Entretien pompe à chaleur

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Pompe à chaleur (PAC) bruit dans les tuyaux

Le bruit dans les tuyaux d’une pompe à chaleur est généralement un indicateur que la PAC a un problème. Elle peut avoir besoin d’un dépannage ou d’une intervention sur le circuit. Pour déterminer la cause, il est préférable de recourir à un chauffagiste professionnel.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Pompe à chaleur (PAC) bruit dans les tuyaux

: l’essentiel

Prix entretienEntre 10 et 400€, selon le problème
Bruit à cause de la mise en serviceMauvaise mise en service du circuit de chauffage
Bruit à cause de la tailleTuyau trop petit
Bruit à cause de la pressionPression trop forte ou trop faible
Solutions en lien avec le tuyauIsolation des tuyaux, désembouage des tuyaux
Solutions autresCollier de serrage anti-vibration,
purgeur automatique, remplacer la pièce

À quoi est dû le bruit des tuyaux d’une pompe à chaleur ?

Les causes des nuisances sonores dans les tuyaux d’une PAC peuvent être diverses : présence de bulles d’air, pression insuffisante dans les tuyaux du circulateur ou du vase d’expansion, détenteur bloqué ou défaillant, bruit de dilatation du métal, etc.

Il est important de bien définir l’origine du problème afin de pouvoir y remédier.

picto radiateur

Mauvaise mise en service du circuit de chauffage

picto tuyau

Les tuyaux sont trop petits pour le débit requis

air tuyau picto

De l’air est présent dans le circuit de chauffage

picto pac

La pression est trop forte au niveau de la PAC

1. Les tuyaux sont trop petits pour le débit requis

Des tuyaux trop petits peuvent réduire le débit nécessaire au bon fonctionnement de la PAC. Or un débit trop faible de l’eau de chauffage a pour effet d’accroître la différence de température entre l’entrée et la sortie de la pompe à chaleur.

Ce mauvais dimensionnement des éléments du circuit peut engendrer des bruits de friction dans les tuyaux et un sifflement de l’unité extérieure.

2. De l’air est présent dans le circuit de chauffage

Il arrive fréquemment que des bulles d’air se forment dans le circuit de chauffage, surtout en période de chauffe.

Ces bulles d’air peuvent bloquer la circulation de l’eau chaude et empêcher la PAC de fonctionner correctement. Des bruits dus à cette mauvaise circulation de l’eau peuvent alors se faire entendre.

3. La pression est trop forte au niveau de la PAC

Si la pression est trop élevée, de l’air peut pénétrer dans la PAC et entrainer des sifflements. Plusieurs raisons peuvent provoquer une montée en pression de la PAC :

  • Le vase d’expansion a besoin d’être remplacé : il ne maintient plus la pression de la PAC à un niveau constant
  • La soupape de sécurité ne remplit plus son rôle : elle ne prend plus le relais du vase d’expansion pour laisser échapper le trop-plein d’eau et réguler la pression de la PAC

Comment atténuer le bruit des tuyaux d’une PAC ?

Les types de nuisances sonores perçues à travers les tuyaux peuvent être des cognements, des craquements, des vibrations ou encore des sifflements. Il existe des solutions pour les atténuer, voire les supprimer.

1. Installer des colliers de serrage anti-vibration

Lorsqu’une pompe à chaleur monte en température, l’eau chauffe dans le circuit de chauffage et se dilate, ce qui peut parfois provoquer des claquements.

Pour éviter ce désagrément, il est possible d’ajouter des colliers de serrage anti-vibration sur les tuyaux afin de les maintenir.

MarquesCaractéristiquesPrix moyen
Leroy MerlinCollier en métal, pour des tuyaux de 25-30mm de diamètre, équipé d’une doublure en caoutchouc anti-bruit, tous raccords inclus12€
EricoCollier en acier, isolant en caoutchouc, se fixe sur une tige filetée en M8 ou M10, pour des tuyaux de 44 à 50mm de diamètre70€ la boîte de 50
Mc GoodwoorkCollier métallique, avec doublure en caoutchouc, pour les tuyaux de 20-24mm de diamètre11€
Exemples de serrage anti-vibration

2. Installer des purgeurs automatiques

Les purgeurs automatiques permettent d’éliminer les bulles d’air présentes dans le système de chauffage d’une PAC. De la sorte, l’eau peut circuler librement et diffuser la chaleur. Le coût d’un purgeur automatique varie entre 10 et 150€ selon les modèles. Il existe 2 types de purgeurs automatiques.

Le purgeur d’air automatique à flotteur qui est le modèle le plus répandu. Généralement en laiton, sa partie haute est dotée d’un flotteur et d’une évacuation d’air avec un bouchon. Sa partie basse dispose d’une sortie qui raccorde le purgeur au circuit d’eau.

Le purgeur d’air automatique hygroscopique. Il est muni de rondelles en fibres de cellulose qui gonflent en absorbant l’eau et permettent ainsi de maintenir le purgeur fermé. Lorsqu’il y a trop d’air dans le circuit d’eau, les rondelles sèchent et perdent en volume, permettant à l’air de s’évader. Une fois l’air expulsé, les rondelles se remplissent d’eau à nouveau et ferment la sortie d’air.

TypeCaractéristiquesPrix moyen
Purgeur automatique à flotteur –
THERMADOR R2
Corps en laiton, avec clapet d’isolement, pointeau d’évacuation en inox, max : 10 bar13€
Purgeur automatique hygroscopique –
THERMADOR Ventstream
Corps en laiton, max : 10 bar, pression de fonctionnement : 4 bar, température max 110°C41€
Exemples de purgeurs automatiques

3. Faire un calorifugeage et isoler les canalisations

Le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux de chauffage et les canalisations à l’aide de gaines isolantes : coquilles ou bandes de fibres minérales, manchons de mousse en plastique, en mousse de polyéthylène, en mousse phénolique, caoutchouc synthétique, etc.

Ce type d’isolation permet de réduire les pertes de chaleur et aussi les problèmes liés au froid (risques de condensation).

Type d’isolantCaractéristiquesPrix moyen au mètre linéaire
Manchon en mousse de polyéthylèneÉpaisseur 10 à 60mm, isolant souple1 à 15€
Coquille laine de verreAvec ou sans protection aluminium renforcé5 à 35€
Caoutchouc synthétiqueÉpaisseur 8 à 32mm, isolant souple2 à 15€
Mousse phénoliqueÉpaisseur 30 à 60mm4 à 25€
Exemples d’isolants

4. Effectuer un désembouage des tuyaux

Avec le temps, le calcaire et la corrosion contenus dans la tuyauterie d’une PAC peuvent former des boues qui se déposent dans les conduites et font rétrécir le diamètre de circulation de l’eau du chauffage. Pour remédier au problème, il existe 2 méthodes  :

  • Le désembouage par produit désembouant : celui-ci nettoie les tuyaux afin de redonner à la PAC toute sa capacité de chauffe. Cette méthode est à privilégier si le circuit est peu encombré
  • Le désembouage par pompe de désembouage : réalisé par un plombier chauffagiste, celui-ci utilise une pompe de désembuage afin d’évacuer grâce à la pression les boues contenues dans le circuit. Cette méthode est plus adaptée si le circuit est très obstrué

Le prix moyen d’un désembouage par un professionnel oscille entre 300 et 400€. L’utilisation d’un produit chimique coûte entre 40 et 80€.

5. Faire appel à un professionnel RGE

La PAC est un système de chauffage complexe ; de ce fait en dehors des réparations « simples » (boulon à resserrer, eau à remettre dans les tuyaux du circulateur), il est préférable faire appel à un professionnel pour tout type de problème ou de panne.

Le prix d’une intervention varie en fonction du type de besoin, entre 70 et 200€ pour le remplacement du condenseur, entre 80 et 350€ pour le compresseur. À noter que les artisans sont libres d’appliquer les tarifs qu’ils souhaitent.

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :