Remplacement chaudière

  • Estimez le montant (€) de vos aides
  • Testez votre éligibilité
  • Demande en 2 min. sans engagement
  • Estimez le montant (€) de vos aides
  • Testez votre éligibilité
  • Demande en 2 min. sans engagement

Remplacer chaudière mazout par pompe à chaleur (PAC) avis

Lorsqu’une chaudière mazout atteint la fin de sa durée de vie, il est possible de la remplacer par une pompe à chaleur ou de réinvestir dans la première solution. L’une et l’autre possèdent avantages et inconvénients qui impactent différemment l’utilisateur selon le contexte dans lequel il est placé et ses besoins.

Testez votre éligibilité primes énergie

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Remplacer chaudière mazout par pompe à chaleur (PAC) avis

: l’essentiel

Économies réalisées avec une PAC75% en plus par rapport à une chaudière mazout
Aides disponibles pour une PACPrime énergie, MaPrimeRénov’, TVA réduite, etc.

Faut-il remplacer sa chaudière mazout par une pompe à chaleur ?

Si la chaudière a atteint la fin de sa durée de vie, que le logement a une bonne isolation et que la zone climatique est tempérée, il peut être intéressant d’investir dans une pompe à chaleur puisqu’elle est plus économique, écologique et efficace. La PAC est fortement plébiscitée en France. Elle est notamment éligible aux aides de l’État, là où la chaudière mazout ne l’est pas et est même vouée à disparaître.

1. Quel est le fonctionnement d’une chaudière mazout et d’une pompe à chaleur ?

La chaudière mazout est composée d’une cuve à mazout, d’une chaudière et de circuits de chauffage reliés à des émetteurs de chaleur. Le mazout, combustible dérivé du pétrole, est conduit dans le brûleur qui active la combustion après que le mazout ait été pulvérisé par un gicleur. 

La chaleur créée par la combustion permet de chauffer l’eau circulant autour du corps de chauffe puis cette eau est envoyée en direction des circuits de chauffage pour arriver dans les émetteurs de chaleur. Ce principe de combustion engendre des fumées, synonyme d’importants travaux pour construire les conduits d’évacuation, mais aussi de pollution.

La pompe à chaleur fonctionne grâce aux énergies trouvables dans la nature, que cela soit dans l’air, l’eau ou la terre. Une unité extérieure capte les calories de chaleur présentes à l’extérieur et les utilise pour réchauffer l’intérieur du logement. 

2. Quelle solution est la plus économique ?

La solution la plus économique est la pompe à chaleur avec jusqu’à 75% d’économies d’énergie réalisées par rapport à une chaudière mazout.

À l’achat, une chaudière mazout coûte en moyenne entre 2.000€ et 9.000€, installation comprise. Le prix d’achat et d’installation concernant la PAC varie grandement selon son type, mais gravite dans une fourchette se situant entre 7.000€ (pour les PAC air-air ou air-eau, les moins chères) et 15.000€ (pour les PAC sol-eau et sol-sol, celles qui possèdent le système le plus développé). 

Le coût de l’entretien oscille entre 110€/an et 250€/an pour une chaudière mazout, main-d’œuvre comprise. Du côté de la pompe à chaleur, l’entretien se situe entre 100€/an et 450€/an.  

Le prix du mazout, très volatil, constitue l’un des inconvénients majeurs de ce type de chaudière. En effet, il se situe en moyenne à 2.108€/an (chiffres de 2020). La PAC, quant à elle, n’utilise pas de combustible comme la chaudière, puisqu’elle use d’une énergie gratuite et renouvelable.

Elle fonctionne néanmoins grâce à l’électricité. Cette consommation, difficile à évaluer puisqu’elle varie selon la puissance de la PAC, l’utilisation qui en est faite, le type de logement et la zone climatique. On estime tout de même qu’elle se situe aux alentours des 1.000€/an.

Un autre point noir de la chaudière mazout est sa non-éligibilité aux aides financières de l’État là où la PAC peut être grandement amortie grâce à la Prime énergie ou MaPrimeRénov’ par exemple.

3. Quelle solution privilégier selon le type de logement ?

Dans un logement avec une mauvaise isolation, il est important de ne pas prendre de pompe à chaleur puisqu’elle ne réussira pas à chauffer le logement et qu’elle fonctionnera en continu, augmentant fortement la consommation. La chaudière mazout, quant à elle, pourra chauffer correctement.

Dans un logement bien isolé, les deux solutions sont envisageables. 

4. Quelle solution privilégier selon la zone climatique ?

En région froide et très froide, la PAC ne sera pas adaptée aux températures et ne sera plus du tout efficace. Elle ne réussira pas à chauffer le logement, constituant une perte d’argent et d’énergie. Il est donc préférable de continuer à utiliser une chaudière mazout puisque celle-ci n’est pas du tout affectée par les températures.

C’est dans les régions modérées, chaudes et très chaudes qu’une pompe à chaleur se révélera la plus performante.

5. Quelle solution est la plus efficace ?

Une chaudière mazout traditionnelle sera la moins efficace des solutions de chauffage avec 90% de rendement au maximum, ce qui veut dire que de l’énergie est perdue, de l’ordre de 10%. Dans le cas d’une chaudière mazout à condensation, le rendement peut atteindre 100%

L’efficacité d’une pompe à chaleur est déterminée grâce au COP, le coefficient de performance. Il précise le nombre de kwh produit pour 1kwh consommé. Il est d’un minimum de 2,5 mais dépasse généralement 4 pour tous les types de PAC. Elles sont donc extrêmement efficaces.

6. Quelle solution est la plus écologique ?

La pompe à chaleur est la solution la plus écologique. Elle n’utilise pas de combustible provenant du fossile ni ne rejette aucun CO2 ou élément dangereux pour l’atmosphère. Elle utilise néanmoins de l’électricité qui provient de centrales nucléaires et d’énergies fossiles. 

Remplacement d’une chaudière mazout : quel type de PAC privilégier ?

La pompe à chaleur air-eau ou eau-eau est à privilégier puisqu’elle permettra la réutilisation du réseau de distribution et d’émetteurs (radiateurs à eau) déjà mis en place pour le fonctionnement de la chaudière mazout. Si les radiateurs sont à basse température, une PAC basse température est à privilégier. Dans le cas de radiateurs à haute température, une pompe à chaleur haute température est la solution adaptée.

Dans le cas d’une chaudière mazout raccordée à un plancher chauffant, il est aussi possible de l’accorder avec une PAC sans avoir à changer le réseau de distribution ou l’émetteur. Il peut être intéressant d’installer une PAC sol-sol, spécialement conçue pour ce type d’installation.

Quelles aides pour le remplacement de sa chaudière mazout par une PAC ?

Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Prime énergie
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à4 500 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov’
  • Jusqu’à75 €/m2
  • Jusqu’à11 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • ChauffageJusqu’à 11.000€
  • IsolationJusqu’à 75€/m2 ou 100€ par fenêtre
  • Audit énergétiqueJusqu’à 500€
  • Rénovation globaleJusqu’à 7.000€
  • BarèmeBleu, Jaune, Violet, Rose
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale
  • Délai d’obtention15 jours après validation du dossier
  • VersementVirement bancaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableOui
Logo écoprêt à taux zéro
Écoprêt à taux zéro
  • Jusqu’à50 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Format de la primeVirement bancaire
  • Taux d’intérêt0%
  • Durée remboursementJusqu’à 15 ans ou 20 ans (sous conditions)
  • OrganismesBanques ayant signé une convention avec l’Etat
  • CumulableOui
Logo Certificat d'économie d'énergie - Prime énergie
Coup de pouce
  • Jusqu’à20 €/m2
  • Jusqu’à5 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtentionEntre 8 jours et 3 mois après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire, Chèques cadeaux, Chèque
  • MontantJusqu’à 90% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires et locataires
  • Logements éligiblesRésidence principale et secondaire
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • SouscriptionEn ligne
  • CumulableOui
maprimerenov serenite
MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Jusqu’à15 000 €
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Délais d’obtention15 jours après validation du dossier
  • Format de la primeVirement bancaire
  • MontantJusqu’à 50% des travaux
  • Public éligiblePropriétaires
  • Logements éligiblesRésidence principale de plus de 15 ans
  • Définition du prixType de travaux, revenus et composition du foyer, zone géographique
  • CumulableNon

L’achat d’une pompe à chaleur permet d’être éligible à un certain nombre de primes et aides telles que la Prime énergie, MaPrimeRénov’ ou l’éco-prêt à taux zéro. Les montants et les conditions d’éligibilités varient d’une aide à une autre. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.

1. La Prime énergie

La Prime énergie est proposée par des “obligés”, des fournisseurs d’énergie ou de grandes enseignes de la distribution, pour permettre la rénovation énergétique des logements à des propriétaires ou des locataires. 

Son montant peut aller jusqu’à 4.000€ (pour les PAC air-eau, eau-eau et hybrides).

2. MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ a été mis en place pour favoriser la rénovation énergétique des logements construits depuis plus de 15 ans. Elle est destinée à tous les propriétaires. Dans le cas du remplacement d’une chaudière mazout par une PAC, le logement peut n’avoir été construit que depuis 2 ans et quand même pouvoir y bénéficier. 

Le montant de l’aide peut atteindre 10.000€ dans le cas de l’installation d’une PAC géothermique, solarothermique. Pour une PAC air-eau, il peut atteindre 4.000€.

Plafonds de revenus de MaPrimeRénov’

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ pour les logements hors Île-de-France :

Nombre de personnesMaPrimeRénov’ bleuMaPrimeRénov’ jauneMaPrimeRénov’ violetMaPrimeRénov’ rose
1Jusqu’à 14.879€Jusqu’à 19.074€Jusqu’à 29.148€> 29.148€
2Jusqu’à 21.760€Jusqu’à 27.896€Jusqu’à 42.848€> 42.848€
3Jusqu’à 26.170€Jusqu’à 33.547€Jusqu’à 51.592€> 51.592€
4Jusqu’à 30.572€Jusqu’à 39.192€Jusqu’à 60.336€> 60.336€
5Jusqu’à 34.993€Jusqu’à 44.860€Jusqu’à 69.081€> 69.081€
Par personne supplémentaire+ 4.412€+ 5.651€+ 8.744€+ 8.744€

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ pour les logements en Île-de-France :

Nombre de personnesMaPrimeRénov’ bleuMaPrimeRénov’ jauneMaPrimeRénov’ violetMaPrimeRénov’ rose
1Jusqu’à 20.593€Jusqu’à 25.068€Jusqu’à 38.184€> 38.184€
2Jusqu’à 30.225€Jusqu’à 36.792€Jusqu’à 56.130€> 58.130€
3Jusqu’à 36.297€Jusqu’à 44.188€jusqu’à 67.585€> 67.585€
4Jusqu’à 42.381€Jusqu’à 51.597€Jusqu’à 79.041€> 79.041€
5Jusqu’à 48.488€Jusqu’à 59.026€Jusqu’à 90.496€> 90.496€
Par personne supplémentaire+6.096€+7.422€+11.455€+11.455€

3. MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité est disponible lorsque plusieurs types de travaux de rénovation énergétique sont effectués dans un même logement (isolation + installation d’une PAC par exemple). Ces travaux doivent permettre une amélioration d’au moins 35% de la performance énergétique du logement. Ce dernier doit avoir été construit depuis plus de 15 ans et constitué la résidence principale du demandeur. 

Le montant varie selon les ressources du demandeur et peut atteindre jusqu’à 15.000€ pour les revenus les plus modestes.

Plafonds de revenus de MaPrimeRénov’ Sérénité

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ Sérénité pour les logements très modestes (Hors Île-de-France et en Île-de-France) :

Foyer fiscalHors IdFIdF
115.262€21.123€
222.320€31.003€
326.844€37.232€
431.359€43.472€
535.994€49.736€
+ 1+4.526€+6.253€

Voici les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ Sérénité pour les logements en modestes (Hors Île-de-France et en Île-de-France) :

Foyer fiscalHors IdFIdF
119.565€25.714€
228.614€37.739€
334.411€45.326€
440.201€52.925€
546.015€60.546€
+ 1+5.797€+ 7.614€

4. Les autres aides

  • L’éco-PTZ, jusqu’à 50.000€ : l’éco-prêt à taux zéro est proposé pour les propriétaires d’un logement construit depuis plus de 2 ans, délai de remboursement de 15 ans maximum
  • Le chèque énergie, entre 48€ et 277€ : le revenu fiscal de référence annuel du ménage ne doit pas dépasser 10.800€ par unité de consommation
  • La TVA réduite à 5,5% au lieu de 20% : appliquée directement sur la facture par le professionnel RGE
  • Les aides locales : certaines localités proposent des aides bien spécifiques, il faut se renseigner auprès de sa mairie

Testez votre éligibilité primes énergie

Vos travaux financés jusqu’à 90%

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :