de PAC

Une pompe à chaleur ayant une puissance inférieure aux besoins en chauffage du logement est sollicitée en permanence, sans parvenir à fournir le confort attendu. Dans ce cas l’investissement de la pompe à chaleur s’avère inutile, et un chauffage d’appoint est nécessaire en permanence, ce qui alourdit la facture de chauffage.

Simulations de différentes puissances de PAC nécessaires pour 300m²

Voici différentes simulations de puissance de PAC pour 300m² avec une température souhaitée de 21°C en fonction du volume à chauffer, du niveau d’isolation et de la zone climatique du logement.

1. Logement de 300 m2 avec hauteur sous plafond de 3 mètres à Montpellier et aux normes RT2012

Volume900m³
Coefficient de construction0,7 (Normes RT 2012)
T° intérieure21°C
Zone climatique-3°C (H3), Montpellier

Pour ce logement, la puissance de PAC nécessaire est de 15,12kW.

2. Logement de 300 m2 avec hauteur sous plafond de 2,5 mètres à Paris et mal isolé

Volume750m³
Coefficient de construction1,3 (mal isolé)
T° intérieure21°C
Zone climatique-9°C (H1), Paris

Pour ce logement, la puissance de PAC nécessaire est de 29,25kW.

3. Logement de 300 m2 avec hauteur sous plafond de 3,20 mètres à Brive-la-Gaillarde, très mal isolé

Volume960m³
Coefficient de construction1,6 (très mal isolé)
T° intérieure21°C
Zone climatique-6°C (H2), Brive-la-Gaillarde

Pour ce logement, la puissance de PAC nécessaire est de 41,47kW.

Logements de 300m² : comment choisir sa puissance pour une PAC en relève de chaudière ?

Si la pompe à chaleur est le seul mode de chauffage du logement, on parle de système monovalent. La PAC doit alors posséder une puissance qui permette de couvrir à elle seule tous les besoins du foyer.

Cela peut être problématique quand les températures extérieures deviennent trop basses, lorsque le volume à chauffer est trop important ou si l’isolation du logement n’est pas très bonne. En effet, une pompe à chaleur standard possède une puissance généralement comprise entre 15 et 20kW.

Pour remédier à ce problème, il est possible de se tourner vers un système dit bivalent, qui inclut une pompe à chaleur comme moyen de chauffage principal (couvrant 80% des besoins) et un autre moyen de chauffage secondaire, qui prend le relais quand cela est nécessaire uniquement.

Une pompe à chaleur air-eau est par exemple la solution idéale en relève de chaudière, car elle vient se raccorder sur le système de chauffage central déjà existant.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :