Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 140m2 ?

Pour une surface de 140m², il est préférable de s’orienter en direction d’une PAC d’une puissance minimale de 6kW. La puissance d’une PAC doit être estimée à l’aune de plusieurs critères : volume du logement, sa zone climatique, son niveau d’isolation et les besoins de ses habitants.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 140m2 ?

: l’essentiel

Calcul pour trouver la puissance nécessaireP = V x C x T
Critères à prendre en compte dans le calculVolume global du logement, isolation,
zone climatique, besoins des habitants
Puissance minimum d’une PAC pour 100m²Environ 6kW

Quelle puissance de pompe à chaleur pour 140m² ?

Si l’on ne retient que la surface (m²) du logement, la puissance moyenne recommandée pour un logement de 140m² est d’environ 6kW.

Comment calculer la puissance de PAC nécessaire pour 140m² ?

La connaissance de la surface du logement ne permet pas d’être assez précis pour pouvoir correctement choisir la puissance de sa pompe à chaleur. Pour la trouver, il est requis de mettre en place un calcul simple :

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Exemple de la puissance nécessaire pour une PAC dans une maison mal isolée à Rennes

Rennes se situe en zone climatique 2 (h2), la température extérieure de base est de -6°C et la température souhaitée dans le logement est de 20°C. La puissance nécessaire pour installer une pompe à chaleur dans cette maison de 140m² avec une hauteur sous plafond de 2.5m sera alors de :

Puissance = (140 x 2.5) x 1.3 x (20°C – (-6°C)) = 11.830W soit environ 11,8kW

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

Puissance de PAC pour 140m² : les critères à prendre en compte

Comme indiqué dans le calcul de la puissance d’une PAC, c’est bien plus que la surface du logement qu’il faut prendre en compte. Volume (m³), niveau d’isolation (qui permet de trouver le coefficient de construction), zone climatique, température intérieure souhaitée (besoins des habitants) : voici autant de critères déterminants.

maison picto

La surface à chauffer

persoones sur un canapé picto

Le nombre de personnes habitant dans le logement

billets picto

Les habitudes de consommation

isolation du sol picto

La qualité de l’isolation

salle de bain picto

Le nombre de salles d’eau

zone geographique picto

La zone climatique

1. Puissance de PAC pour 140m² : le volume global du logement

Le volume global du logement est un paramètre plus précis que la simple surface puisqu’il intègre l’ensemble de l’espace à chauffer du logement.

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Par exemple, pour un logement de 140m² avec une hauteur sous plafond de 2,5m, on obtient un volume global de 250m3 (140 x 2,5 = 250).

2. Puissance de PAC pour 140m² : le niveau d’isolation du logement

Le niveau d’isolation thermique d’un logement importe puisqu’il permet de déduire les déperditions d’énergie d’un logement. Plus elles seront importantes et plus la puissance d’une PAC devra être élevée, et vice versa. C’est un professionnel RGE qui réalise l’estimation de ces déperditions lors d’un diagnostic de performance énergétique.

Une fois estimées, elles permettent de déterminer le coefficient de performance. À chaque niveau d’isolation, son coefficient (voir le tableau plus haut). Ce dernier est utilisé dans le calcul de la puissance (C).

Faut-il investir dans une PAC lorsque son logement est très mal isolé ?

Il ne faut pas investir dans une pompe à chaleur si son logement est trop mal isolé. En effet, cela serait synonyme de pertes d’énergie et d’argent puisque la PAC tournerait dans le vide, sans jamais atteindre son objectif de chauffe.

3. Puissance de PAC pour 140m² : la zone climatique du logement

La température extérieure influence directement le comportement de la pompe à chaleur. Si cette dernière n’est pas très puissante, et que des hivers très froids se manifestent, il en sera fini d’une quelconque chauffe de sa part. Bien dimensionnée, elle pourra résister aux températures extrêmes et chauffer le logement normalement.

Il existe 3 zones climatiques en France :

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Puissance de PAC pour 140m² : les besoins des habitants du logement

Dans un logement, plusieurs personnes aux besoins différents vivent en cohabitation. Chacune d’entre elles doit être prise en compte dans le calcul de la puissance, puisque ce sont elles qui déterminent le seuil de chauffe souhaité. Les besoins en chauffage seront différents d’un individu à un autre.

Simulations de différentes puissances de PAC nécessaires pour 140m²

1. Logement à Nice de 140m² avec hauteur sous plafond de 2,50m

Volume350m³
Coefficient de construction0,7 (Normes RT2012)
T° intérieure21°C
Zone climatique-3°C (H3)

Pour ce logement, la puissance idéale de la pompe à chaleur est de 5,9kW.

2. Logement à Paris de 140m² avec hauteur sous plafond de 2,80m

Volume392m³
Coefficient de construction0,85 (Normes RT2000)
T° intérieure21°C
Zone climatique-9°C (H1)

Pour ce logement, la puissance idéale de la pompe à chaleur est de 10kW.

3. Logement à Strasbourg de 140m² avec hauteur sous plafond de 3m

Volume420m³
Coefficient de construction1,3 (Très mal isolé)
T° intérieure21°C
Zone climatique-9°C (H1)

Pour ce logement, la puissance idéale de la pompe à chaleur est de 16,4kW.

L’importance du choix de la puissance d’une pompe à chaleur

Bien choisir le dimensionnement de sa pompe à chaleur permet de réaliser jusqu’à 75% d’économie sur la facture énergétique tout en permettant un chauffage confortable et efficace sur le long terme (20 ans).

1. Les conséquences d’un surdimensionnement de PAC

Le surdimensionnement d’une PAC, plus simplement une puissance beaucoup trop élevée par rapport aux besoins d’un logement, entraîne une série de problèmes :

C’est en atteignant trop rapidement ses objectifs de chauffe (mises en marche et arrêts successifs) que la PAC et le compresseur fatiguent assez rapidement. Cela est particulièrement le cas lors des périodes aux températures douces (automne et printemps).

2. Les conséquences d’un sous-dimensionnement de PAC

Le sous-dimensionnement d’une PAC, plus simplement une puissance beaucoup trop faible pour subvenir aux besoins d’un logement, entraîne une panoplie de complications :

  • Surconsommation d’énergie
  • Explosion de la facture d’électricité
  • Pannes et casses de la pompe à chaleur
  • Raccourcissement de la durée de vie de la PAC

Dans ce cas, la pompe à chaleur tourne dans le vide, sans affecter la température ambiante voulue à l’intérieur du logement dans les proportions souhaitée par ses habitants. C’est une grande perte d’argent et d’énergie.

Logement de 140m² : comment choisir la puissance de sa PAC lorsqu’une chaudière est en relève ?

Lorsqu’une chaudière est en relève de PAC (bivalent, hybride), cette dernière, constituant la principale source de chauffage toute l’année, doit pouvoir couvrir 80% de la puissance nécessaire, le reste étant pris en charge par le chauffage d’appoint, dans notre cas la chaudière.

Plusieurs modes différents sont possibles : le mode monovalent et bivalent.

La pompe à chaleur en mode monovalent

Ce mode est fait pour couvrir la totalité des besoins avec un seul moyen de chauffage. Les PAC eau-eau sont les plus souvent concernées par ce mode.

La pompe à chaleur en mode bivalent

Ce système est intéressant dans le cas d’une rénovation, car l’ancien mode de chauffage, encore efficace et en état de fonctionnement, peut encore être utilisé en complément d’une autre solution. En mode bivalent, la PAC couvre généralement 80% des besoins calorifiques, le reste est fourni par le chauffage existant.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :