Prime conversion chaudière

La prime à la conversion chaudière est une aide financière accordée par un producteur ou distributeur d’énergie. Elle aide au remplacement d’une ancienne chaudière avec une prime allant jusqu’à 4.500€ pour les revenus les plus bas. Elle se cumule avec MaPrimeRénov’, TVA réduite, Eco-PTZ et les aides locales pour une aide couvrant jusqu’à 90% du montant des travaux.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article

  • Montant de la Prime conversion chaudière : jusqu’à 4.500€
  • Chauffages éligibles : chaudières gaz et fioul THPE, chaudière biomasse, pompes à chaleur air-air, air-eau, eau-eau, solarothermique, hybride et chauffage au bois
  • Aides alternatives : MaPrimeRénov’, Habiter Mieux, Eco-PTZ, TVA réduite et aides locales
  • Simulation d’installation d’une PAC air-eau de 8.000€ avec la Prime conversion chaudière d’un montant de 4.400€ : reste à charge : 3.600€

Définition de la Prime conversion chaudière

La Prime à la conversion chaudière est un dispositif financier de l’Etat pour faire sortir les foyers de leur dépendance aux énergies fossiles. La prime est accessible à tous les foyers. Le montant de l’aide est proportionnel au montant des travaux et aux revenus.

La Prime coup de pouce chauffage s’ajoute dans le cadre du remplacement d’un système de chauffage considéré comme très polluant.

Montants et critères d’éligibilité à la Prime conversion chaudière

Ce tableau présente les différents types d’appareils éligibles à la Prime conversion chaudière et le montant maximal de l’aide.

Travaux éligibles Foyers modestes Autres foyers
Chaudière gaz/fioul THPE Jusqu’à 1.200€ Jusqu’à 600€
Chaudière biomasse Jusqu’à 4.500€ Jusqu’à 2.000€
PAC air-eau et air-air
PAC hybride
PAC solarothermique
Chauffage au bois Jusqu’à 800€ Jusqu’à 500€

La Prime conversion chaudière est accessible pour les propriétaires, locataires et copropriétaires d’un logement supérieur à 2 ans.

Le montant exact de l’aide est calculé selon les ressources du foyer. Le tableau ci-dessous regroupe le montant à ne pas dépasser pour être considéré comme foyer modeste.

Région Ile-de-France Autres régions
Foyer modeste 1 personne 24.194€ 18.409€
+ 1 personne + 7.162€ + 5.454€

La Prime coup de pouce chauffage peut s’ajouter au montant de l’aide en fonction du taux d’incidence de l’ancien appareil sur la pollution de l’air.

Pour pouvoir bénéficier de la prime chaudière, il faut impérativement remplir ces deux conditions :

  • Faire appel à un artisan RGE pour l’installation
  • Choisir un acteur signataire de la charte « Coup de pouce »

La Prime conversion chaudière se cumule avec MaPrimeRénov’ (bleu, jaune, violet ou rose selon le revenu) et des aides locales. La TVA réduite à 5,5% s’applique automatiquement sur la facture de l’artisan RGE. La banque peut accorder un prêt jusqu’ 30.000€ à taux zéro.

Cumul Prime énergie MaPrimeRénov’ Eco-PTZ Habiter Mieux
Prime énergie

✔️

✔️

MaPrimeRénov’

✔️

✔️

Eco-PTZ

✔️

✔️

Habiter Mieux

Les chauffages éligibles à la Prime conversion chaudière

Pour être éligible à la Prime Conversion chaudière, le système de chauffage doit respecter certains critères :

  • Puissance nominale ne doit pas dépasser 70W
  • L’Etas doit être supérieur ou égal à 92%
  • La chaudière est équipée d’un thermostat ou d’une sonde de régulation de niveau IV
L’efficacité énergétique saisonnière (Etas)
L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) correspond au rendement à l’année d’un appareil énergétique.

Le tableau ci-dessous présente le prix moyen de chaque modèle de chauffage éligible à la Prime conversion chaudière :

Modèle Prix moyen
Chaudière gaz ou fioul THPE 3.000 à 5.000€
Chaudière biomasse 8.000 à 15.000€
PAC air-eau et air-air 4.000 à 12.000€
PAC hybride 6.000 à 10.000€
PAC solarothermique 8.000 à 12.000€
Chauffage au bois 300 à 1.000€

Pour l’installation d’une chaudière THPE gaz ou fioul, biomasse et d’un chauffage au bois, il faut compter entre 500 et 1.000€ pour la pose par un artisan RGE.

Pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, hybride ou solarothermique, le coût est situé entre 1000 et 2.000€.

Il est recommandé de faire installer la pompe à chaleur ou la nouvelle chaudière par un artisan RGE. Il faudra choisir le professionnel en fonction de sa spécialisation pour garantir un travail bien fait.

Simulation du remplacement d’une chaudière

Le montant moyen de la Prime conversion chaudière est de 3.000€.

Les simulations ci-dessous indiquent le coût final après déduction de la Prime conversion chaudière dans le cadre d’une installation d’une PAC air-eau, d’une chaudière THPE et d’un système solaire combiné.

1. Remplacement d’une chaudière charbon par une PAC air-eau

La simulation suivante concerne le remplacement d’une chaudière charbon très polluante par une PAC air-eau.

  • Foyer 3 personnes hors Île-de-France
  • Revenu fiscal de référence inférieur à 18.409€
  • Eligible bonus Coup de pouce
Surface Coût matériel (avec pose) Prime conversion chaudière Reste à charge
50m2 8.000€ 4.400€ 7.600€
100m2
150m2

2. Remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière à condensation (THPE)

La simulation suivante concerne le remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière à condensation.

  • Foyer 2 personnes en Île-de-France
  • Revenu fiscal de référence supérieur à 24.194€
Surface Coût matériel (avec pose) Prime conversion chaudière Reste à charge
50m2 4.500 1.700 2.800
100m2
150m2

3. Remplacement d’une chaudière gaz par un système solaire combiné

La simulation suivante concerne le remplacement d’une chaudière gaz par une PAC solarothermique.

  • Foyer 4 personnes hors Île-de-France
  • Revenu fiscal de référence supérieur à 18.409€
Surface Coût matériel (avec pose) Prime conversion chaudière Reste à charge
50m2 12.000 2.500 9.500
100m2
150m2

Souscrire à la Prime conversion chaudière

La souscription à la Prime conversion chaudière s’effectue en ligne, sur le site du fournisseur et du distributeur d’énergie.

1. Les étapes de souscription avant les travaux à la Prime conversion chaudière

  • Choisir le professionnel RGE pour la réalisation des travaux et demander son devis
  • Simuler la prime énergie auprès des différents détenteurs du CEE
  • S’inscrire sur le site de l’acteur de la Prime conversion chaudière
  • Suivre toutes les étapes de l’inscription
  • Joindre les documents nécessaires
  • Attendre la validation du dossier

2. Les étapes de souscription après les travaux à la Prime conversion chaudière

  • Réceptionner la facture de l’artisan RGE
  • Joindre la facture et le RIB sur l’espace personnel
  • Attendre le versement de la prime

3. Les justificatifs à fournir lors de la souscription à la Prime conversion chaudière

  • Copie déclaration revenu fiscal
  • Copie de certification RGE de l’artisan
  • Copie de la carte d’identité
  • Copie du devis des travaux
  • Facture des travaux
  • RIB

Les autres aides disponibles

La Prime conversion chaudière cumulable. Le montant maximal des aides ne peut pas dépenser 90% du montant des travaux d’installation de la nouvelle chaudière.

Il existe d’autres aides disponibles dont :

  1. MaPrimeRénov’ : dispositif financier de l’État pour aider les foyers à financer une partie des travaux d’amélioration énergétique. Les chaudières à économie d’énergie sont prévues dans le dispositif. Le montant maximal de MaPrimeRénov’ s’élève à 3.000€.
  2. Eco-PTZ : il est possible de bénéficier d’un prêt de la banque à taux 0 pouvant aller jusqu’à 30.000€ pour le remplacement de la chaudière.
  3. TVA réduite : l’artisan RGE applique automatiquement la réduction de la TVA à 5.5% sur la facture des travaux.
  4. Aides locales : le foyer peut bénéficier d’une aide financière supplémentaire accordée par une collectivité.
Habiter Mieux
Il existe une autre aide non cumulable avec la Prime conversion chaudière : « Habiter Mieux ». Cette aide financière est accordée par l’Anah dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Elle permet d’amortir jusqu’à 50% du montant des travaux pour les foyers les plus modestes.

Bien choisir son chauffage

Le choix du type de chauffage doit prendre en compte les besoins énergétiques du foyer.

Pour déterminer la consommation exacte sur une année, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour réaliser un audit des déperditions énergétiques. Cela permet également de connaître la puissance nécessaire pour la chaudière ou la pompe à chaleur.

Le tableau ci-dessous indique la puissance nécessaire pour un logement avec une déperdition énergétique moyenne.

 

Type Chaudière THPE (gaz/fioul) Pompe à chaleur Chauffage au bois
50m2 5kW 2,5kW 5kW
100m2 7kW 4,2kW 10kW
200m2 12kW 7kW 20kW

Un chauffage au bois est très énergivore. Il est conseillé de choisir ce mode de chauffage pour couvrir les petites surfaces ou en chauffage d’appoint pour une seule pièce.

Consommation d'un logement mal isolé
Un logement mal isolé nécessite une puissance 1.5 fois supérieur.

Le modèle de chaudière ou de pompe à chaleur doit être sélectionné en fonction de la zone géographique :

  • Dans une zone H1 (climat froid), la pompe à chaleur air-air ou air-eau sera moins efficace.
  • Dans une zone H3 (climat chaud), un système solaire combiné sera plus avantageux.

Une pompe à chaleur géothermique est très coûteuse. Jusqu’à 18.000€ en moyenne. Elle permet une économie de 80% sur la facture énergétique. Son rendement est visible sur la durée. Elle n’est donc pas recommandée dans le cadre d’une location.

Les foyers modestes privilégient souvent une chaudière THPE à condensation. C’est un système de chauffage moins performant qu’une pompe à chaleur, mais plus économique.

Obtenez votre prime énergie

Vous devez être propriétaire, locataire ou copropriétaire d’un logement de plus de 2 ans. Il faudra également choisir un artisan RGE pour son installation. Enfin, le modèle ne devra pas dépasser une puissance de 70W et son ETAS doit être supérieur à 92%.

Le bonus « Coup de pouce » est destiné aux foyers qui souhaitent remplacer une chaudière trop polluante, comme une chaudière charbon par exemple.

La prime Habiter Mieux n’est pas cumulable avec ce dispositif.