Info Energie

  • Testez votre éligibilité
  • Recevez le montant de vos aides (€)
  • Formulaire en 2 minutes

Énergie verte

Les énergies vertes utilisent des sources d’énergies renouvelables (EnR) qui n’émettent pas de gaz à effet de serre. Non polluantes, elles permettent de lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit de l’énergie solaire, géothermique, biomasse, éolienne et hydroélectrique.

Prime énergie : testez votre éligibilité

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Énergie verte

: l’essentiel

Type d’énergie verteSolaire, géothermique, biomasse,
Éolienne et hydroélectrique
Source des énergies vertesSoleil, terre, matière organique, vent, eau
Utilisation de l’énergie en France42% pour la chaleur, 30% pour le transport et
28% pour l’électricité

L’énergie verte, c’est quoi ? Définition et utilisation

Les énergies vertes sont alimentées par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées, la biomasse ou encore l’uranium pour les centrales nucléaires. Ces sources d’énergie, considérées comme inépuisables à l’échelle humaine, engendrent peu de déchets et d’émissions polluantes.

De plus, ces énergies sont plus résilientes en cas de crises et favorisent l’indépendance énergétique. Elles permettent de produire de l’électricité, de la chaleur, du froid, du gaz et du biocarburant.

energie eolienne picto

Éolienne

energie hydrolique picto

Hydraulique

energie fossiles et petroles picto

Géothermie

energie solaire picto

Solaire

biomasse picto

Biomasse

Les sources d’énergie vertes

Premier pays d’Europe à investir dans l’énergie verte

Le Danemark a été le premier pays d’Europe à investir massivement dans les énergies renouvelables, et dans l’éolien en particulier. La part des énergies renouvelables (EnR) dans sa production d’électricité a atteint 75%.

1. Utilisation de l’énergie verte

La France utilise plusieurs sources pour produire son énergie comme le nucléaire, les énergies fossiles et les énergies renouvelables. C’est ce qu’on appelle le mix énergétique. En France, l’énergie est utilisée à 42% pour la chaleur, 30% pour le transport et 28% pour l’électricité.

La France se donne pour objectif d’atteindre 40% d’énergie renouvelable dans son mix énergétique, contre 20% actuellement. Voici la projection des énergies renouvelables en France dans le futur, par utilisation :

electricite picto

Production d’électricité
40%

poele à bois canalisable picto

Consommation chaleur
38%

carburant picto

Consommation carburant
15%

gaz picto

Consommation gaz
10%

2. Avantages et inconvénients de l’énergie verte

Les énergies vertes engendrent peu ou pas de déchets et d’émissions polluantes. Ainsi, elles permettent de lutter contre les gaz à effet de serre et sont plus favorables pour l’environnement et pour la santé. Les EnR favorisent l’indépendance énergétique du pays et sont plus résilientes en cas de crise.

Elles permettent de créer de l’emploi localement. Les énergies vertes deviennent plus compétitives que les énergies fossiles. Les citoyens peuvent s’investir en produisant leur propre énergie ou en contribuant à des projets de financement participatif.

Cependant, certaines EnR sont intermittentes : c’est le cas du solaire, de l’éolien, et dans une moindre mesure de l’hydroélectricité (marées, vagues, pluviométrie). L’énergie n’est donc pas toujours disponible à la demande et sont difficilement stockables.

Leur fabrication a tout de même un impact environnemental (mais qui est beaucoup moins important que les énergies fossiles). Le nucléaire représente une menace importante en cas d’accident, et les rejets radioactifs sont dangereux pour la santé et pour l’environnement. 

Énergies vertes : caractéristiques et comparaisons

L’électricité en France provient à 77% d’origine nucléaire et à 20% d’énergies renouvelables. Ce système bas carbone à 97% permet à la France d’être performante en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

1. Énergie nucléaire : une énergie verte ?

énergie nucléaire fonctionnement

L’énergie nucléaire, aussi appelée « énergie atomique », est produite à partir de la fission d’atomes d’uranium. Ce procédé entraîne un dégagement de chaleur permettant de chauffer de l’eau et de générer de la vapeur. Celle-ci fait tourner des turbines qui produisent de l’électricité.

Avec 58 réacteurs répartis sur 19 sites, la France dispose d’un parc nucléaire très important. Chaque année, environ 405Twh (Térawatt-heure) d’énergie nucléaire sont produits.

Avantages

  • Électricité produite à des coûts très compétitifs
  • Énergie possédant une très grande puissance
  • Pas de rejet de gaz à effet de serre

Inconvénients

  • Rejets radioactifs très nocifs pour la santé et pour l’environnement
  • 2/3 de l’énergie électrique produite est perdue
  • Coûts de production assez élevés
  • Centrales nucléaires sont une menace en cas d’accident

2. Énergie solaire

représentation de l'énergie solaire

Les cellules photovoltaïques reçoivent la lumière du soleil et sont capables d’en transformer une partie en électricité. Les panneaux photovoltaïques peuvent être utilisés pour un usage domestique mais aussi pour la production d’énergie à grande échelle.

L’énergie thermique utilise le rayonnement solaire pour réchauffer un fluide, comme l’eau d’un chauffe-eau domestique. Les panneaux solaires thermiques sont essentiellement utilisés pour produire de l’eau chaude sanitaire mais ils peuvent également produire du chauffage (systèmes combinés).

Avantages

Inconvénients

  • Énergie intermittente, car elle ne peut être exploitée que lorsque le soleil brille
  • Investissement de départ assez important
  • Pour être rentable l’installation doit être bien dimensionnée et nécessite une étude préalable poussée

Énergie verte : impact environnemental panneau solaire

Il est estimé qu’un panneau solaire compense la production de CO2 induite par sa fabrication, son transport et son recyclage après 3 années de service. Les panneaux ayant une durée de vie moyenne de 25 ans, leur impact environnemental est donc plutôt faible.

3. Énergie géothermique

énergie géothermique fonctionnement

La géothermie permet d’exploiter une ressource inépuisable : la chaleur stockée sous la surface de la terre. Cette chaleur provient essentiellement de la désintégration de la radioactivité des roches qui composent la croûte terrestre.

La géothermie peut produire du chauffage. En turbinant la vapeur géothermale dans une centrale, il est possible de produire de l’électricité.

Une pompe à chaleur géothermique capte les calories présentent dans le sol ou l’eau souterraine, pour alimenter le système de chauffage central d’une habitation. Si elle est réversible, la pompe à chaleur peut également climatiser le logement en été.

Avantages

  • L’énergie géothermique n’est pas intermittente
  • L’énergie géothermique est accessible partout
  • Adaptable chez un particulier (pompe à chaleur géothermique) ou à plus grande échelle avec une centrale géothermale
  • Permet de fournir jusqu’à 75% des besoins en énergie pour chauffer une maison

Inconvénients

  • st coûteuse et contraignante, de lourds travaux sont nécessaires (réalisation de forages). Ils nécessitent une nature de terrain adaptée et des autorisations préalables en mairie
  • L’eau géothermale puisée en profondeur est chargée en minéraux et corrosive. Il est interdit de la rejeter en surface, un second puits est nécessaire pour réinjecter l’eau dans le réservoir d’origine

4. Énergie issue de la biomasse

énergie biomasse fonctionnement

La biomasse représente l’ensemble de la matière vivante, qu’elle soit d’origine végétale ou animale (bois, déchets verts, déchets alimentaires, fumier, etc.). Elle est considérée comme source d’énergie renouvelable si sa régénération est supérieure à sa consommation.

La combustion de la biomasse permet de produire de la chaleur ou de l’électricité. De nombreux modes de chauffage (poêles, inserts et chaudière biomasse) utilisent le bois comme combustible avec un rendement suffisant pour chauffer entièrement un logement.

Pour produire de l’électricité, il suffit d’utiliser une partie de la chaleur produite par la combustion de la biomasse pour chauffer un circuit d’eau et entraîner une turbine grâce à la vapeur. La fermentation produit du biogaz, qu’il est possible de brûler pour obtenir de la chaleur ou de l’électricité.

Avantages

  • Réduit le volume de déchets en les valorisant et des émissions de gaz à effet de serre
  • Le bois est un combustible moins cher que les énergies fossiles
  • Production de chaleur, d’électricité ou de biocarburant

Inconvénients

  • Certains biocarburants sont produits à partir de ressources agricoles et entrent donc en concurrence avec l’usage alimentaire
  • La combustion de la biomasse dégage du CO2 (mais celui-ci peut être compensé par le CO2 stocké par les végétaux au cours de leur croissance)

5. Énergie éolienne

énergie éolienne fonctionnement

Les éoliennes, couplées à un générateur, produisent de l’électricité à partir du déplacement des masses d’air en exploitant l’énergie cinétique du vent. Elles peuvent être installées sur la terre ferme et au large en mer où le vent souffle davantage, elles y sont plus performantes.

Avantages

  • Énergie inépuisable et gratuite, le vent
  • Aménagement des parcs éoliens sur terre ou en mer
  • Recyclables à 98%, les éoliennes ne sont pas polluantes. Elles sont compensées après quelques mois de service seulement

Inconvénients

  • Énergie intermittente, difficile d’installer une éolienne chez soi
  • Site d’implantation doit être suffisamment venté, entre 45 et 90km/h
  • Contraintes environnementales à prendre en compte (secteur aéronautique, radars, oiseaux, etc.)

6. Énergie hydroélectrique

énergie hydroélectrique fonctionnement

L’énergie mécanique de l’eau est utilisée pour actionner des turbines qui la convertissent en électricité. Il s’agit d’une EnR puisque le cycle de l’eau garantit le renouvellement annuel. Grâce aux retenues d’eau, il est possible de stocker de grands volumes et de produire de l’électricité à la demande.

Il est également possible d’exploiter l’énergie des marées, des courants marins, des vagues et de la houle, ou encore d’utiliser l’énergie osmotique pour produire de l’électricité à partir de la différence de salinité entre l’eau de mer et l’eau douce.

Avantages

  • Les réserves des grands barrages représentent une solution de stockage de l’électricité à grande échelle et sur une longue période
  • Permet de produire de l’électricité à la demande
  • Moins soumise aux conditions climatiques

Inconvénients

  • Nécessite des reliefs
  • Le niveau de production brute varie en fonction de la pluviométrie
  • Énergie réservée à une production d’envergure

Énergie verte : parc nucléaire français

En France, 77% de l’électricité est d’origine nucléaire. La France a misé sur le nucléaire après l’impact du choc pétrolier de 1973 en développant un parc nucléaire très important : 56 réacteurs nucléaires répartis sur 18 sites.

Alternatives aux énergies vertes

Les énergies renouvelables (aussi appelées « énergies alternatives ») visent à remplacer les autres formes d’énergies déjà existantes (dites « conventionnelles ») que sont les énergies fossiles et l’énergie nucléaire.

Plus résilientes en cas de crise, les EnR favorisent également l’indépendance énergétique du pays. En effet, la France importe 98.5% de son pétrole, 98% de son gaz naturel, 100% de son charbon et 100% de l’uranium.

Énergie verte ou énergies fossiles

energie fossiles et petroles picto

Pétrole

energie fossile gaz naturel picto

Gaz naturel

energie fossile charbon picto

Charbon

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles sont produites à partir de roches formées par la fossilisation de végétaux sous forme de pétrole, de charbon (houille) et de gaz naturel.

Ces formes d’énergies sont non renouvelables, car elles sont consommées beaucoup plus rapidement que le temps nécessaire à leur formation (plusieurs millions d’années). À terme, ces ressources vont s’épuiser et il sera nécessaire d’exploiter d’autres formes d’énergie.

Prime énergie : testez votre éligibilité

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :