Pompe à chaleur Prix

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Pompe à chaleur (PAC), est-ce rentable ?

Oui, la pompe à chaleur est une solution de chauffage rentable. Ce facteur est influencé par son type, la région et les caractéristiques du logement où elle est installée. Elles sont notamment bien plus économiques que les chauffages ayant recours aux énergies fossiles.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Pompe à chaleur (PAC), est-ce rentable ?

: l’essentiel

COP moyen4 air-air et air-eau, 5 eau-eau
Prix moyen PAC5.000€ aérothermique
10.000€ géothermique et hydrothermique
Aides disponiblesÉco-PTZ, TVA 5.5%, chèque énergie.,
Prime énergie, MaPrimeRénov’ et Sérénité

Comparatif de la rentabilité de différents types de chauffage

Type de chauffagePrix moyenConsommation + RentabilitéAmortissement en années
Chaudière gaz condensationÀ partir de 3.000€16kWh par heure – 30%10 ans
Chauffage électriqueÀ partir de 280€ par convecteur110kWh/m² – AucuneJamais
Chaudière au fioul à basse températureÀ partir de 4.000€2.250litres/an – Entre 5 et 12%4 ans
PAC air-eauÀ partir de 65€/m²35kWh/m² – Jusqu’à 80%6 à 7 ans
PAC air-airÀ partir de 1.000€51kWh par m² – Jusqu’à 70%À partir de 72 mois
Poêle à granulésÀ partir de 4.000€50€/an + granulés (entre 4 et 5€/sac de 15 kg) – Jusqu’à 60%3 à 6 ans
Comparatif de la rentabilité de différents types de chauffage

Quelle est la rentabilité des pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur permettent de diviser par 3 ou 4 sa facture d’énergie dès la première année, selon leur performance.

Type de PACPrix moyenConsommationRentabilitéDélai d’amortissement
PAC air-airÀ partir de 1.000€51kWh/m²Jusqu’à 70%À partir de 72 mois
PAC air-eauÀ partir de 65€/m²35kWh /m²Jusqu’à 80%Entre 3 et 6 ans
PAC géothermiqueÀ partir de 9.000€35kWh/m²Jusqu’à 80%Entre 3 et 8 ans
Exemples de rentabilité en fonction de la technologie

1. La rentabilité des pompes à chaleur air-air et air-eau

Les PAC aérothermiques sont les moins chères et les plus faciles à installer. Parmi elles, on distingue la PAC air-air et la PAC air-eau. Leur rentabilité est déterminée par le coefficient de performance (COP).

Plus il sera élevé et moins la PAC sera énergivore. La consommation dépend également de la surface à chauffer ou à rafraîchir et donc de la puissance de la pompe à chaleur.

Type de PACSurface à chaufferCOPConsommation en kWh
Air-air100m²45.100 kWh
Eau-eau150m²55.250 kWh
Exemples de consommation électrique selon deux types de PAC

Les économies réalisées par rapport à un chauffage électrique individuel sont à multiplier par 4 à 5. Elles s’amortissent en moyenne en moins de 6 ans.

2. La rentabilité des pompes à chaleur eau-eau

À titre d’exemple, une pompe à chaleur eau-eau avec un COP 5 consommera 7.700kWh pour chauffer une maison d’une surface de 220m². À surface égale, un chauffage électrique individuel consommera 22.000kWh. Les économies sont considérables, plus de 2.200€/an.

Les pompes à chaleur hydrothermiques figurent parmi les PAC les plus onéreuses (à partir de 18.000€, sans compter les deux forages nécessaires). Elles utilisent les calories qui se trouvent dans l’eau des nappes phréatiques. L’avantage est que la température y est constante.

Elles prennent généralement 6 à 10 ans pour s’amortir.

3. La rentabilité des pompes à chaleur sol-sol et sol-eau

La consommation annuelle pour une maison de 150m² s’élève en moyenne à 5.250kWh avec un COP 5, soit une économie de 9.750kWh par rapport à un chauffage électrique individuel.

Les PAC géothermiques coûtent entre 9.000€ et 20.000€. Elles s’amortissent entre 3 et 8 ans selon le prix et le coefficient de performance de la pompe à chaleur.

Comment s’assurer de la bonne rentabilité d’une PAC ?

Pour s’assurer du bon rendement d’une PAC, il faut consulter : son COP, son SCOP (rentabilité sur la saison de chauffe) et son coefficient d’efficacité frigorifique (EER).

Le choix de la technologie, du bon dimensionnement de la PAC en termes de puissance, de la qualité de l’isolation du logement sont également des critères essentiels.

maison picto

La surface à chauffer

persoones sur un canapé picto

Le nombre de personnes habitant dans le logement

billets picto

Les habitudes de consommation

isolation du sol picto

La qualité de l’isolation

salle de bain picto

Le nombre de salle d’eau

zone geographique picto

La zone climatique

1. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : le coefficient de performance (COP)

Trois types de COP existent : le COP constructeur dont la valeur reste théorique, le COP global, plus fiable puisqu’il prend en compte aussi l’énergie consommée pour le dégivrage et le COP annuel.

Le COP mesure la quantité d’énergie consommée par rapport à la quantité d’énergie produite. Il fait varier le prix de la pompe à chaleur. Toutefois il est recommandé de toujours choisir le COP le plus élevé pour optimiser le rendement.

À ce titre, les PAC géothermiques et hydrothermiques proposent souvent un COP supérieur à 5. Elles ont un excellent rendement parce que la température dans le sol et dans les nappes phréatiques y est constante, la consommation énergétique sera donc régulière.

Elles sont mieux adaptées aux climats froids, ce qui n’est pas le cas des PAC air-air ou air-eau. Elles consommeront davantage quand les températures de l’air seront basses, elles auront même des difficultés à fonctionner à partir de – 5C°.

2. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : le coefficient de performance saisonnier (SCOP)

Le SCOP tient compte des changements de climat. Il calcule le rendement saisonnier de la pompe à chaleur, c’est-à-dire sa consommation sur la saison de chauffe. On le retrouve sur l’étiquette énergie.

Par exemple, une PAC avec un SCOP 5 classé A+++ signifie que pour 1kWh consommé, 5.1kWh de chaleur seront produites. Il existe quatre SCOP exprimés en kW :

  • 5.1kW et plus = A+++
  • Entre 4.6 et 5.1kW = A++
  • Entre 4 et 4.6kW = A+
  • Entre 3.4 et 4 = A

Rentabilité PAC : critères du SCOP

Ces indications sont générales. Elles sont à modérer en fonction de la région où est implanté le logement et la qualité de l’isolation.

3. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : le coefficient d’efficacité frigorifique (EER)

Le coefficient EER mesure les performances de la PAC en mode climatisation à un instant T. Il est le reflet d’une performance générale de l’appareil. Il a été remplacé depuis 2013 par le SEER, coefficient saisonnier à l’instar du SCOP. Parfois le coefficient EER est remplacé par le TRE (Taux de rendement énergétique).

Une PAC est considérée comme performante à partir d’un EER de 4. Cela signifie qu’elle produit quatre fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Dans les régions où les étés sont longs et très chauds, il faudra opter pour un EER élevé et coupler sa PAC réversible avec une isolation performante.

 4. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : l’étiquette énergie

L’étiquette énergie mesure l’efficacité énergétique de la pompe à chaleur. Elle propose un classement de G à A+++. Elle renseigne également sur le niveau acoustique de l’appareil.

  • Les étiquettes de A+++ à A+ : elles correspondent aux appareils les plus économes en énergie
  • De A à G : ils consomment de plus en plus, les plus énergivores étant les étiquettes D à G

5. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : les labels

Plusieurs labels sont garants de la qualité de la pompe à chaleur et de son installation.

Le label NF PAC garantit la conformité de l’appareil aux normes françaises. La PAC peut également afficher le label Eurovent lorsqu’elle est réversible. Il certifie la performance des appareils de climatisation.

Le label EHPA garantit la qualité de l’appareil, son installation et le service après-vente. Il certifie l’efficacité énergétique de la pompe à chaleur et sa fiabilité.

Le label RGE Qualipac concerne l’installation de la pompe à chaleur. Non seulement il atteste des compétences de l’artisan, mais il permet aussi d’obtenir une aide financière.

Rentabilité PAC : label RGE

La qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est un label spécifique utilisé pour les énergies renouvelables. Il permet d’être éligible aux aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur.

6. S’assurer de la rentabilité d’une PAC : identifier ses besoins

La première étape consiste à effectuer un bilan énergétique du logement. S’il est conforme à la réglementation thermique (RT 2012 ou RT 2020), il suffira de dimensionner l’appareil en fonction de la zone climatique, de la surface à chauffer et des besoins des occupants.

À défaut, il sera conseillé de procéder à une isolation thermique au préalable. En effet, une PAC installée dans un logement mal isolé surconsommera de l’énergie pour un confort très moyen, sans compter l’usure prématurée de l’appareil. Le calcul des déperditions énergétiques permet d’estimer le dimensionnement de la PAC.

Le choix de la technologie dépendra du système de chauffage existant. Si un circuit d’eau est déjà installé, il sera opportun d’installer une PAC air-eau, associée à des radiateurs basse température ou à un plancher chauffant.

En présence d’une chaudièregaz ou au fioul), il est possible de la conserver en relève d’une PAC dans un logement situé dans une zone climatique froide s’il est bien isolé. Elle fonctionnera en alternance ou en simultané avec la PAC. Elle se déclenchera à partir d’une température extérieure programmée.

Rentabilité PAC : importance des températures extérieures

Les températures extérieures de base sont très utiles pour déterminer la puissance de la PAC.

À Lyon par exemple où la température atteint +5°C en hiver, la puissance de la PAC peut être inférieure à celle qu’on installerait à Strasbourg, son SCOP en revanche devra être élevé.

Existe-t-il des aides pour accélérer la rentabilité de sa PAC ?

L’État a mis en place plusieurs aides pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur. Elles se cumulent le plus souvent entre elles. Elles sont le plus souvent attribuées par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et les fournisseurs d’énergie.

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Jusqu’à11 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • ChauffageJusqu’à 11.000€
  • IsolationJusqu’à 75€/m2 ou 100€ par fenêtre
  • Audit énergétiqueJusqu’à 500€
  • Rénovation globaleJusqu’à 7.000€
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • VersementVirement bancaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à5 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon

1. Aides pour rentabiliser sa PAC : la Prime énergie

La Prime énergie ou CEE est une aide proposée par les fournisseurs d’énergie (TotalEnergies, ENGIE, EDF, Carrefour, Leclerc, etc.). Le montant attribué pour une pompe à chaleur dépend du revenu fiscal du demandeur et du nombre de personnes vivant dans le foyer.

Elle peut atteindre entre 2.500 et 4.500€. Elle peut être bonifiée par la prime Coup de pouce chauffage si les revenus sont modestes à très modestes.

Pour l’obtenir, le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans. Les revenus doivent respecter les plafonds en vigueur. La PAC doit être installée par un artisan RGE en remplacement d’un système de chauffage énergivore.

Rentabilité PAC : montant de la Prime énergie

Les montants de la Prime énergie sont définis par chacun des acteurs du marché. Il est recommandé d’effectuer plusieurs simulations avant de faire sa demande.

Prime énergie
EDF
  • Jusqu’à12 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention2 mois
  • Format de la primeChèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires, locataires et client d’EDF
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
logo totalenergies
Prime énergie
TotalEnergies
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention3 mois
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
Logo Antargaz energies
Prime énergie
Antargaz
  • Jusqu’à30 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention4 semaines
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
engie logotype 2018
Prime Economies d’Energie
Engie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention2 mois
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaire et locataire
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
carrefour logo
Prime énergie
Carrefour
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention3 semaines
  • Format de la primeVirement compte fidélité
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
  • SouscriptionEn magasin ou directement en ligne
Logo Cora
Prime énergie
Cora
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention8 jours
  • Format de la primeVirement compte fidélité
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires clients de l’enseigne
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne (Espace client)
  • CumulableOui
Logo E.Leclerc
Prime énergie
Leclerc
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à2 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention3 mois
  • Format de la primeChèques cadeaux
  • MontantJusqu’à 35% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne (espace client)
  • CumulableOui
Logo Auchan
Prime Eco énergie
Auchan
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention2 semaines
  • Format de la primeVirement compte fidélité
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne (espace client)
  • CumulableOui
Logo intermarché
Prime énergie “Coup de pouce “
Intermarché
  • Jusqu’à12 €/m2
  • Jusqu’à4 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionAutre
  • Format de la primeDéduit de la facture
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
brico depot logo
Prime énergie
Brico Dépôt
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à2 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention2 mois
  • Format de la primeChèques cadeaux
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
castorama logo
Prime énergie
Castorama
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à2 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention9 semaines
  • Format de la primeChèques cadeaux
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
leroy merlin logo
Prime énergie
Leroy Merlin
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à2 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention2 semaines
  • Format de la primeChèques cadeaux
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui

2. Aides pour rentabiliser sa PAC : MaPrimeRénov’

Le montant de cette aide a été revalorisé. Elle peut atteindre 5.000€ pour une PAC air-eau et 11.000€ pour une PAC géothermique ou hybride en fonction des revenus du demandeur. Elle est cumulable avec la Prime énergie. Il existe quatre profils de revenus : MaprimeRénov’ Bleu, Jaune, Violet, et Rose.

Plafonds de revenus de MaPrimeRénov’

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ pour les logements hors Île-de-France :

Nombre de personnesMaPrimeRénov’ bleuMaPrimeRénov’ jauneMaPrimeRénov’ violetMaPrimeRénov’ rose
1Jusqu’à 14.879€Jusqu’à 19.074€Jusqu’à 29.148€> 29.148€
2Jusqu’à 21.760€Jusqu’à 27.896€Jusqu’à 42.848€> 42.848€
3Jusqu’à 26.170€Jusqu’à 33.547€Jusqu’à 51.592€> 51.592€
4Jusqu’à 30.572€Jusqu’à 39.192€Jusqu’à 60.336€> 60.336€
5Jusqu’à 34.993€Jusqu’à 44.860€Jusqu’à 69.081€> 69.081€
Par personne supplémentaire+ 4.412€+ 5.651€+ 8.744€+ 8.744€

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ pour les logements en Île-de-France :

Nombre de personnesMaPrimeRénov’ bleuMaPrimeRénov’ jauneMaPrimeRénov’ violetMaPrimeRénov’ rose
1Jusqu’à 20.593€Jusqu’à 25.068€Jusqu’à 38.184€> 38.184€
2Jusqu’à 30.225€Jusqu’à 36.792€Jusqu’à 56.130€> 58.130€
3Jusqu’à 36.297€Jusqu’à 44.188€jusqu’à 67.585€> 67.585€
4Jusqu’à 42.381€Jusqu’à 51.597€Jusqu’à 79.041€> 79.041€
5Jusqu’à 48.488€Jusqu’à 59.026€Jusqu’à 90.496€> 90.496€
Par personne supplémentaire+6.096€+7.422€+11.455€+11.455€

Pour y prétendre, le logement doit être construit depuis au moins 15 ans sauf si le système de chauffage est au fioul. Dans ce cas, le logement peut être construit depuis deux ans au moins. Il faut demander obligatoirement la dépose de la cuve au fioul.

L’installation doit être effectuée par une entreprise RGE. La demande est à effectuer sur la plateforme MaPrimeRenov.fr.

maprimerenov bleu
MaPrimeRénov’ Bleu pompe à chaleur
Foyer très modeste
  • Jusqu’à11 000 €
  • Chauffage
  • PAC air-airNon éligible
  • PAC air-eau (dont hybride)5.000€
  • PAC eau-eau (dont hybride)11.000€
  • PAC sol-eau et sol-sol (dont hybride)11.000€
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Public éligiblePropriétaires bailleurs et occupants
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • CumulableOui
maprimerenov jaune
MaPrimeRénov’ Jaune pompe à chaleur
Foyer modeste
  • Jusqu’à9 000 €
  • Chauffage
  • PAC air-airNon éligible
  • PAC air-eau (dont hybride)4.000€
  • PAC eau-eau (dont hybride)9.000€
  • PAC sol-eau et sol-sol (dont hybride)9.000€
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Public éligiblePropriétaires bailleurs et occupants
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • CumulableOui
maprimerenov violet
MaPrimeRénov’ Violet pompe à chaleur
Foyer intermédiaire
  • Jusqu’à5 000 €
  • Chauffage
  • PAC air-airNon éligible
  • PAC air-eau (dont hybride)3.000€
  • PAC eau-eau (dont hybride)5.000€
  • PAC sol-eau et sol-sol (dont hybride)5.000€
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Public éligiblePropriétaires bailleurs et occupants
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • CumulableOui
maprimerenov rose
MaPrimeRénov’ Rose pompe à chaleur
Foyer aisé
  • Jusqu’à0 €
  • Chauffage
  • PAC air-airNon éligible
  • PAC air-eau (dont hybride)0€
  • PAC eau-eau (dont hybride)0€
  • PAC sol-eau et sol-sol (dont hybride)0€
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Public éligiblePropriétaires bailleurs et occupants
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • CumulableOui

3. Aides pour rentabiliser sa PAC : MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité concerne les travaux de rénovation énergétique globale. Elle est destinée aux foyers les plus modestes. Le montant dépend des revenus du foyer. Les travaux doivent permettre d’atteindre un gain énergétique d’au moins 35%.

Les demandeurs sont obligatoirement accompagnés par un professionnel. Celui-ci réalisera un audit thermique, chiffrera les travaux et les suivra jusqu’à la fin du chantier. L’aide s’élève à 35% (modeste) ou 50% (très modeste), avec un plafond à 10.500€ et 15.000€.

Un bonus de 1.500€ est attribué pour une sortie de passoire thermique et/ou si le logement atteint le label BBC. Il est possible de cumuler la prime et les deux bonus.

Plafonds de revenus de MaPrimeRénov’ Sérénité

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ Sérénité pour les logements très modestes (Hors Île-de-France et en Île-de-France) :

Foyer fiscalHors IdFIdF
115.262€21.123€
222.320€31.003€
326.844€37.232€
431.359€43.472€
535.994€49.736€
+ 1+4.526€+6.253€

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ Sérénité pour les logements en modestes (Hors Île-de-France et en Île-de-France) :

Foyer fiscalHors IdFIdF
119.565€25.714€
228.614€37.739€
334.411€45.326€
440.201€52.925€
546.015€60.546€
+ 1+5.797€+ 7.614€

4. Aides pour rentabiliser sa PAC : l’Éco-PTZ

L’éco-PTZ est un prêt à taux zéro accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État. Il n’est soumis à aucune condition de ressource. Le montant peut atteindre 50.000€ si une rénovation énergétique ambitieuse est programmée (bouquets de travaux). Il est remboursable jusqu’à 20 ans.

Parmi les autres conditions, le chantier doit être conduit par une entreprise RGE et le logement construit depuis deux ans au moins.

5. Aides pour rentabiliser sa PAC : la TVA réduite à 5,5%

La TVA à 5.5% est automatiquement appliquée si l’entreprise qui intervient est labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

6. Aides pour rentabiliser sa PAC : les autres aides disponibles

Le chèque énergie peut être utilisé pour l’installation d’une pompe à chaleur. Certaines collectivités locales prévoient le versement d’une subvention ou l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière pendant un certain délai. Il convient de se renseigner auprès du département ou de sa mairie.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :