Installation pompe a chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Comment installer une pompe à chaleur (PAC) sur un chauffage existant ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage économique et écologique. Simple à installer, il est possible de la raccorder à l’équipement déjà en place (plancher chauffant, radiateur). Cela permet d’amoindrir le coût des travaux (pas d’achat de nouveaux émetteurs de chaleur). Cependant, il faut penser à réaliser un bilan thermique pour bien choisir la PAC qui conviendra au système existant.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Comment installer une pompe à chaleur (PAC) sur un chauffage existant ?

: l’essentiel

Émetteurs de chaleurRadiateurs basse ou haute température,
radiateur électrique, plancher chauffant
PAC en complémentChaudière à bois,
chauffage électrique, chaudière (gaz, fioul)
Aides disponiblesPrime énergie, MaPrimeRénov’,
MaPrimeRénov’ Sérénité, TVA 5.5%, Éco-PTZ

Comment installer une pompe à chaleur sur un chauffage existant ?

Dans le cadre d’une rénovation, il est possible de remplacer un ancien système de chauffage par une pompe à chaleur. Celle-ci pourra être raccordée sans problème aux émetteurs déjà présents.

Avant de procéder à l’installation d’une pompe à chaleur sur un chauffage existant, il est conseillé de réaliser une étude thermique. La PAC doit être compatible à l’équipement existant. Il est nécessaire de tenir compte du type de chauffage existant (radiateur, plancher chauffant, chaudière) et du combustible utilisé par le chauffage existant (fioul, gaz, électricité)

Par exemple, si le chauffage était précédemment assuré par une chaudière à fioul ou à gaz, la PAC air-eau, eau-eau ou hybride jouera le même rôle en se connectant aux radiateurs existants. Si le chauffage précédent fonctionnait à l’électricité, il faudra remplacer les convecteurs et panneaux rayonnants par une PAC air-air. Cette configuration sera la moins chère à mettre en œuvre.

Installation pompe à chaleur : professionnel labellisé RGE

Il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour cette installation. En effet, la pompe à chaleur fonctionne avec des fluides frigorigènes très dangereux. Ce label permet d’être éligible aux aides financières.

Comment installer une PAC sur un chauffage existant selon les émetteurs de chaleur utilisés initialement ?

L’installation de la pompe à chaleur sur les chauffages existants va dépendre du type d’émetteur de chaleur utilisé : radiateurs électrique, radiateurs haute ou basse température ou encore un plancher chauffant.

1. Comment installer une PAC avec des radiateurs basse température ?

Si les radiateurs existants sont basse température, il faudra installer une pompe à chaleur basse température.

Une PAC basse température couplée à des radiateurs basse température est, en théorie, la solution de chauffage la plus économique. Mais en pratique, tout dépend de l’isolation de votre logement et du climat.

Si la maison est peu isolée, il faut opter pour une PAC et des radiateurs haute température. De plus, si le logement se trouve dans une région au climat très froid, une PAC et des radiateurs basse température peuvent ne pas suffire pour chauffer le logement. Il faudra penser à un chauffage d’appoint.

2. Comment installer une PAC avec des radiateurs haute température ?

Les radiateurs de chauffage central ont le plus souvent été dimensionnés pour fonctionner à haute température (75°C). Cependant, il n’est quasiment jamais nécessaire de s’orienter vers des pompes à chaleur haute température, même si les radiateurs sont à haute température.

En effet, lors de leur installation, les radiateurs ont le plus souvent été surdimensionnés, avec des puissances largement supérieures aux besoins thermiques du logement. Résultat, les installations sur radiateurs ne nécessitent pas ou très rarement des températures de 75°C.

Une PAC avec une température maximale de 60°C répond à la majorité des installations. Une pompe à chaleur avec une température de 65°C, voire 70°C, peut couvrir 99% des installations.

3. Comment installer une PAC avec des radiateurs électriques ?

Une pompe à chaleur ne peut pas alimenter des radiateurs électriques.

Par contre ceux-ci peuvent venir en complément d’une PAC air-air lorsque les températures sont particulièrement basses. Les radiateurs à inertie sont indiqués pour pallier une PAC qui peine à maintenir une température agréable dans l’habitation.

4. Comment installer une PAC avec un plancher chauffant ?

Si un plancher chauffant est déjà existant, il sera intéressant de le coupler à une pompe à chaleur air-eau ou géothermique.

La température d’eau de chauffage demandée pour un plancher chauffant est de seulement 40°C : on parle d’émetteurs basse température. Par conséquent, la pompe à chaleur (PAC) est une solution particulièrement efficace et adaptée aux planchers chauffants.

Comment installer une PAC sur un chauffage existant selon l’énergie utilisée initialement ?

En fonction de l’énergie utilisée initialement (gaz, fioul, électricité, bois, etc.), certaines pompes à chaleur seront plus adaptées que d’autres.

1. Comment installer une PAC en complément d’une chaudière gaz ou fioul ?

La pompe à chaleur hybride est une combinaison entre deux équipements de chauffage : la pompe à chaleur air-eau et la chaudière.

La gestion intelligente de l’installation de chauffage active automatiquement la PAC ou la chaudière selon les besoins en chaleur et les températures extérieures. De plus, l’installation en remplacement d’une ancienne chaudière gaz ou fioul est facilité, car elle ne nécessite qu’une liaison frigorifique entre les deux appareils.

Associés, elles permettent de réaliser entre 30 et 40% d’économies d’énergie. De plus, cet équipement est éligible aux aides financières de l’État, car plus vertueux d’un point de vue environnemental, par son recours aux énergies renouvelables.

2. Comment installer une PAC en complément d’un chauffage électrique ?

Il est idéal d’associer des radiateurs électriques avec une PAC air-air. En effet, la PAC air-air peut avoir des difficultés à chauffer le logement lorsque les températures extérieures sont très froides. Les radiateurs à inertie sont indiqués pour pallier ce problème et prendre le relais.

Pour aller plus loin, il est aussi possible d’y associer des panneaux solaires photovoltaïques. En effet, l’électricité produite par les panneaux solaires d’origine verte et renouvelable peut alimenter la PAC et les radiateurs électriques pour une économie d’énergie supplémentaire d’environ 10%.

3. Comment installer une PAC en complément d’une chaudière bois ?

Choisir d’ajouter un appareil fonctionnant au bois à une PAC va décupler le confort et permettre de mieux maîtriser les dépenses énergétiques. La chaudière à bois peut prendre le relais lorsque la PAC ne peut pas assurer le chauffage du logement (forte baisse de température, par exemple).

De plus, ce système permet de réduire la facture énergétique et de ne pas dépendre des variations de prix du gaz et de l’électricité. L’idée est de solliciter le moins possible sa PAC pour réduire sa consommation électrique et adoucir ainsi sa facture énergétique annuelle globale.

Avantages et inconvénients de l’installation d’une PAC sur un chauffage existant

Avantages

  • Facilité d’installation
  • Grand confort d’utilisation
  • Installation de la PAC éligible aux aides
  • Faible consommation d’énergie de la PAC
  • Coût amoindri grâce à l’équipement déjà existant

Inconvénients

  • Performances qui varient en fonction de la température
  • Possible nuisance sonore de l’unité extérieure de la PAC
  • Nécessité de trouver l’emplacement idéal pour l’unité extérieure
  • Nécessité de réaliser une étude thermique du logement pour choisir la bonne PAC en fonction du chauffage existant

Que privilégier entre une PAC en relève ou une PAC comme moyen de chauffage unique ?

Le choix entre une pompe à chaleur en relève ou comme moyen de chauffage unique dépend de la situation du logement, des besoins du foyer ou encore la zone géographique.

maison picto

La surface à chauffer

persoones sur un canapé picto

Le nombre de personnes habitant dans le logement

billets picto

Les habitudes de consommation

isolation du sol picto

La qualité de l’isolation

salle de bain picto

Le nombre de salles d’eau

zone geographique picto

La zone climatique

1. Quand préférer l’installation d’une PAC en relève ?

Il vaudra mieux opter pour une PAC en relève lorsque le logement se trouve dans une zone particulièrement froide ou avec des hivers très rigoureux.

En effet, dans ce cas, la PAC peut ne pas être assez performante pour chauffer le logement et elle a besoin d’un système complémentaire pour prendre le relais.

2. Quand préférer l’installation d’une PAC comme moyen de chauffage unique ?

Dans le cas d’un logement bien isolé qui se trouve dans une zone avec des hivers plus doux, il sera tout à fait possible d’utiliser une pompe à chaleur air-eau ou géothermique comme moyen de chauffage unique.

La pompe à chaleur air-air est à privilégier dans les climats chauds, car elle peut rafraîchir le logement grâce à la technologie réversible.

Quelles sont les aides pour l’installation d’une PAC sur un chauffage existant ?

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Jusqu’à11 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • ChauffageJusqu’à 11.000€
  • IsolationJusqu’à 75€/m2 ou 100€ par fenêtre
  • Audit énergétiqueJusqu’à 500€
  • Rénovation globaleJusqu’à 7.000€
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • VersementVirement bancaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à5 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :