Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 200m2 ?

Pour chauffer un logement de 200m², la puissance d’une pompe à chaleur doit se situer au minimum entre 8kW et 12kW environ. Outre le volume, il faut aussi tenir compte (si l’on veut calculer précisément la puissance nécessaire) du niveau d’isolation globale du logement (coefficient de construction), de la température ambiante souhaitée à l’intérieur de celui-ci ainsi que de la température extérieure de base.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) pour 200m2 ?

: l’essentiel

Puissance moyenne PAC 200m²En moyenne 10kW
Critères pour le choix de la puissance de PACVolume du logement, son niveau d’isolation,
sa zone climatique, les besoins de ses habitants
Calcul puissance de PAC 200m²P = V x C x T
Conséquences PAC mal dimensionnéePertes d’énergie et d’argent,
pannes et casses prématurées

Quelle puissance de pompe à chaleur pour 200m² ?

La puissance d’une PAC pour un logement de 200m², en ne prenant en compte que le volume, se situe aux alentours de 10kW

Cependant, d’autres éléments, en plus du volume (V), précisent encore bien davantage le choix d’une puissance de PAC : 

  • Le niveau d’isolation (C) 
  • Le facteur température (T)

Comment calculer la puissance de PAC nécessaire pour 200m² ?

Ces éléments mis en relation, il est donc possible d’obtenir la puissance requise pour votre pompe à chaleur

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Puissance de PAC pour 200m² : les critères à prendre en compte

Comme évoqué plus haut, ce sont des critères de volume, de niveau d’isolation et de températures qui doivent être pris en compte.

1. Le volume global du logement

Une PAC est responsable de la chauffe de la totalité du logement. Une puissance adéquate permettra de créer une chauffe homogène et confortable dans la totalité des pièces, tout cela sans effort particulier qui pourrait engendrer une panne ou une usure prématurée. 

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Par exemple, pour un logement de 200m² avec une hauteur sous plafond de 2,50m, le calcul du volume serait le suivant :

200 x 2,50 = 500m³

2. Le niveau d’isolation du logement

Le niveau d’isolation est correlé au coefficient de construction, qui est une des composantes du calcul de la puissance. 

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

Le coefficient de construction est important dans le choix de sa puissance. Cette dernière se doit de pouvoir compenser les éventuelles déperditions de chaleur (exemples ci-dessous) par un surplus de chaleur par exemple.

deperditions energetiques 2

1 : Un pont thermique ou nœud constructif (5%)
2 : Fenêtres (15%)
3 : Sols (10%)
4 : Murs (20%)
5 : Toiture (30%)
6 : Air renouvelé et fuites (20%)

3. La zone climatique du logement

La zone climatique du logement est un élément à prendre en compte puisque le niveau de chauffe sera différent selon les températures extérieures moyennes. 

Dans une zone au climat doux et tempéré, la PAC n’aura pas besoin d’une puissance élevée (environ 5kW). Dans une zone plus rude et aux hivers très froids, il est plus probable que la PAC devra être dotée d’une puissance élevée (au-dessus de 10kW environ).

Le territoire français est découpé en 3 zones climatiques différentes :

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Les besoins des habitants du logement

Les habitants du logement sont à prendre en compte puisque le besoin en chauffage diverge d’une personne à une autre. Certaines personnes sont plus frileuses, d’autres mènent un train de vie quotidien ne nécessitant pas de chauffage particulier. Il est important de prendre tous les besoins en compte.

Simulations de différentes puissances de PAC nécessaires pour 200m²

Logement à Paris de 200m² avec hauteur sous plafond de 2,70m

Volume540m³
Coefficient de construction0,7 (Normes RT2012)
T° intérieure20°C
Zone climatique-9°C (H1)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 11kW.

Logement à Rennes de 200m² avec hauteur sous plafond de 2,50m

Volume500m³
Coefficient de construction1,1 (Bien isolé)
T° intérieure20°C
Zone climatique-6°C (H2)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 14,3kW.

Logement à Marseille de 200m² avec hauteur sous plafond de 3m

Volume600m³
Coefficient de construction0,85 (Normes RT2000)
T° intérieure20°C
Zone climatique-3°C (H3)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 11,7kW.

L’importance du bon choix de dimensionnement de la PAC

Choisir le bon dimensionnement pour sa pompe à chaleur permet d’économiser jusqu’à 75% d’énergie et de profiter d’un confort thermique plus important. De plus, la durée de vie de la PAC s’en trouvera allongée.

Les conséquences d’un surdimensionnement de PAC

Une pompe à chaleur surdimensionnée peut engendrer : 

Lorsque les températures sont plus douces et plus tempérées (automne, printemps), la PAC surdimensionnée va fonctionner par à-coups, en marches/arrêts successifs. Cela engendre bien vite un endommagement du compresseur, entraînant réparations et coûts supplémentaires.

Les conséquences d’un sous-dimensionnement de PAC

Une pompe à chaleur sous-dimensionnée peut engendrer :

  • Une consommation d’électricité trop élevée
  • Une panne de la pompe à chaleur

La PAC, dans ce cas de figure, n’atteint jamais le niveau de chauffe fixé par les habitants du logement. Son fonctionnement se fait en continu et cela représente donc une perte d’argent. Éventuellement cela raccourcit sa durée de vie et des pannes et casses prématurées sont à attendre.

Logement de 200m² : comment choisir sa puissance de PAC lorsque l’on a une chaudière en relève de PAC ?

Une chaudière en relève de PAC consiste en un système avec deux chauffages : un chauffage principal (la pompe à chaleur) et un chauffage d’appoint (la chaudière). 

La puissance de la PAC doit être capable de soutenir 80% des besoins en chauffage des habitants d’un logement. 

Puissance PAC en relève = Puissance s’il n’y avait pas de chauffage d’appoint – 20%

La PAC fonctionne tout au long de l’année tandis que la chaudière prend le relai et/ou sert de complément lors des périodes de grands froids.

L’installation d’une chaudière d’appoint permet d’éviter les problèmes de surdimensionnement lors des saisons douces et les problèmes de chauffe en hiver.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :