Info Energie

  • Testez votre éligibilité
  • Recevez le montant de vos aides (€)
  • Formulaire en 2 minutes

Énergie biomasse

L’énergie biomasse est une énergie renouvelable. Elle est utilisée pour la production de chaleur (circuits de chauffage), pour la production d’électricité ou de biocarburants. L’énergie est obtenue par la combustion de matières biodégradables variées telles que le bois, les végétaux ou déchets organiques.

Prime énergie : testez votre éligibilité

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Énergie biomasse

: l’essentiel

Coût de production130€/MWh
Durée de vieInépuisable
Forme de l’énergie biomasseVoie sèche (paille, bois), voie humide
(huiles végétales, alcools), voie gazeuse (biogaz)

Qu’est-ce que l’énergie biomasse ?

énergie biomasse fonctionnement

La biomasse correspond à la production d’énergie par l’utilisation de déchets, par une action de combustion, fermentation ou synthèse chimique. Le processus de transformation des matières nécessaires à la biomasse s’est industrialisé.

Il existe plusieurs modes de production, utilisant des ressources différentes. Le principe est d’utiliser des matières biodégradables issues de l’agriculture, de la terre, de la mer ou de la sylviculture. Cela concerne aussi les déchets industriels et ménagers.

Modes de valorisationVoie sècheVoie humide ou méthanisationBiocarburants
Matières utiliséesPaille, bois, copeauDéchets organiquesMélange de matières végétales
UtilisationRéseaux de chauffage urbain, production d’électricitéProduction de biogaz, d’électricité et de chaleurProduction biocarburant
AvantagesRenouvelable et inépuisableMatière première peu cher, recyclageRecyclage
InconvénientsBeaucoup de ressource pour peu de rendementBeaucoup de ressource pour peu de rendementEmploi de produits fossiles
Tableau récapitulatif des valorisations de l’énergie biomasse

Les points forts de la biomasse reposent sur une matière facilement disponible, une énergie renouvelable et inépuisable avec de faibles coûts.

Cependant, son coût de transformation peut être élevé suite à l’acheminement des ressources à la centrale. L’énergie biomasse engendre des rejets de CO2, présent dans les matières premières. Son rendement est faible, 7.77MJ/kg contre 42MJ/kg pour le fioul domestique.

Énergie biomasse : une source d’énergie ancienne

La biomasse est l’une des premières actions de transformation inventées pour la production d’énergie. En effet, elle correspond à la transformation des matières, en l’occurrence le bois, pour produire une action de chauffe. Un geste inventé par l’homme il y a plus d’un million d’années.

Énergie biomasse : utilisation

L’énergie biomasse trouve plusieurs utilisations. Pour la filière sèche, il va s’agir de produire de l’énergie, notamment pour alimenter des circuits de chauffage collectif ou urbain. Son usage peut aussi être individuel avec l’emploi d’une chaudière, d’un poêle, d’un insert.

Dans sa version biocarburant, elle est utilisée en tant que carburant pour tous les véhicules. De par sa diversité, l’énergie biomasse représente plus de 50% de la consommation d’énergie. Elle regroupe le bois, les biocarburants, le biogaz et les déchets renouvelables.

Quelles sont les formes de la biomasse ?

La biomasse utilise plusieurs solutions de valorisation pour aboutir à la production d’énergie. Il s’agit principalement de déchets, y compris lors de l’utilisation de bois. Elle se répartit principalement en trois types : les solides, les liquides et les gazeux.

Type de biomasseMatières utiliséesMode de transformationUtilisation
Solide (voie sèche)Paille, bûches, copeau, chutes de boisCombustion des matières premirèresChauffage urbain, production d’électricité, usage privé
Liquide (voie humide)Déchets organiques, graines, huiles, fibresFermentationProduction de biocarburants (ex bioéthanol)
Gazeux (procédé par méthanisation)Déchets organiques, résidus de cultures, ordures ménagèresFermentation et récupération des gaz libérés lors de cette opérationChauffage urbain, production d’électricité, carburant (bio-GNV)
Tableau récapitulatif des formes de la biomasse

1. Les solides : pailles, bûches, copeaux

La biomasse utilise les ressources de la forêt. Ce peut être avec des coupes spécialement réalisées à cet effet ou en utilisant les déchets des scieries. C’est la méthode la plus fréquente chez les particuliers pour se chauffer (cheminées, inserts, poêles ou chaudières à bois).

Au niveau industriel, cette énergie biomasse permet la production d’électricité ou la chauffe d’un réseau urbain ou collectif en échange d’une importante quantité de ressource.

2. Les liquides : huiles végétales, bioalcools

La biomasse liquide est connue pour la fabrication des biocarburants lorsqu’elle est mélangée à de l’essence, une énergie fossile. Elle est issue de la fermentation des végétaux. Elle peut aussi recourir à l’emploi d’huiles.

Certaines cultures agricoles sont directement axées sur cette transformation. Des centrales sont aussi reliées à un circuit de chauffage.

3. Les gazeux : biogaz

La biomasse par méthanisation permet d’obtenir du biogaz. Celui-ci est utilisé pour alimenter les circuits de gaz après avoir été nettoyé de ses impuretés. Il est aussi utilisé en carburant avec le bio-GNV. Mais elle contient du méthane, un gaz à effet de serre.

Énergie biomasse : utilisation des types

Toutes les techniques de valorisation de la biomasse sont utilisées pour un usage propre. Tandis que la combustion est très présente chez les particuliers, la production de carburant est également en forte progression en raison du coût du produit fini.

Énergie biomasse : comparaisons

L’énergie biomasse appartient aux énergies renouvelables. À ce titre, elle contribue à augmenter leur part parmi les solutions de production d’énergie.

Son développement est toujours important, que ce soit au niveau des particuliers qui souhaitent disposer d’un équipement de chauffage moins énergivore, plus propre et moins cher à l’usage, et de l’industrie, notamment pour la fabrication de biocarburants ou biogaz.

Énergie – ProvenanceCoût de productionDurée de vieConséquences
Biomasse – animal, végétal130€/MWhRejet de CO2
Hydroélectrique – eau15 à 20€/MWh55 ansDéboisage, dérèglement de l’équilibre écosystème
Éolienne – vent57€/MWh (terre) et 145€/MWh (mer)25 ansNuisance sonore et visuelle
Solaire – soleil74€/MWh20 ansÉnergie intermittente
Géothermique – sous-sol< 40€/MWh60 ansProduit plus de gaz à effet de serre
Tableau comparatif des caractéristiques des différentes énergies vertes

1. Énergie biomasse ou énergie hydroélectrique ?

énergie hydroélectrique fonctionnement

L’énergie hydraulique fonctionne grâce à la force de l’eau dans laquelle elle puise les calories. Cette solution se traduit par la mise en place de barrages et la création de lacs artificiels. Elle représente près de 20% des énergies renouvelables et assure 12% de la consommation d’électricité.

La création des barrages a un impact sur l’environnement. De plus, la production est rythmée en fonction des saisons.

2. Énergie biomasse ou énergie éolienne ?

énergie éolienne fonctionnement

L’énergie éolienne fonctionne avec le vent. Elle implique l’installation d’éoliennes de grande hauteur. Cette solution assure 6.3% de la production d’électricité en France.

Malgré un rendement élevé, les édifices dénaturent le lieu où elles sont installées et provoquent des nuisances sonores. Il s’agit également d’une énergie intermittente, car elle est liée à la présence du vent.

3. Énergie biomasse ou énergie solaire ?

représentation de l'énergie solaire

L’énergie solaire est utilisée par les particuliers et dans le cadre de centrales solaires. Toutes tirent leur ressource du rayonnement solaire. En France, cette solution couvre 2.5% de la production d’électricité.

Il est possible de vendre le surplus d’électricité produit grâce aux panneaux photovoltaïques. Cependant, leur niveau de production est variable en fonction du soleil et leur rendement baisse au fil des ans.

4. Énergie biomasse ou énergie géothermique ?

énergie géothermique fonctionnement

La géothermie utilise les calories du sol. Ses forages sont plus ou moins profonds suivant la technique de récupération de la chaleur choisie. Cette énergie représente 1.7% de la production d’énergies renouvelables en France.

Elle peut engendrer des risques de séismes suite au forage qui déstabilise le sol.

Énergie biomasse : la part de l’hydroélectrique

L’énergie hydroélectrique produit la plus grande part d’électricité parmi les solutions d’énergies renouvelables. Elle fait suite aux installations présentes depuis plusieurs années et à son niveau de production élevé sur les différents sites.

Énergie biomasse ou énergie fossile ?

Les énergies vertes ne sont pas les seules solutions pour produire de l’énergie. Les solutions alternatives aux énergies renouvelables sont souvent à base d’énergies fossiles comme : le nucléaire, le gaz, le fioul ou encore le charbon.

Toutes ces techniques permettent la production d’électricité ou la chauffe de circuits d’eau. L’énergie nucléaire est la première source de production, elle représente 70% de la production, pour un coût de 50€/MWh.

Type d’énergieCaractéristiquesCoût de productionAvantagesInconvénients
Énergie biomasseÀ partir de la combustion ou de la méthanisation130€/MWhInépuisable et multipleRejet de CO2 et faible rendement
Centrale nucléairePrincipe de la fission des noyaux d’uranium50€/MWhCoût limité, produit en grande quantitéRisque de catastrophe en cas d’accident
Centrale thermique (gaz)Fonctionne au gaz100€/MWhRéserve non renouvelable, polluante
Centrale fioulUtilise le fioul43€/MWhDernière centrale arrêtéeTrès polluante
Centrale charbonUtilise le charbon100€/MWhTrès polluante
Tableau comparatif des caractéristiques de l’énergie biomasse et d’énergies fossiles

Prime énergie : testez votre éligibilité

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :