Puissance pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) air-eau ?

La puissance d’une pompe à chaleur air-eau correspond à l’association de plusieurs critères (calcul de la puissance d’une PAC) comme la superficie de son logement, la qualité de son isolation ou encore la différence de température entre celle souhaitée et celle de sa région. En moyenne, pour chauffer efficacement son logement il faudra installer une pompe à chaleur d’une puissance comprise entre 8kW et 12kW.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Quelle puissance de pompe à chaleur (PAC) air-eau ?

: l’essentiel

Puissance moyenne PAC air-eauEn moyenne 10kW
Critères pour le choix de la puissance d’une PAC air-eauVolume du logement, son niveau d’isolation,
sa zone climatique, les besoins de ses habitants
Calcul puissance de PAC air-eauP = V x C x T
Conséquences PAC air-eau mal dimensionnéeSurconsommation d’énergie, factures élevées, pannes et casses matérielles prématurées

Quelle puissance pour une pompe à chaleur air-eau ?

En moyenne, la puissance d’une pompe à chaleur air-eau se situe aux alentours de 10kW. Mais pour sélectionner au mieux son modèle, il est nécessaire de prendre en considération :

  • Le volume de son logement (V)
  • Le niveau d’isolation (C) 
  • Le facteur température (T)

Comment calculer la puissance nécessaire pour sa PAC air-eau ?

Pour choisir au mieux la puissance de sa pompe à chaleur air-eau, il suffit d’appliquer le calcul suivant :

P = V (en m³) x C (en W/(m³.°C)) x T (en °C)

ou

Puissance = Volume à chauffer (en m³) x Coefficient de construction (en W/(m³.°C)) x la différence de Température (°C) entre celle souhaitée à l’intérieur et la température extérieure de base

Les critères à prendre en compte dans le choix de la puissance de sa PAC air-eau

Les critères à prendre en compte dans le choix de la puissance de sa pompe à chaleur air-eau sont la surface de logement, la qualité de son isolation (coefficient de construction) ainsi que le différentiel de température (intérieure – extérieure).

1. Le volume global du logement

Une pompe à chaleur air-eau doit être suffisamment puissante pour chauffer uniformément l’ensemble de la superficie du logement. Il est nécessaire de prendre en compte son volume pour calculer la puissance nécessaire de son installation afin qu’elle puisse assurer l’apport d’une température stable dans le foyer.

Comment est calculé le volume d’une maison ?

Le Volume (en m³) d’une maison est obtenu en multipliant la Superficie au sol (en m²) par la Hauteur sous plafond (en m).

V = S x H

Exemple du calcul d’un logement de 100m² avec une hauteur sous plafond de 2,50m

Le volume d’une maison de 100m² avec un plafond à 2,50m sera de :

Volume = 100m2 (S) x 2,50m (H) = 250m³

2. Le niveau d’isolation du logement

Le niveau d’isolation de son logement impacte directement la puissance nécessaire de sa pompe à chaleur. Le coefficient de construction du logement (qualité de l’isolation) est un des facteurs à prendre en compte lors du choix de son chauffage. Plus celui-ci est bas, et plus la PAC devra être puissance et inversement plus celui-ci est bon et moins il faudra choisir un modèle puissant.

Qu’est-ce que le coefficient de construction d’un logement ?

Le coefficient de construction est indiqué lors du bilan thermique (aussi appelé DPE : Diagnostic de Performance Énergétique) du logement réalisé par un professionnel RGE.

Niveau d’isolationCoefficient de construction
Normes RT20120,7
Normes RT20050,75
Normes RT20000,85
Bien isolé1,1
Mal isolé1,3
Très mal isolée1,6

3. La zone climatique du logement

Le territoire métropolitain français a été découpé par l’Etat en 3 zones climatiques correspondant à un type d’environnement et à une température extérieure de base propre. La région dans laquelle se trouve le logement doit être prise en compte dans le choix de son installation.

Une installation aérothermique, comme la PAC air-eau, est influencée par la température extérieure et le climat de sa région. Plus les températures sont basses et plus la PAC nécessitera une puissance importante pour fonctionner et inversement.

carte de france en fonction des besoins énergétiques (climat froid tempéré chaud)

❄️ H1 (climat froid) : -9°C
⛅️ H2 (climat tempéré) : -6°C
☀️ H3 (climat chaud) : -3°C

4. Les besoins des habitants du logement

Les habitants du logement sont à prendre en compte. Selon les habitudes de chauffe du foyer, il sera nécessaire d’opter pour une pompe à chaleur plus ou moins puissante.

Pourquoi faut-il être attentif à la puissance de sa PAC air-eau ?

Choisir le bon dimensionnement pour sa pompe à chaleur permet d’économiser jusqu’à 75% d’énergie et de profiter d’un confort thermique plus important. De plus, la durée de vie de la PAC s’en trouvera allongée.

Les conséquences d’un surdimensionnement de PAC air-eau

Une pompe à chaleur surdimensionnée peut engendrer : 

Lorsque les températures sont plus douces comme en automne ou au printemps, une PAC surdimensionnée va fonctionner par à-coups, en marches/arrêts successifs ce qui peut entraîner un endommagement du compresseur, entraînant réparations et coûts supplémentaires.

Les conséquences d’un sous-dimensionnement de PAC air-eau

Une pompe à chaleur air-eau sous-dimensionnée peut avoir comme conséquence :

  1. Une consommation d’électricité trop élevée
  2. Une panne de la pompe à chaleur

La PAC, dans ce cas de figure, n’atteint jamais le niveau de chauffe fixé par les habitants du logement. Son fonctionnement se fait en continu ce qui entraîne une surconsommation électrique et une augmentation de la facture. Cela peut aussi raccourcir précipitamment la durée de vie de son installation.

Simulations de différentes puissances de PAC air-eau nécessaires selon le contexte

Logement à Paris de 100m² avec hauteur sous plafond de 2.50m

Volume250m³
Coefficient de construction0,7 (Normes RT2012)
T° intérieure20°C
Zone climatique-9°C (H1)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 5kW.

Logement à Nantes de 150m² avec hauteur sous plafond de 3m

Volume450m³
Coefficient de construction1,1 (Bien isolé)
T° intérieure20°C
Zone climatique-6°C (H2)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 13kW.

Logement à Marseille de 200m² avec hauteur sous plafond de 2.70m

Volume540m³
Coefficient de construction0,85 (Normes RT2000)
T° intérieure20°C
Zone climatique-3°C (H3)

La puissance de la pompe à chaleur devra être d’au moins 11kW.

Comment choisir sa puissance lorsque la PAC air-eau est en relève de chaudière ?

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau en relève consiste à avoir deux systèmes de chauffage simultanément. Le premier agit comme chauffage principale et fonctionne toute l’année tandis que le second agit comme chauffage d’appoint ou de support en cas de difficulté ou d’arrêt du premier.

La puissance nécessaire d’une PAC air-eau en relève doit être suffisante pour soutenir 80% des besoins du foyer. Les 20% restants seront assurés par le chauffage secondaire.

L’installation d’une chaudière d’appoint permet d’éviter les problèmes de surdimensionnement lors des saisons douces et les problèmes de chauffe en hiver.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :