jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit et sans engagement

Sobriété énergétique

La sobriété énergétique vise à réduire les factures d’énergie en modifiant le mode de consommation des foyers. L’état a mis en place un plan de sobriété énergétique avec 15 mesures qui visent à baisser les consommations en énergie et atteindre son objectif de neutralité carbone en 2050.

Jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Sobriété énergétique

: l’essentiel

Qu’est-ce que la sobriété énergétique ?Réduction des factures d’énergie en modifiant la consommation
Quelles sont les niveaux de sobriété énergétique ?Sobriété dimensionnelle, structurelle, d’usage et collaborative
Comment éviter les déperditions thermiques ?Avec des travaux d’isolation

Quel sont les derniers décrets sur la sobriété énergétique ?

Les deux nouveaux décrets concernant la sobriété énergétique sont décrétés par la ministre de l’Écologie, le premier interdisant toutes les publicités lumineuses entre 1h et 6h du matin et le deuxième visant à interdire les ouvrants des bâtiments chauffés ou refroidis. En cas de non-respect des règles, une amende de 750€ est envoyée.

Qu’est-ce que la sobriété énergétique ?

La sobriété énergétique est l’optimisation de la consommation d’énergie afin d’évier les pertes inutiles. Elle dépend des comportements, mais aussi de la production et des usages des objets du quotidien comme la diminution de l’utilisation des appareils énergivores.

La sobriété énergétique a pour but de lutter contre le réchauffement climatique et les émissions de gaz a effet de serre. Il existe plusieurs types de sobriété énergétique :

  • La sobriété dimensionnelle
  • La sobriété structurelle
  • La sobriété d’usage
  • La sobriété conviviale

1. La sobriété dimensionnelle

La sobriété dimensionnelle vise à fabriquer des équipements parfaitement adaptés aux besoins spécifiques des consommateurs afin d’éviter tous les surdimensionnent et les excès des consommations énergétiques comme l’utilisation d’appareils économes.

2. La sobriété structurelle

La sobriété structurelle met en place des équipements ou organisations efficaces qui utilisent le moins d’énergie possible comme la modification urbaine en construisant des infrastructures dans toutes les villes afin de réduire un maximum les distances et l’utilisation des transports.

3. La sobriété d’usage

La sobriété d’usage consiste à surveiller les équipements et le mode de consommation énergétique. Par exemple, éviter de laisser des appareils en veille pendant plusieurs jours sans utilisation ou encore limiter la vitesse de circulation dans certaines zones. Ce sont des gestions du quotidien qui vont permettre de baisser la consommation en énergie des foyers tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

4. La Sobriété collaborative

La sobriété collaborative ou coopérative consiste à mettre en place des organisations collectives et des espaces à mutualiser. Les consommateurs sont incités à utiliser les transports en commun ou le covoiturage afin de limiter l’utilisation d’énergie supplémentaire. Les communes et les départements essaient d’adapter leurs services de sorte à faire le plus d’économies d’énergie.

Quel est le plan de sobriété énergétique ?

En octobre 2022, un plan de sobriété énergétique visant à réduire la consommation énergétique de 10% d’ici 2024 a été mis en place par le gouvernement. 15 mesures sont évoquées dans les secteurs du bâtiment, de la mobilité, de l’état, des collectivités territoriales, des entreprises, du sport et de l’accompagnement des Français.

1. Mesures du plan de sobriété selon le secteur et les acteurs

Secteurs/acteurs Mesures
Bâtiment💠Baisser l’utilisation d’eau chaude dans les entreprises
💠Eviter d’utiliser le chauffage au dessus de 19 degres
💠Réduire la période de chauffage de 15 jours au début et à la fin
Mobilité 💠Favoriser le covoiturage
État💠Passer d’un chauffage de 19 à 18 degres
💠Augmenter le télétravail
💠Limitation de vitesse à 110km/h sur l’autoroute
Collectivités territoriales💠Réduire l’éclairage public
💠Réduire les espaces de chauffage
💠Réduire le chauffage des équipements de sport
Entreprise💠Plan d’engagement des entreprises
Sport 💠Réduire le temps d’éclairage avant et après les matchs
Accompagnement des français 💠Bonus de sobriété énergétique
💠Aide pour remplacer une chaudière au gaz par une pompe à chaleur. Jusqu’à 9.000€
💠Météo de l’électricité

2. Qu’est-ce que le dispositif Eco Energie Tertiaire ?

capture d’écran 2023 08 02 113501

Le dispositif Eco Énergie Tertiaire oblige tous les bâtiments tertiaires d’une surface égale ou supérieure à 1.000m² à réduire leurs consommations d’énergie de 60% d’ici 2050 dans le cadre du décret tertiaire en application de la loi ÉLAN.

Une plateforme OPERAT est mise en place par l’ADEME afin de permettre aux propriétaires et locataires de bâtiments d’inscrire leurs déclarations et de suivre l’échéancier grâce à un calendrier avec les différents objectifs à différentes dates.

Comment faire des économies d’énergie ?

Pour éviter les déperditions thermiques, il est recommandé de commencer par effectuer un audit énergétique et/ou un diagnostic de performance énergétique afin d’identifier les zones de déperditions thermiques. Des travaux d’isolation thermiques seront ensuite à envisager.

1. Diagnostic de performance énergétique DPE

dpe

Le diagnostic de performance énergétique est un outil obligatoire en France qui évalue la performance énergétique d’un foyer ou d’un bâtiment afin de trouver le meilleur moyen d’éviter les déperditions thermiques. Le résultat d’un DPE est donné sous forme d’étiquette avec une lettre de A à G qui représente la consommation énergétique et est valide pendant 10 ans.

2. Travaux d’isolation thermique

Les travaux d’isolation thermique permettent d’éviter toutes les déperditions d’énergie (été comme hiver) en renforçant l’isolation par les murs, les planchers ou les combles.

  • Les travaux d’isolation thermique des combles sont les travaux liés à la toiture. Les toits représentent 25 à 30% des déperditions thermiques, cela peut être dû au vieillissement de l’isolation. Il est donc essentiel d’effectuer des travaux
  • Les travaux d’isolation des murs peuvent se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Ils consistent à mettre une couche d’isolant directement sur les murs afin d’éviter toutes les déperditions thermiques (jusqu’à 25% de pertes d’énergie). L’isolation par l’intérieur est moins chère que par l’extérieur, mais elle peut réduire la surface de l’habitat à cause de la couche d’isolant
  • Les travaux d’isolation des planchers visent à maintenir une température constante dans un foyer ou un bâtiment. Il représente 10% des déperditions énergétiques. Un isolant est alors installé sur les planchers existants ou sous les planchers, dans les pièces inférieures comme le sous-sol

3. Installation d’un bon système de chauffage

L’installation d’un nouveau système de chauffage économique et écologique est recommandée pour faire des économies sur les factures d’énergie. Le meilleur chauffage dépend de plusieurs critères comme la surface du logement, les besoins en chauffage et la zone géographique.

  • La pompe à chaleur capte les calories de l’air, de l’eau ou du sol et la transforme en chaleur afin de chauffer un foyer ou l’eau chaude sanitaire. Son prix est compris entre 6.000 et 20.000€
  • Le chauffage au bois utilise une énergie renouvelable qui est le bois pour produire de la chaleur. Il est recommandé dans les zones rurales où le bois est en abondance. C’est le chauffage le moins cher, son prix est compris entre 200 et 8.000€

Jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :