Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) air-eau pour 100m2 ?

Pour chauffer un logement de 100m², une PAC air-eau doit être d’une puissance moyenne d’un minimum de 7kW. Pour calculer précisément la puissance nécessaire à son installation, il faut prendre en compte un certain nombre de critères : le volume du logement (m³), le niveau d’isolation du logement (qui donne le coefficient de construction) et enfin la différence entre la température (°C) souhaitée à l’intérieur du logement et la température extérieure de base.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) air-eau pour 100m2 ?

: l’essentiel

Puissance d’une PAC air-eau pour 100m²En moyenne 7kW
Critères pour choisir la puissance de sa PACVolume du logement, son niveau d’isolation,
sa zone climatique, les besoins de ses habitants
Calcul puissance d’une PAC air-eau pour 100m²P = V x C x T
Conséquences d’une PAC mal dimensionnéePAC énergivore, pannes et casses matérielles,
réduction de la durée de vie

Quelle puissance de pompe à chaleur air-eau pour 100m² ?

Pour une pompe à chaleur air-eau dans un logement de 100m², la puissance devra au minimum être de 7kW. Il est néanmoins possible de la calculer plus précisément, en y ajoutant d’autres critères.

Comment calculer la puissance de PAC air-eau nécessaire pour 100m² ?

La puissance d’une PAC nécessaire pour 100m² est calculée de la manière suivante :

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Exemple de la puissance nécessaire pour une PAC air-eau dans une maison bien isolée à Paris

Paris se situe en zone climatique 1 (h1), la température extérieure de base est de -9°C et la température ambiante moyenne souhaitée dans le logement est de 20°C.

La puissance nécessaire pour installer une pompe à chaleur dans cette maison de 100m² avec une hauteur sous plafond de 3m sera alors de :

(100 x 3) x 1,1 x (20°C – (-9°C)) = 9.570W

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

Puissance de PAC air-eau pour 100m² : les critères à prendre en compte

Quatre critères sont à prendre en compte :

  1. Le volume global du logement
  2. Le niveau d’isolation du logement
  3. La zone climatique du logement
  4. Les besoins des habitants du logement

1. Le volume global du logement

Une pompe à chaleur doit être capable de chauffer homogénement et sans différence de température l’ensemble des pièces d’un logement. Pour cela, il est évident que le volume doit être pris en compte dans le calcul de la puissance. C’est cette dernière qui va définir l’habilité de la PAC à assumer une constance et un confort de vie dans l’entiereté du logement, pour tout le monde.

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Exemple du calcul d’un logement de 100m² avec une hauteur sous plafond de 2,70m

Le volume d’une maison de 100m² avec un plafond à 2,70m sera de :

Volume = 100m2 (S) x 2,70m (H) = 270m³

2. Le niveau d’isolation du logement

L’isolation influence le chauffage d’une maison, quel que soit le moyen de chauffage. Si les déperditions de chaleur sont importantes, la pompe à chaleur se devra d’être plus puissante que si ce n’était pas le cas. Ainsi elle réussit à atteindre le niveau de chauffe voulu par les habitants.

Plus le logement est mal isolé et plus la puissance devra être élevée. Inversement, plus l’isolation du logement est importante et moins la PAC aura besoin d’une grande puissance.

Installer une PAC dans un logement de 100m² mal isolé

Pour compenser la mauvaise isolation d’une maison, la pompe à chaleur fonctionnera en continu, ce qui augmentera sa consommation électrique et par conséquent la facture énergétique. Elle représenterait plus une perte d’argent qu’autre chose.

3. La zone climatique du logement

La puissance d’une PAC est directement influencée par la zone climatique dans laquelle elle sera installée. À logement (volume et isolation) et besoins et habitudes équivalents, il faudra choisir une pompe à chaleur air-eau plus puissante dans une zone à climat froid (Nord et Est de la France) ou tempéré (Façade Atlantique ou Pyrénées) que dans une zone à climat chaud (Façade méditerranéenne).

La France est divisée en trois zones climatiques qui disposent chacune d’un climat particulier et d’une température extérieure de base définie par l’État français :

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Les besoins des habitants du logement

Certaines personnes auront besoin d’une chauffe plus importante que d’autres. Dans la plupart des cas, il se peut que différents individus occupent le logement, chacun avec des besoins en chauffage uniques. Il est important de tous les prendre en compte dans le choix de sa puissance de PAC.

Simulations de différentes puissances de PAC air-eau nécessaires pour 100m²

Logement à Paris de 100m² avec hauteur sous plafond de 2,80m

Volume280m³
Coefficient de construction0.7 (Normes RT2012)
T° intérieure20°C
Zone climatique-9°C (H1)

La puissance de la pompe à chaleur air-eau devra être d’au moins 5,7kW.

Logement à Nantes de 100m² avec hauteur sous plafond de 3m

Volume300m³
Coefficient de construction0,85 (RT2000)
T° intérieure20°C
Zone climatique-6°C (H2)

La puissance de la pompe à chaleur air-eau devra être d’au moins 6,6kW.

Logement à Marseille de 100m² avec hauteur sous plafond de 2,50m

Volume250m³
Coefficient de construction0,75 (RT2005)
T° intérieure20°C
Zone climatique-3°C (H3)

La puissance de la pompe à chaleur air-eau devra être d’au moins 4,3kW.

L’importance du bon choix de dimensionnement de la PAC air-eau

Choisir le dimensionnement adéquat pour sa pompe à chaleur air-eau permet de réaliser jusqu’à 75% d’économie sur la facture énergétique et de passer outre bon nombre de pannes et autres dysfonctionnements.

1. Les conséquences d’un surdimensionnement d’une pompe à chaleur air-eau

Une pompe à chaleur air-eau surdimensionnée entraîne une surconsommation énergétique lors des périodes douces et tempérées (automne, printemps). Fonctionnant par à-coups, enchaînant mises en marche et arrêts, la PAC se fatigue et son compresseur, en particulier, en sera le plus affecté. Une fois endommagée, cette pièce devra subir des réparations, entraînant coûts et problèmes supplémentaires.

2. Les conséquences d’un sous-dimensionnement d’une pompe à chaleur air-eau

Une pompe à chaleur air-eau sous-dimensionnée ne pourra jamais atteindre le seuil de chauffe fixé par les habitants du logement. Elle va pour ainsi dire tourner dans le vide et tout cela résultera en une grosse perte d’argent et d’énergie. En plus de cela, la PAC verra sa durée de vie (20 ans habituellement) se raccourcir rapidement et des pannes peuvent très vite se manifester.

3. Logement de 100m2 : comment choisir sa puissance de PAC lorsque l’on possède une chaudière en relève de PAC ?

Une chaudière peut être installée en relève ou en mode bivalent en complément d’une PAC. Cela consiste en la mise en place de deux systèmes de chauffage : un chauffage principal (la PAC) et un chauffage d’appoint (la chaudière).

Le premier chauffage fonctionne la plupart du temps tandis que le deuxième vient en soutien dans la période hivernale le plus souvent. Dans ce cas là, la PAC doit être capable de subvenir à 80% des besoins énergétiques des habitants d’un logement. Le reste sera pris en charge par la chaudière.

L’installation d’une chaudière d’appoint permet d’éviter les problèmes de surdimensionnement durant les saisons douces (automne, printemps) et les problèmes de sous-dimensionnement en hiver.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :