Fonctionnement panneau solaire

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Rentabilité panneau solaire

La rentabilité d’une installation solaire dépend de son coût, de son rendement ou encore de son emplacement. Les panneaux solaires sont amortis en général entre 8 et 13 ans pour une durée de vie de 25 ans et ils sont éligibles aux aides prévues par l’État (Autoconsommation, MaPrimeRénov’, etc.).

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Rentabilité panneau solaire

: l’essentiel

Coût moyen3 à 4€/Wc
RentabiliséEntre 8 et 13 ans pour l’amortissement
Durée de vie25 ans
Aides disponiblesPrime à l’autoconsommation, MaPrimeRénov’,
TVA 10% au lieu de 20%

Comment calculer la rentabilité d’une installation de panneaux solaires ?

Calculer la rentabilité de son installation solaire permet de savoir en combien d’années son coût sera amorti et combien elle rapportera ensuite. Pour cela, il est nécessaire de connaître le rendement, quantité réelle d’électricité produite, des panneaux solaires installés sur son toit.

Par exemple, si l’ensoleillement est optimal (25°C1.000watts/m² de lumière, orientation des panneaux optimale, sans ombrage), un panneau dont le rendement est de 20% convertira 20% d’énergie solaire en énergie électrique. La formule de calcul est la suivante :

Puissance (Wc) / superficie (m²) x 1.000

Exemple de calcul pour produire 3.500kWh/an sur un toit de 20m² :

  • Taux de rendement nécessaire : 300 / (1.5 x 1.000) = 20%
  • Nombre de panneaux à installer : 3.500kWh / 300Wc = 12 panneaux environ
  • Superficie nécessaire : 12 x 1.5 = 18m²

Rentabilité panneau solaire : définition kWc

La puissance s’exprime en kilowatt-crête (kWc), il permet de mesurer la puissance fournie sous un ensoleillement standard. Par exemple, 1kWc produit en fonction de l’ensoleillement entre 900 et 1.400kWh/an.

Simulation de rentabilité pour un équipement de 24 panneaux solaires d’une puissance de 9kWc :

La production annuelle atteint 9.621kWh. L’installation a coûté, prime déduite, 17.285€. Grâce à la revente du surplus de sa consommation dès la première année, l’équipement va générer un gain de 1.277€/an. Sur 25 ans, les gains s’élèveront à 37.937€. L’installation sera amortie en 13 ans.

Quelle est la rentabilité des panneaux solaires ?

chaudière picto

Panneau solaire thermique
production d’eau chaude

electricite picto

Panneau photovoltaïque
production d’électricité

eau chaude + electricite

Panneau hybride
production d’eau chaude et d’électricité

eau chaude + electricite

Panneau aérovoltaïque
production d’eau chaude et d’électricité

Les différentes utilisations des panneaux solaires

Le taux de rendement et donc la rentabilité de l’installation solaire dépend d’un certain nombre de paramètres : la superficie du panneau, sa puissance crête mais aussi sa technologie, le lieu de l’installation ou encore son coût.

1. Le rendement des panneaux solaires

Le rendement des panneaux solaires désigne la quantité de kWh qu’il produit, obtenue grâce à la puissance du panneau solaire (Wc).

Ainsi, si les panneaux ont une puissance de 250Wc, 20 panneaux seront nécessaires pour produire 5.000kWh par an (5.000/250=20). Le coût est estimé entre 3 et 4€/Wc. L’installation coûtera 13.500€ en moyenne.

2. Le lieu d’installation et le type d’installation effectué

Un coefficient modérateur de 0.9 est appliqué pour calculer la production d’électricité. L’énergie solaire étant intermittente, ce modérateur est nécessaire pour obtenir un chiffre plus exact. Par exemple, un panneau de 250Wc produit en réalité 250 x 0.9 = 225kWh/an.

La température idéale pour un rendement optimal est de 25°C. Pour ce qui est de la technologie, les panneaux monocristallins ont un rendement supérieur de 25% par rapport aux panneaux polycristallins.

Selon l’inclinaison, ils peuvent perdre jusqu’à 10% de leur performance. Le degré d’inclinaison le plus favorable se situe entre 30 et 40°C. Enfin, le rendement sera meilleur si les panneaux solaires sont orientés plein sud.

3. Le montant de l’investissement initial

L’investissement représente trois postes de dépenses : les panneaux solaires, leur installation et les frais de raccordement. Il est estimé qu’une installation est amortie entre 8 et 13 ans, sachant que sa durée de vie est de 25 ans. Il est donc utile de calculer le rapport €/Wc pour évaluer la rentabilité.

4. Les coûts de fonctionnement

Il y a peu de frais d’entretien à prévoir pour les panneaux solaires. Il faut néanmoins les nettoyer une fois par an. Les entreprises de nettoyage facturent en moyenne 10€/m².

Formes de rentabilité dans le cas d’une installation de panneaux solaires

Les deux formes de rentabilité d’une installation de panneaux solaires les plus répandues sont l’autoconsommation énergétique et la vente du surplus de production énergétique.

1. La rentabilité en autoconsommation énergétique

Dans le cas de l’autoconsommation, les panneaux solaires sont reliés aux équipements électriques de la maison et non au réseau public. La production est consommée pour les besoins du logement. S’il y a un excédent, il peut être stocké dans des batteries pour être utilisé pendant les périodes non ensoleillées.

La rentabilité se calcule par rapport à l’économie réalisée si l’électricité avait été facturée par un fournisseur d’énergie. Il est indispensable d’avoir bien dimensionné son installation pour disposer de la quantité nécessaire à ses besoins.

Exemple

Pour une maison de 100m² exposée au sud en région PACA où sont installés 12 panneaux d’une puissance de 4.5kWc :

  • Facture d’électricité avant : 1.900€
  • Facture d’électricité après : 800€
  • Économies : 1.100€

2. La rentabilité avec vente des surplus de production énergétique

La vente de la totalité de la production est plus intéressante que l’autoconsommation avec vente du surplus dans la mesure où le prix d’achat est plus élevé. EDF fixe le prix par contrat pour une durée de 20 ans. Le montant du kWh revendu dépend de la puissance de l’installation.

La fourchette de prix est de 0.09 à 0.17€/kWh pour la vente totale et de 0.06 à 0.10€/kWh pour la vente du surplus.

Exemple

Rentabilité dans le cas de la vente du surplus d’électricité :

  • Puissance de l’installation : 9kWc
  • Coût : 15.000€
  • Gains par an : 1.100€
  • Amortissement : 9 ans
  • Gains après 20 ans : 22.000€

Quelles sont les aides financières pour son installation de panneaux solaires ?

Différentes aides financières sont éligibles au titre de la transition énergétique comme la prime à l’autoconsommation, MaPrimeRénov’ ou encore la TVA à taux réduit.

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Jusqu’à11 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • ChauffageJusqu’à 11.000€
  • IsolationJusqu’à 75€/m2 ou 100€ par fenêtre
  • Audit énergétiqueJusqu’à 500€
  • Rénovation globaleJusqu’à 7.000€
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • VersementVirement bancaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon
Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui

1. Prime autoconsommation

Pour obtenir la prime autoconsommation, il faut respecter deux conditions : la puissance de l’installation doit être inférieure à 100kWc et les panneaux doivent être installés sur un toit et non au sol par un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Il faut également opter pour la vente du surplus d’électricité dont les conditions tarifaires sont fixées par un arrêté. Le versement de la prime est effectué en 5 fois (1/5e par an). Quant à lui, le montant dépend de la puissance de l’installation.

Puissance de l’installationMontant
Jusqu’à 3kWc380€/kWc
Jusqu’à 9kWc280€/kWc
Jusqu’à 36kWc160€/kWc
Jusqu’à 100kWc80€/kWc
Montant en fonction de la puissance de l’installation

Par exemple, pour une prime de 280€/kWc, le montant total en euros équivaut à 2.520€ (280 x 9). Chaque année, EDF versera au bénéficiaire 504€ (2.520/5) pendant 5 ans.

2. MaPrimeRénov’

couleurs prime renov

La prime est destinée à tous les propriétaires occupants et bailleurs. Le montant dépend des revenus du demandeur selon le barème. Il y a quatre profils : les revenus très modestes (bleu), les revenus modestes (jaune), les revenus intermédiaires (violet) et les revenus supérieurs (rose).

Les travaux éligibles sont l’installation d’un système de chauffage et/ou de production d’eau solaire. Le montant peut atteindre 8.000€ selon le profil.

3. TVA à taux réduit

La TVA est appliquée automatiquement si l’installateur est certifié RGE. Des avantages supplémentaires sont accordés dès lors que la puissance de l’installation est inférieure à 3kWc et que le logement est raccordé au réseau public :

  • Taux réduit : 10% sur l’achat des panneaux au lieu de 20%
  • Exonération : fiscale des produits issus de la revente
  • Exonération : de la CSG, CRDS et des prélèvements sociaux

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :