Pompe à chaleur air-air gainable

La pompe à chaleur air-air gainable peut faire économiser pendant 20 ans plus de 70% d’une facture annuelle d’énergie. Son installation coûte entre 1.500€ et 10.000€. Il existe de nombreuses aides, primes et subventions gouvernementales pour financer en partie sa PAC  : prime énergie (CEE), MaPrimeRénov’, crédit d’impôt, etc.

Offres en cours

Les informations essentielles de l'article
  • Prix d’une PAC air-air gainable : de 1.200€ à 10.000€ (selon les modèles)
  • Coût de l’installation : de 500€ à 2.000€
  • Aides financières : prime énergie, MaPrimeRénov’, Ecoprêt à taux zéro (Eco-PTZ), etc.
  • Coût en énergie : 1kWh d’électricité produit entre 3 et 6kWh d’énergie thermique (COP compris entre 3 et 6)
  • Entretien d’une PAC air-air gainable : annuel et coût estimé entre 100€ et 300€
  • Délais d’obtention d’une PAC air-air gainable : 15 jours pour recevoir sa pompe à chaleur puis il faut compter 2 jours d’installation

Définition pompe à chaleur air-air gainable

La pompe à chaleur (PAC) air-air gainable est un système composé d’un groupe extérieur et d’un système de tube amenant l’air dans les différentes pièces de l’habitat. Son fonctionnement repose sur l’utilisation des calories présentes dans l’air.

pac gainable

La PAC transforme l’air en énergie pour chauffer l’intérieur du logement. C’est un système très économique puisque pour chaque kWh d’électricité consommé, elle fabrique, en moyenne, 3 kWh d’énergie thermique.

L’installation convient en hiver, puisqu’elle remplace la chaudière classique avec plus de 70% d’économie en énergie, et en été, car elle peut également servir de climatiseur.

Coût de l’installation d’une PAC

Le coût d’installation de la PAC varie selon le modèle et la taille du logement.

On estime en moyenne que le prix des travaux se situe sur une fourchette allant de :

  • 500€ : modèle le moins cher avec une puissance inférieure à 12kW
  • 2.000€ : modèle le plus cher avec une puissance supérieure à 12kW

Selon la surface de votre logement, le coût de la pompe à chaleur avec installation est de :

  • 1.500€ à 4.500€ : pour une surface de 35m2
  • 5.000€ à 10.000€ : pour une surface de 150m2

Marques et prix des pompes à chaleur

Marques Prix
Atlantic 1.200€ – 2.000€
Daikin 6.000€ – 7.000€
De Dietrich 4.500€ – 10.500€
Panasonic 5.500€ – 6.000€
Saunier Duval 5.500€ – 10.000€
Toshiba 1.800€ – 3.000€

Les aides financières

primes energies version 2

Certains vendeurs font partie de la charte « Coup de pouce énergie ». Vous pouvez obtenir une remise allant jusqu’à 4.000 euros pour les foyers les plus modestes.

L’Agence National de l’Habitat (Anah) prévoit des aides dans le cadre de la rénovation de logements de plus 15 ans et accordées aux foyers avec de bas salaires. L’Agence souhaite lutter contre la précarité énergétique.

En cas de gros travaux, l’éco-prêt peut-être une bonne solution. Il s’agit d’un prêt à taux zéro dont l’échéance de remboursement s’adapte au niveau de vie du ménage. Ce prêt s’étend jusqu’à 30.000 euros.

Enfin, pour les logements achevés depuis plus de deux ans, il existe la TVA à taux réduit. Autrement dit, une réduction de la TVA pour l’achat du matériel nécessaire aux travaux de rénovation.

Aides financières locales
Des communes ou régions proposent des aides financières dès le début des travaux. Renseignez-vous auprès de votre Mairie.

Le dispositif « Pompe à chaleur pour 1€ » mis en place au profit des foyers les plus modestes pour l’obtention d’une pompe à chaleur à 1 euro est supprimé. Il est remplacé depuis par « MaPrimeRénov’ ».

Cette prime est versée également par l’Anah et concerne les logements dont la construction date de deux ans minimum.

Elle est calculée selon les revenus des foyers pouvant aller jusqu’à 90% de prise en charge des travaux.

Les propriétaires louant des logements et les syndicats de co-propriétés peuvent également en bénéficier.

Prix de la PAC air-air gainable

Le coût d’une pompe à chaleur répond à plusieurs critères :

  • Logement : la consommation augmente selon la surface à chauffer et le nombre d’occupants.
  • Région : les conditions météorologiques influent sur l’appareillage et son utilisation.
  • Matériel : prise en compte du matériel de chauffage (type de chaudière entre autres)
  • Éléments : une pompe à chaleur air-air nécessite l’achat d’une unité extérieure et d’une unité intérieure murale. Certains accessoires peuvent s’ajouter.

La pompe à chaleur est un gros investissement, jusqu’à 30.000€. Cependant des aides existent :

  • Prime énergie
  • MaPrimeRénov’
  • Les aides de l’Anah : « Habiter mieux »
  • Eco-prêt à taux zéro
  • Etc.

Simulations des dépenses annuelles d’une PAC

Une pompe à chaleur consomme, lors de son fonctionnement, de l’électricité ou du gaz. Dans le tableau, ci-dessous, est présenté le coût moyen annuel d’une PAC air-air gainable.

Type de logement Surface Puissance de la PAC Dépenses annuelles (Électricité) Dépenses annuelles (Gaz)
Appartement (F1) 35m2 2.9kW 900€ 600€
Appartement (F3) 80m2 5.4kW 1.600€ 1.000€
Maison 120m2 7.7kW 2.300€ 1.400€
200m2 11.5kW 3.500€ 2.000€
Récapitulatif
Plus la surface à chauffer est importante, plus la PAC aura besoin d’être puissante. Cela se traduit par une augmentation moyenne des dépenses en énergies.

Le coût en énergie d’une PAC air-air gainable

Puisqu’elle s’inscrit dans un programme de transition écologique, la pompe à chaleur consomme très peu d’énergie. Il n’y a pas de réponse donnée pour le coût énergétique moyen d’une pompe à chaleur.

En revanche, 1kW consommé rapporte en moyenne entre 3 et 6kW d’énergie selon les modèles. Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur air-air gainable est compris entre 3 et 6.

Le coefficient de performance (COP)
Le coefficient de performance (COP) correspond au ratio entre l’énergie produite pour (chauffage, etc.) et l’énergie consommée pour la produire. Une pompe à chaleur qui produit 3kWh d’énergie thermique en consommant 1kWh d’électricité à un COP de 3. Plus le COP est élevé plus l’installation permet des économies d’énergie importantes.

Pour estimer le coût moyen en électricité de la pompe à chaleur, il suffira de déduire le résultat à votre facture annuelle.

Exemple des besoins énergétiques pour une surface de 100m2 :

  • Sans pompe à chaleur : 15.000 kW/an soit une facture d’environ 2.400 euros (1 kWh coûte environ 0.16 euros).
  • Avec la pompe à chaleur : 5.000kW seulement seront nécessaires pour satisfaire les besoins en énergie. Cela représente une facture de 800 euros.

Entretien de votre pompe à chaleur

L’entretien de la pompe à chaleur se réalise tous les ans et est obligatoire si la charge fluide frigorigène des deux unités dépasse les 2 kilos. Cette charge est présente dans des appareils d’une puissance minimale de 12kW.

En moyenne, l’entretien annuel est compris entre 100 et 300 euros selon la puissance de l’appareil et la complexité de l’installation.

Entretien réalisable par un artisan
Afin de faire des économies, il est possible d’obtenir un contrat annuel avec l’artisan qui vous a installé votre chauffage.

Pour garantir une longévité supérieure à 15 ans de votre PAC air-air, un entretien individuel et régulier est recommandé.

Ainsi vous pouvez :

  • Nettoyer le filtre à air de la façade de l’unité intérieure (tous les 15 jours)
  • Nettoyer régulièrement le ventilateur extérieur en dégageant les feuilles ou la poussière (1 fois par mois ou 2 fois par mois en cas d’intempéries)
  • Protéger votre unité extérieure avec une bâche durant les périodes où la PAC n’est pas en fonction.

La durée de vie d’une PAC peut aller jusqu’à 20 ans. Durant cette période, il est possible qu’une panne survienne. Le contrat d’entretien vous fait bénéficier du déplacement gratuit du réparateur en cas de problème, hors entretien annuel.

Fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur est un moyen écologique de chauffer ou refroidir son intérieur. La pompe air-air ou pompe aérothermique possède un système sous forme de cycle permettant la récupération énergétique de l’air et sa restitution.

pac air air fonctionnement

Elle est composée de quatre éléments :

  1. L’évaporateur : capte la chaleur grâce à un fluide caloporteur avant de le transformer en vapeur.
  2. Le compresseur : permets d’élever le niveau d’énergie récupéré de l’extérieur pour garantir une chaleur optimale de l’intérieur.
  3. Le condenseur : permet de transférer la chaleur entre les fluides et obtenir entre autres, de l’eau chaude.
  4. Le détendeur : fais circuler les calories de l’évaporateur au condenseur et crée un cycle.

La diffusion de la chaleur se fait grâce à des ventilos-convecteurs. C’est l’unité intérieure murale. La chaleur ou le froid est diffusé grâce à un réseau de conduits intra-muros.

Climatiseur gainable et Climatiseur classique

Le climatiseur classique (ou multisplit) est constitué au maximum de 6 blocs intérieurs, reliés au groupe extérieur par liaisons frigorifiques. Il peut donc chauffer ou refroidir un maximum de 6 pièces.

Le climatiseur gainable, par son réseau de gaines passant dans les murs de toute l’habitation, chauffe ou refroidit l’ensemble de la maison. L’air passe par des diffuseurs, des petites grilles discrètes situées au plafonnier de chaque pièce.

Installation de la PAC

Installer soi-même une pompe à chaleur air-air n’est pas recommandé. Néanmoins, il existe de nombreux modes d’emploi et de tutoriels disponibles pour vous aider dans vos travaux. Cela nécessite une connaissance précise de votre environnement (distance entre les unités, optimisation de l’espace pour une réduction des nuisances sonores, etc.).

Attention
Depuis le 1er janvier 2015, l’installation d’une PAC par un particulier est jugée non conforme. Elle ne donne pas le droit à l’obtention d’aides de l’État.

Il est donc recommandé de faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce professionnel est le mieux qualifié pour une installation optimale de la PAC, grâce à sa connaissance du matériel et de son environnement. Il saura déterminer le bon emplacement de l’appareil, le modèle le mieux adapté à votre logement et son intervention vous fera bénéficier des subventions.

Il est possible de conserver ses radiateurs lors de l’installation d’une PAC. Ils peuvent s’avérer utiles en cas de grand froid et servir de seconde source de chauffage.

Délais d’obtention d’une PAC air-air gainable

Il faut compter en moyenne 15 jours pour recevoir sa pompe à chaleur air-air gainable puis il faudra en moyenne 2 jours pour l’installer.

Un premier rendez-vous est donné afin que le professionnel puisse analyser le terrain pour optimiser l’emplacement du matériel.

Prévoir l'installation d'une PAC
Il est vivement recommandé de prévoir le rendez-vous à l’avance. De préférence durant les périodes creuses : printemps-été. En hiver, le planning des artisans est bien souvent complet.

Vos radiateurs peuvent être conservés. Ils peuvent être utiles en cas de grand froid, et cela vous évitera surtout des travaux supplémentaires.

Dès réception du matériel, il faudra compter environ 2 jours de travail à un professionnel pour installer votre pompe à chaleur air air gainable.

Depuis le 1er janvier 2015, il est nécessaire de faire appel à un artisan certifié RGE pour réaliser l’installation d’une pompe à chaleur pour bénéficier des primes et subventions de l’État (« Coup de pouce », MaPrimeRénov’, etc.)