Fonctionnement panneau solaire

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Recyclage panneau solaire

Les panneaux solaires sont recyclables à 95 ou 100% selon leur technologie. Les différents matériaux qui les composent (verre, silicium, cuivre, argent, etc.) sont réutilisés pour fabriquer de nouveaux panneaux solaires ou pour la fabrication de nouveaux objets. La collecte des panneaux solaires usagés est entièrement gratuite.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Recyclage panneau solaire

: l’essentiel

Pourcentage de recyclageEntre 95 et 100% selon la technologie
Société qui s’occupe du recyclageSoren (anciennement PV Cycle) et Véolia
Étape de recyclageDémantèlement, séparation mécanique
et traitement chimique/thermique

Est-ce que les panneaux solaires sont recyclables ?

Plus de 94.7% de la composition des panneaux solaires sont actuellement recyclés. Leur durée de vie avoisinant les 30 ans, il est important de savoir quoi faire après.

La législation oblige les constructeurs à récupérer eux-mêmes les panneaux solaires usagés en cas de remplacement. En cas de non-remplacement, c’est au producteur d’électricité de les retirer et de les acheminer vers la filière de recyclage.

L’éco-organisme responsable du recyclage des panneaux solaires en France estime que d’ici 2030, 151.000 tonnes de panneaux solaires devront être recyclées.

Prix du recyclage d’un panneau solaire

Le coût du recyclage est financé par l’éco-participation. Cette participation forfaitaire est intégrée dans le prix d’achat. Son montant dépend de la technologie du panneau photovoltaïque, de son poids et des frais inhérents à la collecte et au recyclage des matériaux (de 0,90€ à 1.57€ par module). Il est ajusté tous les ans par les acteurs du marché.

Estimation recyclage des panneaux solaires

D’ici 2050, la France devra recycler plus de 60 millions de tonnes de panneaux solaires.

 Comment se recycle un panneau solaire ?

Les panneaux solaires sont composés de plusieurs matériaux : l’aluminium, le verre (75 à 80%), des plastiques, du cuivre, de l’argent et du silicium (90%).

picto dementelement

Démantèlement

picto demantellement

Séparation mécanique

energie fossile charbon picto

Traitement thermique

energie fossiles et petroles picto

Traitement chimique

Étape de recyclage d’un panneau solaire

1. Démantèlement des installations et collecte du matériel

La première étape consiste à démanteler les panneaux solaires. Cela commence par enlever le cadre en aluminium, le boitier de jonction et les câbles électriques. Ensuite, les panneaux sont découpés en lamelles pour les passer dans différents broyeurs.

Les matériaux sont alors séparés et récupérés dans un ordre précis : d’abord le verre, puis les composites, le cuivre et l’aluminium. Chacun des matériaux est enfin expédié vers sa filière de recyclage.

2. Triage des matériaux composant le panneau solaire : séparation mécanique

Le triage des matériaux est assuré mécaniquement par des aimants, des tamis, des trieurs à induction, etc.

3. Triage des matériaux composant le panneau solaire : traitement thermique et traitement chimique

Les modules à base de silicium subissent un traitement destiné à éliminer le polymère encapsulant. Deux techniques sont utilisées :

  • Le traitement thermique : le polymère est brûlé de manière à séparer les cellules, le verre et les métaux
  • Le traitement chimique : broie le module en vue d’extraire les matériaux par fractions

Le recyclage des matériaux composant le panneau solaire

Plus de 94% des matériaux constituant les panneaux solaires photovoltaïques au silicium sont recyclables. Les récentes innovations technologiques permettent de produire des panneaux solaires recyclables à 100%. C’est le cas des panneaux solaires Voltec Solar par exemple.

picto verre

Verre
75%

picto scillicilum

Silicium
12%

picto auminium

Aluminium
10%

picot cuivre

Cuivre
1%

picto silicium

Argent
1%

Pourcentage des composants présent dans un panneau solaire

Recyclage du plastique dans un panneau solaire

Seul le plastique n’est pas recyclé. Il est brûlé au cours de la séparation des matériaux.

1. Le recyclage du verre

Le verre se recycle indéfiniment. Il est utilisé dans la fabrication des fibres de verre (laine de verre pour l’isolation par exemple) ou des emballages (pots en verre, bocaux, etc.).

2. Le recyclage des polymères

Les polymères appartiennent à la famille des plastiques. Ils peuvent remplacer le silicium dans la fabrication des panneaux solaires. Ils jouent le rôle de semi-conducteur. Leur avantage est qu’ils sont légers et peuvent flotter sur l’eau.

Ils sont également résistants à la corrosion et aux vents. Parmi les polymères, on trouve le parylène utilisé en fine couche et dont la propriété est de protéger les cellules des panneaux photovoltaïques.

3. Le recyclage de l’aluminium et du cuivre

L’aluminium est entièrement recyclable. Il entre dans la filière de fabrication de nouveaux objets une fois qu’il est refondu (canettes alimentaires par exemple). Le cuivre et l’argent sont également refondus pour être réutilisés. Le cuivre par exemple est revendu sous la forme de grenailles.

4. Le recyclage des plaquettes de silicium

Le silicium est le matériau utilisé dans 95% des panneaux solaires (panneaux monocristallins, amorphes et polycristallins). Il est fondu et formé en lingot. On l’utilise à nouveau pour la fabrication de panneaux photovoltaïques.

Nombre de recyclage du silicium

Le silicium a la propriété de pouvoir être recyclé au moins 4 fois.

Qui recycle les panneaux solaires ?

Deux entreprises s’occupent de la collecte et du recyclage des panneaux solaires en France : Soren (anciennement appelée PV Cycle) et Véolia. La collecte des panneaux est entièrement gratuite.

1. Les fabricants de panneaux solaires

Les principaux fabricants français sont au nombre de trois :

  • Voltec Solar : en Alsace (panneaux de qualité premium)
  • Systovi : à Nantes (fabrication innovante de panneaux solaires capables de produire à la fois de la chaleur et de l’électricité)
  • Dual Sun : gamme de panneaux solaires capables de produire de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire)

2. L’organisme à but non lucratif Soren (PV Cycle)

Soren est une entreprise agréée par l’état pour la collecte des panneaux photovoltaïques. Crée en 2007 par les acteurs de l’industrie solaire, elle s’appelait anciennement PV Cycle. Elle assure gratuitement la collecte des panneaux solaires usés grâce à ses 200 points de collecte à travers la France depuis juillet 2018.

3. Le complexe pour le traitement et la valorisation des panneaux solaires de Véolia

Véolia est la première usine de recyclage de panneaux solaires en France et en Europe. Elle est située dans le sud de la France, dans les Bouches-du-Rhône. Elle prend en charge la séparation des matériaux pour les acheminer ensuite vers les différentes filières de recyclage.

Qui utilise les matériaux issus du recyclage des panneaux solaires ?

L’ensemble de l’industrie profite du recyclage des matériaux issus des panneaux photovoltaïques : l’industrie alimentaire, l’industrie du bâtiment, l’industrie énergétique…

1. Le recyclage en boucle fermée

Le recyclage en boucle fermé permet d’éviter l’enfouissement du matériau. Sa réutilisation est identique à sa destination initiale. Les matériaux concernés par le recyclage en boucle sont par exemple le silicium qui est réutilisé dans la fabrication des panneaux photovoltaïques.

2. Le recyclage en boucle ouverte

À l’inverse, le recyclage en boucle ouverte destine le matériau à une autre destination que celle pour laquelle il était employé initialement. Par exemple, le verre est recyclé pour l’industrie alimentaire (bocaux) ou du bâtiment (isolation).

Législation pour le retrait et le recyclage de panneaux solaires

Deux décrets encadrent la collecte et le recyclage des panneaux photovoltaïques :

  • L’arrêté du 9 mai 2017 : qui oblige le producteur d’énergie, c’est-à-dire le propriétaire des panneaux solaires, à prendre en charge le retrait de ses panneaux solaires usagés vers une entreprise de collecte, en l’occurrence vers la société Soren.
  • La directive européenne 2002/96/CE : qui précise la gestion des déchets issus des équipements électriques et électroniques. Entrée en vigueur en France en février 2003 via le décret n°2014-928, elle étend la responsabilité du producteur.

Jusqu’à 90% de vos travaux pris en charge

Gratuit, immédiat et sans engagement. Demande en 2 min

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :