Aide chauffage

La rénovation d’un système de chauffage pour installer un modèle plus performant et plus respectueux de l’environnement est encouragée par L’État. Il a mis en place des dispositifs d’aides financières pour la réalisation de ces travaux. Le montant de ces primes va jusqu’à 4.000€ (Prime énergie), 10.000€ (MaPrimeRénov’) ou 15.000€ (Habiter Mieux).

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article

  • Coût du chauffage : entre 4.000€ et 13.000€
  • Type de chauffage : pompes à chaleur, chaudières, poêles et systèmes solaires
  • Aides disponibles : prime énergie, MaPrimeRénov’, Habiter Mieux, Ecoprêt à taux zéro (Eco-PTZ), TVA réduite à 5,5%
  • Montants des aides : de 4.000€ (Prime énergie) à 30.000€ (Eco-PTZ)
  • Fournisseurs : État, Anah, fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, etc.), enseignes de grande distribution (Carrefour, Leclerc, etc.)
  • Simulation de l’installation d’une PAC eau-eau de 15.000€ avec MaPrimeRénov’ : 10.000€ : reste à charge : 5.000€

Les aides pour financer son chauffage

Il est possible de profiter de nombreuses aides financières pour des travaux de chauffage : La prime énergie, MaPrimeRénov’, les aides Habiter Mieux, l’éco-PTZ, le taux de TVA réduit.

Prime Montant de l’aide
MaPrimeRénov’ Jusqu’à 10.000€
Habiter Mieux Sérénité Jusqu’à 15.000€
Prime énergie Jusqu’à 4.000€
L’éco-PTZ Jusqu’à 30.000€
Réduction du Taux de TVA 5.5%

1. La Prime énergie

La prime énergie est accessible à tous, mais le montant varie en fonction des revenus des ménages et du type de travaux. Il va en moyenne jusqu’à 4.000€.

Type de chauffage Montant Prime énergie
PAC Entre 200€ et 4.000€
Solaire Entre 300€ et 4.000€
Chaudière Entre 700€ et 4.000€
Poêle Entre 250€ et 4.000€

Cette prime, créée sous impulsion gouvernementale, est versée par des organismes privés pour encourager les travaux de transition énergétique.

Les entités proposant ces primes sont :

  • Les fournisseurs d’énergie (Engie, EDF, Total Direct Énergie, etc.)
  • Les grandes enseignes (Auchan, Carrefour, Leclerc, etc.)
  • Les sites internet spécialisés

Pour être éligible, il faut :

  • Être propriétaire ou bailleurs
  • Un logement construit il y a plus de 2 ans
  • Des travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Que le matériel utilisé corresponde à la liste des travaux éligibles
Coup de pouce
Lors du remplacement d’un chauffage vétuste, comme une chaudière à fioul, par un modèle plus écologique et neuf (PAC, chauffage solaire, etc.) il est possible de bénéficier d’une Prime énergie améliorée, d’un montant allant jusqu’à 5.000€ : le Coup de pouce chauffage.

2. MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale pour la transition énergétique. Cette prime peut couvrir jusqu’à 90% des frais des travaux et peut aller jusqu’à 10.000€.

Type de chauffage Montant moyen de MaPrimeRénov’
PAC Entre 2.000€ et 10.000€
Solaire Entre 1.000€ et 8.000€
Chaudière Entre 3.000€ et 10.000€
Poêle Entre 1.000€ et 3.000€

Concernant les aides au chauffage, MaPrimeRénov’ est réservée aux ménages ayant des revenus intermédiaires, modestes ou très modestes. Le montant de la prime varie en fonction du niveau de revenus des ménages.

Pour être éligible, il faut :

  • Être propriétaire
  • Un logement construit il y a plus de 2 ans
  • Des travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Que le matériel utilisé corresponde à la liste des travaux éligibles

3. Habiter Mieux

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) met en application le programme Habiter Mieux, qui concerne avant tout les ménages à revenus modestes.

Le montant de l’aide pour les ménages modestes correspond à 35% du prix total des travaux. Il est de 50% pour les ménages aux revenus très modestes.

Type de chauffage Montant Habiter Mieux
PAC Entre 35% et 50% du prix total
Solaire
Chaudière
Poêle

Pour être éligible il faut :

  • Un logement construit il y a plus de 15 ans
  • Faire partie des ménages modestes ou très modestes
  • Des travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Que la rénovation améliore d’au moins 25% la performance énergétique du logement
  • Que le matériel utilisé corresponde à la liste des travaux éligibles

4. Les autres dispositifs

  • L’éco-PTZ : L’écoprêt à taux zéro est un prêt gratuit accordé aux particuliers par des banques partenaires du programme. Il a pour but de favoriser les rénovations énergétiques. Le prêt peut aller de 15.000 à 30.000€ en fonction du nombre de travaux effectués.
  • Taux de TVA réduit à 5.5% : Les foyers dont le logement est achevé depuis plus de 2 ans sont éligibles. Ils disposent d’une réduction de 5.5% sur leurs travaux de chauffage. Cette réduction est directement appliquée par le professionnel, sur la facture des travaux.

Cumuler des aides pour un chauffage

Il est possible de cumuler MaPrimeRénov’, la Prime énergie, l’éco-PTZ et le taux de TVA réduit, en même temps, pour des travaux de chauffage. En revanche, les aides Habiter Mieux ne sont pas cumulables avec d’autres aides.

Il est également possible de cumuler plusieurs fois la même aide si plusieurs travaux sont effectués en même temps. Mais, il n’est pas possible de profiter de plusieurs fois la même prime énergie, pour les mêmes travaux.

Bien choisir ses aides
Il ne faut pas hésiter à réaliser des simulations d’aides en prenant en compte ces possibilités de cumul afin de choisir les aides les plus avantageuses.
Cumul Prime énergie MaPrimeRénov’ Eco-PTZ TVA réduite Habiter Mieux
Prime énergie Oui Oui Oui Non
MaPrimeRénov’ Oui Oui Oui Non
Eco-PTZ Oui Oui Oui Non
TVA réduite Oui Oui Oui Non
Habiter Mieux Non Non Non Non

Simulations de l’installation de différents modèles de chauffage

Il existe différents types de chauffage pour une rénovation énergétique :

  • La pompe à chaleur (PAC) : Elle permet d’assurer le chauffage et la production d’eau chaude d’un logement grâce à une unité extérieure qui puise l’énergie gratuite de l’air ou de l’eau extérieurs et la transforme pour la transmettre à des unités intérieures de chauffage.
  • Le chauffage solaire : Il fonctionne grâce à des panneaux solaires qui captent l’énergie solaire et la transforment en électricité ou en chauffage. Les rayons du soleil offrent une source d’énergie inépuisable.
  • La chaudière : La chaudière à gaz est le système de chauffage le plus utilisé en France. Elle ne nécessite pas de stockage de combustible. Elle est peu volumineuse, facile à installer et à utiliser.
Type de chauffage Prix moyen
PAC 10.000€
Solaire 13.000€
Chaudière 4.500€

1. Installation d’un Panneau solaire avec une Prime énergie

Simulation de la prime énergie pour l’installation de panneaux solaires :

  • Taille du logement : 100m2
  • Situation du ménage : Revenus très modestes
  • Types de panneaux solaires : thermique, photovoltaïque, hybride.
  • Prix moyen : Entre 8.000€ et 15.000€
Types de panneaux solaires Prix moyen Montant Prime énergie Reste à charge
Thermique 10.000€ Jusqu’à 4.000€ 6.000€
Photovoltaïque 8.000€ Jusqu’à 4.000€ 4.000€
Hybride 15.000€ Jusqu’à 4.000€ 11.000€

2. Installation d’une PAC avec MaPrimeRénov’

Simulation de MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une PAC :

  • Taille du logement : 100m2
  • Situation du ménage : Revenus très modestes
  • Types de PAC : air-eau, eau-eau, solarothermique
  • Prix moyen : Entre 11.000€ et 20.000€
Types de PAC Prix moyen Montant de MaPrimeRénov’ Reste à charge
Air-eau 11.000€ 4.000€ 7.000€
Eau-eau 15.000€ 10.000€ 5.000€
Solarothermique 20.000€ 10.000€ 10.000€

3. Installation d’une chaudière avec Habiter Mieux

Simulation de MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une PAC :

  • Taille du logement : 100m2
  • Situation du ménage : Revenus très modestes
  • Types de chaudière : gaz à condensation (THPE), biomasse, à granules
  • Prix moyen : Entre 11.000€ et 20.000€
Types de chaudière Prix moyen Montant Habiter Mieux Reste à charge
Gaz à condensation (THPE) 3.000€ 1.500€ 1.500€
Biomasse 9.000€ 4.500€ 4.500€
A granules 18.000€ 9.000€ 9.000€

Souscrire à une aide pour son chauffage

Lors de la construction d’un projet de rénovation de chauffage, il faut réfléchir aux aides disponibles qui influent sur le choix de son chauffage. Les aides sont : la Prime énergie, MaPrimeRénov’, les aides Habiter Mieux, l’éco-PTZ, le taux de TVA réduit.

1. Les étapes de souscriptions à une aide

souscription prime coup de pouce opérateur

La plupart des démarches pour souscrire à une aide se font de façon dématérialisée. Il faut :

  1. Comparer les offres pour choisir celle qui sera la plus avantageuse
  2. Contacter l’organisme concerné par l’aide choisie et remplir un dossier de demande
  3. Attendre l’acceptation de l’organisme et ses conditions
  4. Signer un devis avec un artisan RGE et vérifier qu’il respecte toutes les conditions nécessaires à l’obtention de l’aide.
  5. Après les travaux, rassembler les documents justificatifs et envoyer son dossier dans le délai posé par l’organisme.
Faire plusieurs demandes simultanément
Il est possible de faire plusieurs demandes d’aide pour obtenir des primes différentes. Dans ce cas, il faut répéter les étapes ci-dessus auprès de tous les organismes concernés.

Les justificatifs à renvoyer à l’organisme sont les documents prouvant la réalisation des travaux. Ainsi que ceux justifiant que ces travaux ont été réalisés dans le respect des conditions et caractéristiques spécifiques à l’octroi de la prime.

Les démarches sont différentes pour :

  • Le taux de TVA réduit qui s’applique directement sur la facture par le professionnel qui a réalisé les travaux.
  • L’éco-PTZ pour lequel il faut directement s’adresser à une banque.

2. Souscrire à une aide : Cas particuliers

1. Obtenir une aide pour financer un système de chauffage dans une maison en étant locataire

Les locataires sont éligibles à la Prime énergie pour leurs travaux de chauffage. En revanche, les aides MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux sont destinées uniquement aux propriétaires.

Demander une Prime énergie en étant locataire
Seul le propriétaire peut faire des changements non temporaires sur son bien. Mais s’il obtient l’accord explicite de son propriétaire, le locataire peut réaliser des travaux de rénovation énergétique.

2. Obtenir une aide pour financer une rénovation de chauffage dans sa maison secondaire

Un logement secondaire peut bénéficier de la Prime énergie, au même titre qu’un logement principal. De la même façon, il est possible de bénéficier d’un éco-PTZ et d’un taux de TVA à 5.5%.

Au contraire, les aides de l’État comme MaPrimeRénov’ ou Habiter Mieux ne sont pas disponibles pour les maisons secondaires.

3. Obtenir une aide pour financer une rénovation de chauffage dans une maison ancienne

Une maison ancienne est éligible aux aides. En général, la seule limite d’ancienneté pour obtenir une aide est celle qui impose que le logement soit construit depuis plus de 2 ans.

Pour l’aide Habiter Mieux Sérénité cette limite monte à 15 ans.

4. Obtenir une aide pour financer un système de chauffage en copropriété

Il est possible de bénéficier d’une Prime énergie, d’un taux de TVA réduit et d’un éco-PTZ pour une copropriété.

MaPrimeRénov’ dispose aussi d’un programme d’aide pour les copropriétés. Mais elles doivent être composées à 75% au minimum de résidences principales et les travaux doivent permettre un gain énergétique de 35%.

Bien choisir son chauffage

Pour bien choisir son chauffage, il faut prendre en compte le besoin énergétique du logement : taille, isolation, année de construction, zone climatique

carte des zones climatiques prime energie

Surface Estimation de la puissance nécessaire
≤ 40m2 3-4kW
100m2 6kW
160m2 10kW
200m2 14kW
BIen choisir la puissance de son chauffage
Si le logement est mal isolé et/ou dans une zone géographique froide, il faut envisager un chauffage plus puissant.
  • Le type de chauffage souhaité : PAC (air-eau, eau-eau, air-air), solaire (thermique, photovoltaïque, hybride), chaudière (biomasse, à granulés, à gaz), etc.
  • L’éligibilité du matériel aux aides
  • Le temps des travaux : Il faut éviter les travaux de chauffage en hiver puisqu’il y a possibilité d’avoir une coupure de chauffage pendant quelques jours.
  • Le budget : prévoir entre 4.000€ et 13.000€

Obtenez votre prime énergie

Les aides disponibles pour la rénovation du système de chauffage sont : La Prime énergie, MaPrimeRénov’, les aides Habiter Mieux, l’éco-PTZ, le taux de TVA réduit.

Seules les aides Habiter Mieux de l’Anah ne le sont pas. Mais la Prime énergie, MaPrimeRénov’, le taux de TVA réduit et l’éco-PTZ sont cumulables et peuvent tous être versés pour un seul et même projet.

Il faut toujours faire une demande d’aide avant toute signature de devis. La demande de prime auprès de l’organisme concerné doit être la première étape dans le projet de rénovation. Si le devis est déjà signé, il n’est plus possible de faire une demande d’aide.