Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 250m2 ?

Pour 250m², la pompe à chaleur est généralement d’une puissance minimale de 10kW. Prendre en compte les éléments suivants permet d’obtenir un résultat plus précis de la puissance nécessaire : le Volume du logement, son niveau d’isolation (Coefficient de construction), sa zone climatique et les besoins en chauffage de ses habitants (ces deux dernières constituant une donnée de Température). Ces critères sont utilisés dans le calcul de la puissance : P = V x C x T.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 250m2 ?

: l’essentiel

Puissance d’une PAC pour 250m²Minimum 10kW
Critères pour choisir la puissance de sa PACVolume du logement, niveau d’isolation,
Zone climatique, besoins des habitants
Calcul puissance d’une PAC pour 250m²P = V x C x T
Conséquences d’une PAC mal dimensionnéeSurconsommation, pannes et casses,
Réduction de la durée de vie, chauffe inégale

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 250m² ?

Une pompe à chaleur dans un logement de 250m² doit être d’une puissance de minimum 10kW. C’est le cas si l’on ne prend en compte que le facteur surface, en m².

Comment calculer avec précision la puissance de PAC nécessaire pour 250m² ?

Pour trouver la puissance de pompe à chaleur nécessaire pour son logement de 250m², un calcul simple est à mettre en place :

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Exemple de la puissance nécessaire pour une PAC dans une maison aux normes RT2012 à Paris

Paris se situe dans la zone climatique (H1) la plus froide de France : la température extérieure de base est fixée à -9°C. Pour ce foyer, considérons que la température ambiante moyenne souhaitée à l’intérieur du logement est de 19°C.

La puissance nécessaire pour installer une pompe à chaleur dans cette maison de 250m² avec une hauteur sous plafond de 3m devra être d’un minimum de :

(250 x 3) x 0,7 x (19°C – (-9°C)) = 17.700W

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

Puissance de PAC pour 250m² : les critères à prendre en compte

Il existe quatre critères à prendre en compte dans le calcul de la puissance d’une pompe à chaleur :

  1. Le volume du logement : m³
  2. Le niveau d’isolation du logement : corrélé avec un coefficient de construction
  3. La zone climatique du logement : il existe trois zones climatiques en France, une température de base leur est chacune attribuée
  4. Les besoins en chauffage des habitants du logement

1. Le volume global du logement

Il est exigé d’un chauffage qu’il prenne en charge l’ensemble des pièces qui composent un logement. Si l’on ne tient pas compte du volume dans le calcul de la puissance, la PAC ne pourra pas subvenir à cette demande. La chauffe sera inégale et inconfortable.

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Exemple du calcul d’un logement de 250m² avec une hauteur sous plafond de 2,70m

Le volume d’une maison de 250m² avec un plafond à 2,70m sera de :

Volume = 250m² (S) x 2,70m (H) = 675m³

2. Le niveau d’isolation du logement

Le niveau d’isolation du logement importe beaucoup dans le calcul de la puissance de sa PAC puisque cette dernière sera ainsi capable de chauffer le logement de manière adaptée, peu importe le niveau d’isolation (jusqu’à une certaine limite dans le cas des maisons très mal isolées), sans surplus ou manque de puissance.

À chaque niveau d’isolation correspond un coefficient de construction, et c’est lui qui est utilisé pour le calcul même.

Pourquoi est-ce qu’une maison très mal isolée n’est pas compatible avec une PAC ?

Lorsqu’une maison est très mal isolée, la PAC fonctionnera en continu. Elle ne pourra jamais atteindre le seuil de chauffe demandé par le foyer et tournera pour ainsi dire dans le vide. La résultante est une grande perte d’énergie et d’argent.

3. La zone climatique du logement

La zone climatique où est situé son logement est un facteur essentiel du calcul de la puissance puisque la PAC est directement affectée par les températures extérieures. Par exemple, lorsque les hivers sont froids et rudes, il est logique d’investir dans une PAC plus puissante (plus de 10kW) que lorsque les hivers sont assez doux et tempérés (privilégier une PAC d’environ 5kW).

L’État a défini trois zones climatiques en France :

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Les besoins des habitants du logement

Les besoins des habitants du logement représentent la température ambiante moyenne qu’ils souhaitent obtenir à l’intérieur du foyer. En plus de cela, le rythme de vie de chacun ou leur plus ou moins grande frilosité, par exemple, sont à intégrer dans la réflexion.

Quelle est la température ambiante intérieure conseillée par l’ADEME ?

La température ambiante intérieure conseillée par l’ADEME est de 19°C le jour et de 16°C la nuit.

Simulations de différentes puissances de PAC nécessaires pour 250m²

Logement à Paris de 250m² avec hauteur sous plafond de 2,80m

Volume700m³
Coefficient de construction0.7 (Normes RT2012)
T° intérieure20°C
Zone climatique-9°C (H1)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 14,2kW.

Logement à Nantes de 250m² avec hauteur sous plafond de 3m

Volume750m³
Coefficient de construction0,85 (RT2000)
T° intérieure20°C
Zone climatique-6°C (H2)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 16,6kW.

Logement à Marseille de 250m² avec hauteur sous plafond de 2,50m

Volume625m³
Coefficient de construction0,75 (RT2005)
T° intérieure20°C
Zone climatique-3°C (H3)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 10,8kW.

L’importance du bon choix de dimensionnement de sa pompe à chaleur

Le bon dimensionnement d’une pompe à chaleur permet d’économiser jusqu’à 75% sur la facture d’électricité. Cela avantage aussi une plus grande durée de vie ainsi qu’une chauffe confortable pour l’ensemble des membres du foyer.

1. Les conséquences du surdimensionnement d’une PAC

Un surdimensionnement pourrait entraîner une panne de la PAC, une casse du compresseur et une surconsommation énergétique.

Dans cette configuration, l’objectif de chauffage sera atteint bien trop rapidement lors des périodes plus douces (l’automne et le printemps). Elle enchaînera mises en marche et arrêts successifs et se fatiguera de plus en plus, notamment au niveau du compresseur. Endommagé, ce dernier devra subir des réparations, entraînant des dépenses supplémentaires.

2. Les conséquences du sous-dimensionnement d’une PAC

Un sous-dimensionnement pourrait entraîner une panne de la PAC, une surconsommation énergétique et une efficacité de chauffage nulle.

Dans cette configuration, le niveau de chauffage fixé par les habitants du foyer ne sera jamais atteint. La PAC tournera dans le vide et sera la source de pertes énergétiques et financières importantes. Cela peut aussi raccourcir sa durée de vie et entraîner des pannes et des casses.

3. Logement de 250m2 : comment choisir sa puissance de PAC lorsque l’on possède une chaudière en relève ?

Une chaudière peut être installée en relève d’une pompe à chaleur. Cette dernière fonctionnerait la majorité de l’année, la chaudière venant en soutien lors des périodes les plus rudes de l’année (en hiver).

La PAC doit pouvoir subvenir à 80% des besoins d’énergie du foyer, les 20% restants étant pris en charge par le chauffage d’appoint, la chaudière. Cette configuration permet de limiter le plus possible d’éventuels problèmes de surdimensionnement et de sous-dimensionnement.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :