Prime énergie VMC

Il est possible de financer l’installation ou le changement d’une VMC grâce à des aides énergies comme la Prime énergie. Son montant peut aller jusqu’à 3.200€ pour une VMC à double flux et jusqu’à 3.000€ pour une VMC à simple flux. Cette aide est cumulable avec d’autres dispositifs comme MaPrimeRénov’ ou l’écoprêt à taux zéro.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article

  • Modèles de VMC : simple et double flux
  • Montant moyen d’une VMC (installation comprise) : entre 2.000€ et 5.500€
  • Coût de l’installation : jusqu’à 1.500€
  • Montant de la Prime énergie : jusqu’à 3.200€
  • Aides alternatives : MaPrimeRénov’, Habiter Mieux, Eco-PTZ
  • Simulation d’installation d’une VMC double flux avec une Prime énergie : montant VMC : 3.500€, montant Prime énergie : 2.000€, reste à charge : 1.500€

Prime énergie pour VMC

Les ménages souhaitant installer une VMC peuvent bénéficier de la Prime énergie, appelée également Prime CEE.

Montants et critères d’éligibilité à la Prime énergie

La Prime énergie est un dispositif obligeant les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, pétrole) à participer au financement de mesures d’économies d’énergie en versant des aides financières aux particuliers.

Peu d’organismes proposent une Prime énergie pour des travaux liés à la ventilation de l’habitat.

Plusieurs grands noms du secteur ne proposent pas de Prime énergie pour ce type de travaux : EDF, Auchan, Leclerc, Engie.

Exemple d'organismes qui proposent la Prime énergie
Montants de la prime énergie en fonction des différents organismes qui la versent :

Le montant de la prime sera fonction :

  • Du modèle de VMC : à simple flux ou à double flux
  • De l’habitat : en maison ou en appartement
  • De l’énergie utilisée pour le chauffage : électrique ou combustible
  • De la zone climatique : H1 (froide) H2 (tempérée) et H3 (chaude)

carte des zones climatiques prime energie

1. Montants de la Prime énergie pour une VMC double flux selon le type de chauffage

Voici les montants de la Prime énergie pour l’installation d’une VMC double flux selon le type de chauffage, le type de logement et la zone climatique dans lequel le logement est situé.

Type de logement Zone climatique Chauffage électrique Chauffage combustible
Appartement H1 1.100€ 2.000€
H2 1.000€ 1.600€
H3 650€ 1.100€
Maison individuelle H1 2.000€ 3.200€
H2 1.600€ 2.600€
H3 1.000€ 1.750€

2. Montants de la Prime énergie pour une VMC simple flux selon le type de chauffage

Voici un tableau qui récapitule les montants de la Prime énergie pour une VMC simple flux en fonction du type de logement, de la zone climatique et du chauffage installé.

Type de logement Zone climatique Chauffage électrique Chauffage combustible
Appartement H1 1.200€ 1.900€
H2 1.000€ 1.500€
H3 650€ 1.050€
Maison individuelle H1 1.900€ 3.000€
H2 1.550€ 2.500€
H3 1.000€ 1.600€

Pour obtenir l’aide, il est nécessaire de :

  • Réaliser une demande en ligne auprès de l’organisme de son choix qui propose cette aide (fournisseurs d’énergie, grandes surfaces, etc.) avant d’avoir signé un quelconque devis.
  • Solliciter un professionnel labellisé RGE pour Responsable Garant de l’Environnement.
  • Conserver toutes les pièces justificatives demandées et envoyer après les travaux le dossier complet à l’organisme qui verse l’aide.

L’aide est versée dans un délai d’environ un mois après la réception du dossier complet.

Demander plusieurs Primes énergies
Il n’est pas possible de demander plusieurs fois une Prime énergie pour de mêmes travaux.

La prime énergie CEE est cumulable avec MaprimeRénov’. Cette dernière est distribuée par l’Agence nationale de l’habitat pour les travaux éligibles. L’installation d’une VMC double flux fait partie de la liste des travaux éligibles.

Les VMC éligibles à la Prime énergie

On distingue deux grands types de VMC.

1. Les VMC simple flux

Ce dispositif comprend un extracteur électrique, souvent placé dans le grenier qui a pour objectif d’extraire l’air vicié de l’habitat et de l’évacuer via des bouches d’extraction situées à des endroits stratégiques : cuisine, salle de bain, WC. Cette extraction permet simultanément une entrée d’air extérieur.

Les différents types de VMC simple flux
Parmi les VMC simple flux, on distingue les VMC autorégables qui garantissent un débit d’air constant en permanence et les VMC hydroréglables dont le débit d’air fluctue en fonction du taux d’humidité de l’air ambiant.

2. Les VMC double flux

A la différence des VMC simple flux, les VMC double flux sont dotées d’un échangeur, souvent placé dans les combles, qui vise à récupérer la chaleur de l’air sortant extrait des différentes pièces (salle de bain, cuisine, etc.) pour ensuite s’en servir pour réchauffer l’air entrant.

Prix d’une VMC

Type Prix
Equipement VMC simple flux De 500€ à 2.000€
Equipement VMC double flux De 2.000€ à 4.000€
Coût de l’installation Environ 1.500€

L’installation d’une VMC nécessite une expertise. Il est donc conseillé de faire appel à un professionnel qui donnera des conseils quant au dimensionnement et aux emplacements adéquats.

Simulations de l’installation de VMC avec une Prime énergie

L’Etat encourage l’installation de VMC en aidant les ménages à financer les travaux.

1. Installation d’une VMC simple flux avec une Prime énergie

Simulation pour l’installation d’une VMC simple flux dans une maison individuelle :

  • Montant de l’installation, pose incluse : de 2.000€ à 3.500€
  • Montant de la prime : environ 1.500€
Surface Montant de l’installation Montant Prime énergie Reste à charge
30m2 2.000€ 1.500€ 500€
60m2 2.500€ 1.500€ 1.000€
90m2 3.000€ 1.500€ 1.500€

2. Installation d’une VMC double flux avec une prime énergie

Simulation pour l’installation d’une VMC double flux avec une prime énergie :

  • Montant de l’installation : de 3.500€ à 5.500€
  • Montant de la prime : 2.000€ environ
Surface Montant de l’installation Montant Prime énergie Reste à charge
30m2 3.500€ 2.000€ 1.500€
60m2 4.500€ 2.000€ 2.500€
90m2 5.500€ 2.000€ 3.500€

Souscrire à une Prime CEE pour installer une VMC

Pour bénéficier des aides, les ménages doivent respecter certaines conditions et procédures spécifiques.

1. Les étapes pour bénéficier d’une Prime énergie

La souscription de la Prime énergie se fait généralement de façon dématérialisée auprès des différents organismes qui la proposent.

prime energie

  1. Identifier l’organisme de son choix qui sera sollicité pour demander une Prime énergie, parmi ceux la proposant : Antargaz, Carrefour, etc.
  2. S’inscrire et initier une demande de prime sur le site de l’organisme choisi en réalisant le plus souvent une simulation
  3. Réception d’une lettre d’engagement par laquelle l’organisme s’engage, si les critères sont respectés, à vous verser la prime énergie correspondant à vos travaux
  4. Renseigner un type de travaux parmi les travaux éligibles et créer le dossier travaux
  5. Réceptionner l’attestation sur l’honneur qu’il faudra faire remplir avec l’artisan
  6. Réalisation des travaux par un professionnel RGE
  7. Envoyer le dossier complet à l’organisme puis réception de la prime dans un délai d’environ un mois par chèque ou virement ou bon d’achat
La lettre d'engagement
La lettre d’engagement n’engage que l’organisme et ne vous oblige pas à réaliser les travaux. La date d’émission de la lettre d’engagement doit être antérieure à la date de signature du devis.

2. Les pièces justificatives à fournir

  • Devis des travaux daté et signé
  • Facture des travaux précisant ce qui a été installé (modèle, nature, caractéristiques, etc.)
  • L’attestation sur l’honneur
  • La qualification RGE du professionnel
  • Et pour bénéficier de la prime bonifiée : l’avis d’imposition

Choisir et entretenir une VMC

Le choix de la VMC doit être mûrement réfléchi en fonction de plusieurs critères :

  • La superficie : les m2 d’air à renouveler
  • L’usage : expulser l’air, et éventuellement chauffer l’air entrant
  • Le type de VMC : à simple flux ou à double flux
  • L’identification des pièces nécessitant une ventilation : salle de bain, WC, cuisine sont les pièces les plus souvent ciblées.

La VMC sera d’autant plus utile que le logement est récent et obéit à une réglementation thermique performante garantissant une bonne isolation.

Afin d’éviter l’apparition de dysfonctionnements et garantir l’efficacité de l’équipement, la VMC doit être régulièrement entretenue.

L’entretien peut être réalisé par les particuliers eux-mêmes en procédant le plus souvent au dépoussiérage des éléments visibles et le nettoyage des bouches.

Entretien dans une copropriété
Les VMC situées dans les copropriétés ont l’obligation d’être vérifiées par un professionnel au moins tous les ans. Le coût est d’environ 200€.

Obtenez votre prime énergie

L’installation d’une VMC peut bénéficier d’une Prime énergie. En revanche, peu d’acteurs proposent cette prime pour ce type de travaux.

La VMC simple flux se contente d’expulser l’air intérieur vers l’extérieur alors que la VMC double flux expulsera l’air intérieur vers l’extérieur tout en prélevant les calories contenues dans l’air expulsé pour chauffer l’air entrant.

Aucune obligation ne pèse sur les particuliers pour vérifier l’état de leur VMC par un professionnel. Il est néanmoins recommandé d’entretenir régulièrement son équipement.