jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit et sans engagement

La rénovation globale pour réaliser des économies

Rénover son logement de manière globale permet de réaliser des économies sur la facture énergétique et d’améliorer son impact environnemental. Les aides peuvent atteindre environ 20.000€ en combinant Prime énergie et MaPrimeRénov’.

Jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

🕵️‍♂️ Qu’est-ce que la rénovation globale ? Définition et avis

La rénovation globale consiste à améliorer les performances énergétiques d’un logement de manière globale, sur plusieurs facteurs en même temps ou par succession. Ainsi, une passoire thermique (environ 4,8 millions en France) coûteuse en énergie peut se transformer en maison saine et performante, sans pertes d’énergie excessives.

Les travaux sont effectués selon une logique toute particulière et cela en fonction des besoins du logement et de ses habitants :

  1. Améliorer l’isolation pour garder la chaleur ou la fraicheur à l’intérieur et se protéger des conditions extérieures
  2. Optimiser la circulation de l’air du logement
  3. Améliorer le mode de chauffage pour perdre le moins d’énergie possible et pour impacter moins négativement l’environnement

Cette globalité de travaux, évidemment d’un coût assez élevé (entre 30.000€ et 80.000€), est plus intéressante sur le long terme que la réalisation d’un seul de ces travaux.

Simulations d’une rénovation globale

emple de financement violetexemple de financement rose

🤔 Pourquoi faire une rénovation globale ?

sac dargent 2

Économies

energie

Performances énergétiques

coeurs

Confort de vie et santé

nettoyage de la maison

Valeur du logement

soleil

Écologie

Il faut faire une rénovation globale pour compiler les bienfaits de chacun des types de travaux. Ces derniers réalisés séparément ne permettent souvent pas à un logement de sauter une seule classe énergétique (c’est le cas pour 75% des foyers). Leur impact, même si positif, est donc limité. L’approche doit être globale.

1. Réaliser des économies sur les factures énergétiques

Environ 3,8 millions de foyers français rencontrent des difficultés pour régler leur facteur énergétique.

Il est estimé que des travaux de rénovation globale peuvent permettre d’économiser entre 616 et 1.360 euros par an sur ces dépenses, que ce soit en électricité, en fioul ou en gaz. C’est sur le long terme que les effets sur le porte feuille se font réellement ressentir.

Il faut donc privilégier des travaux dans sa maison principale, en tant que propriétaire ou locataire dont le but est de rester durablement dans ce logement précis.

Les économies sont d’autant plus grandes si le choix est fait d’investir dans une solution utilisant une énergie renouvelable : panneau solaire et pompe à chaleur par exemple. Le foyer est ainsi moins dépendant de l’inflation des prix de l’énergie.

Des économies sur les frais de santé

Cette opération permet aux ménages d’économiser jusqu’à 48,5 euros par an en frais de santé en raison de la suppression de courants d’air frais ou de murs trop froids mais également de la suppression de l’insalubrité de certains logements.

2. Améliorer les performances énergétiques et booster la valeur du logement

Des travaux de rénovation globale permettent généralement entre 30% et 75% de baisse de consommation énergétique à l’année.

Le DPE ou Diagnostic de Performance Énergétique permet d’évaluer le changement de consommation et de performance entre l’avant travaux et l’après travaux.

dpe

Un logement économe et à haute performance gagne en valeur et en attractivité sur le marché immobilier. Par exemple, en prenant pour point d’étude la Bretagne, il a été observé qu’un logement d’étiquette énergie F et G se vendait en moyenne à un prix 13% moins important qu’un logement similaire, mais d’étiquette énergétique D.

3. Améliorer le confort de vie

La rénovation globale d’un logement, notamment via l’installation d’une nouvelle VMC, permet d’améliorer le confort de vie et le niveau de santé du foyer grâce à une meilleure circulation et purification de l’air.

Cela permet notamment de ne pas faire face à de la moisissure et odeurs dans les pièces humides (salle de bain en tête), des particules en stagnation fortement dangereuses si présentes en grande quantité (phtalates, COV, monoxyde de carbone, plomb) ou encore à des virus circulant dans l’air.

De nombreux problèmes cardio-vasculaires et respiratoires peuvent être évités, ainsi que des soucis liés aux allergies, à l’asthme, à la toux ou encore aux irritations.

L’air à l’intérieur d’un logement est 5 fois plus pollué que l’air extérieur

En 30 ans, il a été observé une augmentation du nombre d’asthmatiques et environ 20.000 décès sont recensés par an avec un lien direct avec la qualité de l’air intérieur des logements.

4. Impacter moins négativement l’environnement

Le secteur résidentiel et tertiaire est responsable d’environ 18% des émissions de gaz à effet de serre en France. Environ 32% des maisons individuelles sont chauffées au gaz naturel, 18% au fioul et 7% au bois. Les appartements sont quant à eux chauffés à 52% au gaz naturel.

Ces solutions de chauffage produisent une grande pollution, néfaste à la fois pour l’environnement et pour les êtres vivants qui le composent.

Par ailleurs, elles sont souvent datées et mal en point. Pour ces raisons, il est également possible de simplement choisir une chaudière gaz ou biomasse à très haute performance énergétique. Malgré le rejet de CO2, cela reste plus intéressant écologiquement qu’une vieille chaudière.

Impacter plus positivement l’environnement serait le fait de miser davantage sur des pompes à chaleur et des panneaux solaires qui eux ne produisent pas de CO2 et qui utilisent, pour leur fonctionnement, respectivement des calories présentes naturellement dans l’air et les rayons du soleil. Ces énergies sont renouvelables.

Le gaspillage et la surproduction d’énergie constituent également un point à améliorer.

🚧 Quels sont les travaux pour une rénovation globale ?

audit

Audit énergétique

mur

Isolation

climatiseur (1)

Ventilation

chauffage

Chauffage

1. Audit énergétique

L’audit énergétique est la première étape pour déterminer les travaux à venir. Ici, un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’environnement) va analyser le logement et ses caractéristiques :

  • État des lieux du bien
  • Estimation des performances du logement avec le DPE notamment
  • Suggestion de travaux à effectuer

L’audit énergétique n’est pas gratuit avec un prix généralement situé entre 800 et 1.500 euros. Il varie selon la superficie du logement, sa complexité, la région où il se trouve ainsi que la société choisie. Il est conseillé de réaliser trois devis auprès de trois entreprises différentes.

Les aides pour financer un audit énergétique seul

MaPrimeRénov’ audit énergétique permet de le financer à hauteur de 500€, pour les revenus les plus modestes.

2. Isolation

Suite à l’audit énergétique et si le logement est mal isolé, cette opération est la première à effectuer. Les pertes liées à une mauvaise isolation des murs, des combles, des fenêtres ou des sols impactent l’efficacité de la ventilation et du chauffage. Il est donc important de se pencher sur l’isolation en premier.

SurfaceDéperditions
ToitureJusqu’à 25 à 30%
MursJusqu’à 20%
FenêtresJusqu’à 15%
Planchers basJusqu’à 10%
Déperditions d’énergie pour une surface mal isolée

Selon le logement et le budget de son occupant, différentes techniques d’isolation peuvent être envisagées :

  • Isolation par l’intérieur (ITI) par soufflage, par épandage, par pose d’isolant en rouleau, pose de panneaux rigides ou semi-rigides : facile à mettre en œuvre, solution la moins onéreuse, pas de demande à faire auprès de la mairie, car n’impacte pas l’aspect extérieur du logement, réduit la surface habitable
  • Isolation par l’extérieur (ITE) ou sarking par enduit, bardage, vêture : plus coûteux qu’une ITE, doit être déclarée en amont auprès de la mairie avec un permis de construire

Les aides pour financer une isolation seule

La Prime énergie isolation permet d’obtenir jusqu’à 42 euros/m². MaPrimeRénov’ isolation est également disponible pour des travaux d’isolation avec jusqu’à 75 euros/m² et jusqu’à 100 euros/fenêtre. Ces deux aides sont cumulables.

MaPrimeRénov’ Sérénité peut être demandée pour financer des travaux d’isolation à hauteur de 50% du montant total des travaux pour les ménages les plus modestes (jusqu’à 30.000 euros).

3. Ventilation et régulation

Les systèmes VMC permettent de faire pénétrer de l’air neuf dans le logement par des bouches d’entrée d’air mais également d’évacuer l’air vicié à l’extérieur par des bouches de sortie.

Types de VMCPrixAvantages
VMC simple flux autoréglableJusqu’à environ 1.000€Petits budgets, travaux légers, moyennement efficace
VMC simple flux hygroréglableJusqu’à 1.700€Petits budgets, travaux par un professionnel RGE, moyennement efficace
VMC double fluxJusqu’à 11.000€Gros budgets, travaux par un professionnel RGE, haute efficacité

Les aides pour financer une ventilation seule

MaPrimeRénov’ et la Prime énergie VMC sont deux primes disponibles pour l’installation d’une VMC. La première est uniquement proposée pour les VMC double flux (montant de l’aide jusqu’à 4.000 euros), tandis que la seconde est proposée pour les VMC simple et double flux (montant jusqu’à 2.500 euros). Les deux aides sont cumulables.

4. Chauffage et solution de production d’eau chaude sanitaire (ECS)

Le remplacement d’un chauffage énergivore par un plus efficace et plus écologique est intégré dans les travaux de rénovation énergétique globale. Le montant de ces produits varie selon la technologie choisie et le niveau de performance.

TechnologiePrixAvantages
Pompe à chaleur air-eauEntre 8.000€ et 18.000€Capte les calories renouvelables dans l’air
Pompe à chaleur air-airEntre 7.000€ et 9.000€Capte les calories renouvelables dans l’air
Pompe à chaleur eau-eauEntre 8.000€ et 18.000€Capte les calories renouvelables dans l’air
Chaudière à condensationEntre 3.000€ et 7.000€Fonctionne au gaz
Chaudière biomasseEntre 3.000€ et 20.000€Fonctionne grâce à la biomasse
Poêle à boisEntre 400€ et 7.000€Fonctionne grâce au bois
Ballon thermodynamiqueEntre 2.000€ et 5.000€Capte les calories renouvelables dans l’air
Chauffe-eau solaireEntre 5.000€ et 8.000€Capte les rayons renouvelables du soleil

Remplacer un ancien système de chauffage peut faire économiser jusqu’à 75% sur la facture d’énergie.

Les aides pour financer un nouveau moyen de chauffage seul

La Prime énergie et MaPrimeRénov’ sont deux aides cumulables pour le financer (jusqu’à 5.000 euros pour la première et jusqu’à 10.000 euros pour la seconde). MaPrimeRénov’ Sérénité est également disponible.

💰 Les aides et primes pour les travaux de rénovation globale

maprimerenov picto

MaPrimeRénov’
Jusqu’à 90% des frais

maprimerenov serenite

MaPrimeRénov’ Sérénité
Jusqu’à 15.000€

logo cee picto

Prime énergie
Jusqu’à 5.000€

eco ptz picto

L’éco-PTZ
Jusqu’à 50.000€

tva reduite picto

Réduction taux de TVA
De 20% à 5.5%

1. Prime énergie CEE

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à5 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
  • Jusqu’à 90% des travaux pris en charge pour des travaux de rénovation
  • Entre 8 jours et 3 mois d’obtention
  • Propriétaires et locataires éligibles
  • Résidences principales et secondaires

2. MaPrimeRénov’

Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Jusqu’à17 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • ChauffageJusqu’à 10.000€
  • IsolationJusqu’à 75€/m2 ou 100€ par fenêtre
  • Audit énergétiqueJusqu’à 500€
  • Rénovation globaleJusqu’à 17.500€
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • VersementVirement bancaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
  • Jusqu’à 17.500€ pour une rénovation globale
  • Obtention 15 jours après validation du dossier
  • Propriétaires éligibles
  • Résidence principale

3. MaPrimeRénov’ Sérénité

maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à30 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon
  • Jusqu’à 50% des travaux de rénovation globale pris en charge
  • Obtention 15 jours après validation du dossier
  • Propriétaires éligibles
  • Résidence principale de plus de 15 ans

4. Éco-PTZ

Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui
  • Jusqu’à 50.000€ de prêt à taux 0
  • Propriétaires bailleurs ou occupants
  • Résidence principale ou secondaire construite depuis plus de 2 ans

5. Réduction de la TVA

Pour les travaux et les produits visant à rénover une maison, la TVA baisse de 20% à 5,5%. Cette aide est appliquée directement sur la facture par le professionnel RGE.

Jusqu’à 10 500€ d’aides

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :