Prime Coup de pouce pompe à chaleur

La prime Coup de pouce est une Prime énergie plus importante disponible uniquement pour des travaux de chauffage et d’isolation spécifiques. Le remplacement d’un système de chauffage par une pompe à chaleur permet de bénéficier d’un montant plafonné à 5.000€. Elle est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov’.

Obtenez votre prime énergie

Les informations essentielles de l'article
  • Montant du Coup de pouce : jusqu’à 5.000€
  • Coût d’une pompe à chaleur (PAC) : entre 4.000€ et 40.000€ (installation comprise et selon les modèles)
  • PAC éligibles : air-air, air-eau, eau-eau, sol-eau
  • Organismes : fournisseurs d’énergie (EDF, Eni , etc.) et enseignes de la grande distribution (Auchan, Carrefour, etc.)
  • Aides alternatives : MaPrimeRénov, aides de l’Anah (« Habiter mieux« ), Ecoprêt à taux zéro, etc.

Montants et critères d’éligibilité au Coup de pouce

La Prime énergie est une aide de l’État, proposée par des acteurs signataires des chartes « Coup de pouce chauffage«  et « Coup de pouce isolation ». Elle les engage à financer les travaux énergétiques des particuliers à hauteur de 5.000€.

Dans ce tableau sont indiqués les plafonds des montants de l’aide Coup de pouce en fonction des revenus.

Montants de la prime Ménages modestes Autres ménages
PAC air-eau ou eau-eau 5.000€ 2.500€
PAC hybride 5.000€ 2.500€

La prime Coup de pouce est le nom commercial d’une Prime énergie améliorée qui ne concerne que des travaux de chauffages (remplacement d’un système de chauffage polluant par un système à énergie renouvelable) et d’isolation spécifiques.

Incitation à remplacer son chauffage polluant
La prime Coup de pouce incite les ménages à remplacer leurs chauffages polluants ou à énergie fossile (gaz, charbon, fioul, etc.) par un chauffage à énergie durable ou renouvelable (air, solaire, etc.) en augmentant son montant.

La prime Coup de pouce est disponible pour tous les foyers. Elle est uniquement disponible pour des travaux de remplacement de chauffage et d’isolation.

Son montant varie, entre autres, en fonction des ressources financières des ménages :

  • Modestes : revenus compris entre 25.068€ et 59.026€ (en Île-de-France) et entre 19.074 et 44.860€ (autre région)
  • Très modestes : revenus compris entre 20.593 et 48.488€ (en Île-de-France) et entre 14.879 et 34.993€ (autre région)
  • Autres foyers : revenus au-dessus des plafonds de revenus des foyers modestes

L’aide ne sera versée que si plusieurs conditions sont remplies :

  • L’installation d’une PAC doit permettre de remplacer un système de chauffage peu performant ou polluant : chaudière fonctionnant au fioul, au charbon ou au gaz (hors condensation)
  • L’installation doit être réalisée par un professionnel labellisé RGE
  • La facture remise par le professionnel doit mentionner l’ensemble des tâches accomplies : dépose de l’ancien chauffage et ses caractéristiques, et pose du nouveau chauffage avec ses caractéristiques
  • L’équipement installé, la PAC, doit être neuf et d’un niveau de performance suffisant

Liste des acteurs participant au dispositif coup de pouce

Plusieurs opérateurs ont signé la charte correspondante avec les pouvoirs publics pour proposer cette offre.

On retrouve notamment parmi les signataires de cette charte :

  1. Les acteurs obligés : au titre du dispositif certificat d’économies d’énergie (CEE), ces acteurs sont obligés de réaliser des actions en faveur de l’efficacité énergétique. Figurent notamment dans cette catégorie de nombreux fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, Eni, etc.), mais également des grandes surfaces qui commercialisent notamment des essences et pétroles (Auchan, Leclerc, etc.).
  2. Les délégataires : entreprises auprès desquelles les acteurs obligés peuvent déléguer une partie ou la totalité de leur obligation en CEE

Les pompes à chaleur éligibles à la prime coup de pouce

Toutes les pompes à chaleur ne sont pas éligibles à la prime coup de pouce. Seules certaines le sont :

Modèles de PAC Montants Prix moyen/m2
PAC air-eau 8.000€ – 16.000€ 75€/m2
PAC eau-eau 20.000€ – 40.000€ 160€/m2
PAC hybride 4.500€ – 15.000€ 75€/m2

1. Pompe à chaleur air-eau

Cette pompe utilise la chaleur de l’air pour chauffer l’eau du circuit de chauffage de votre maison ou l’eau chaude sanitaire. Le prix généralement constaté se situe entre 65€ et 90€/m2m2 chauffé. Le coût moyen d’une PAC air-eau varie entre 8.000€ et 16.000€.

2. Pompe à chaleur eau-eau

Cette pompe utilise l’eau d’une nappe phréatique pour chauffer l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage central. Son coût est souvent plus important et se situe entre 20.000€ et 40.000€. L’installation coutera en moyenne 167€/m2 chauffé.

3. Pompe à chaleur hybride

C’est la combinaison entre une pompe à chaleur air-eau et une chaudière à condensation. Le prix fluctue entre 4.500€ et 15.000€ soit un prix aux alentours de 75€/m2 chauffé.

Pompe à chaleur non éligible à la prime énergie
La pompe à chaleur air-air n’est pas éligible à la prime coup de pouce, mais peut faire l’objet d’une prime énergie classique.

De même, une pompe à chaleur qui ne servirait qu’à chauffer l’eau chaude sanitaire (et non le système central de chauffage) ne pourra pas bénéficier de la prime coup de pouce.

Simulations d’un coup de pouce pompe à chaleur

Simulations d’installation d’une pompe à chaleur air-eau, eau-eau et hybride grâce à une prime Coup de pouce de 3 établissements différents : EDF, Total et Engie.

1. Coup de pouce EDF pour une pompe à chaleur air-eau

Simulation de l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) air-eau dans 3 maisons de taille différente avec une prime Coup de pouce EDF.

  • PAC air-eau (avec installation) : 8.000€ – 16.000€
  • Montant du Coup de pouce EDF (revenus modestes) : 5.000€
Surfaces Coût (avec installation) Coup de pouce EDF Reste à charge
50m2 8.000€ 5.000€ 3.000€
100m2 12.000€ 5.000€ 7.000€
200m2 16.000€ 5.000€ 11.000€

2. Coup de pouce Total pour une pompe à chaleur eau-eau

Simulation de l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) eau-eau dans 3 logements de taille différente avec une prime Coup de pouce TotalEnergies.

  • PAC eau-eau (avec installation) : 20.000€ – 40.000€
  • Montant du Coup de pouce Total (revenus modestes) : 4.000€
Surfaces Coût (avec installation) Coup de pouce Total Reste à charge
50m2 20.000€ 4.000€ 16.000€
100m2 30.000€ 4.000€ 26.000€
200m2 40.000€ 4.000€ 36.000€

3. Coup de pouce Engie pour une pompe à chaleur hybride

Simulation de l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) hybride dans 3 logements différents avec une prime Coup de pouce Engie.

  • PAC hybride (avec installation) : 4.500€ – 15.000€
  • Montant du Coup de pouce Engie (revenus modestes) : 4.000€
Surfaces Coût (avec installation) Coup de pouce Engie Reste à charge
50m2 5.000€ 4.000€ 1.000€
100m2 10.000€ 4.000€ 6.000€
200m2 15.000€ 4.000€ 11.000€

Bénéficier d’un coup de pouce pompe à chaleur

Pour bénéficier de la prime Coup de pouce, il suffit d’initier une demande auprès de l’un des organismes qui propose cette prime (fournisseurs d’énergie, délégataires, etc.).

L’installation d’une PAC doit se faire obligatoirement par un professionnel qualifié :

  • D’une part, il s’agit d’un équipement complexe qui nécessite des compétences spécifiques
  • D’autre part, il est nécessaire qu’un professionnel labellisé RGE installe la PAC pour pouvoir bénéficier de la prime Coup de pouce

Les étapes à suivre pour demander une prime Coup de pouce

demande prime energie

  1. Vérifier l’éligibilité des travaux souhaités
  2. Choisir l’entreprise signataire de la charte Coup de pouce PAC
  3. Accepter l’offre du signataire de la charte obligatoirement avant de signer le devis des travaux
  4. Signer le devis proposé par un professionnel labellisé RGE
  5. Faire réaliser les travaux par le professionnel labellisé RGE et recevoir une facture détaillée
  6. Retourner les documents (factures, attestations sur l’honneur, etc.) au signataire de la charte dans les délais prévus

La prime Coup de pouce est généralement versée dans un délai d’environ un mois par chèque ou virement.

Choisir et entretenir sa pompe à chaleur (PAC)

critere choix chauffage

Le choix d’une PAC se fait en fonction de plusieurs critères :

  • Le coût de l’installation : certains modèles comme les PAC eau/eau sont plus onéreux
  • Les possibilités du logement : accès à l’extérieur, surface pour accueillir la PAC, volume à chauffer
  • Le potentiel du logement : nappe phréatique disponible ou non, résidence principale ou secondaire, etc.

Une fois installée, la PAC devra être entretenue. Certains gestes peuvent être réalisés seuls comme :

  • La configuration de la force du chauffage
  • L’éteindre ou l’allumer en fonction de la saison
  • Nettoyer les bouches d’entrée d’air et les abords de la PAC
Entretien de la PAC par un professionnel
Il est obligatoire de faire vérifier une fois par an par un professionnel l’étanchéité de la PAC.

La solution recommandée est de souscrire un contrat d’entretien avec l’installateur choisi. Le coût est d’environ 100€ par contrôle.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

pompe à chaleur fonctionnement interne

Le principe de la pompe est de capter les calories présentes dans l’air ou l’eau ou le sol, et redistribuer cette énergie soit sous forme d’air (chauffage à air) soit pour chauffer l’eau (chauffage ou eau chaude sanitaire).

Une pompe à chaleur (PAC) peut être de plusieurs types :

Les aides alternatives pour l’installation d’une pompe à chaleur

Le coût de l’installation d’une PAC est important. La prime Coup de pouce ne permettra pas de financer l’intégralité du coût.

D’autres aides peuvent venir en aide aux ménages pour l’installation d’une PAC air/eau ou eau/eau. Le cumul des aides ne peut pas dépasser 90% du coût de l’opération.

1. MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une prime versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Une prime peut être versée pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou eau-eau dans les logements de plus de deux ans.

Le montant de la prime sera fonction des revenus du ménage (classés en catégorie de couleur) et de sa localisation (en ou hors Île-de-France), mais elle peut aller jusqu’à 10.000€.

couleurs prime renov

Cumuler des aides
MaPrimeRénov’ est cumulable avec la prime Coup de pouce et la Prime énergie.

Le dispositif MaPrimeRénov’ est divisé en 4 couleurs correspondants à différents niveaux de revenus :

  • Bleu : entre 20.593€ et 48.888€ (en Île-de-France) et entre 14.879€ et 34.993€ (autres régions)
  • Jaune : entre 25.068€ et 59.026€ (en Île-de-France) et entre 19.074€ et 44.860€ (autres régions)
  • Violet : entre 38.184€ et 90.496€ (en Île-de-France) et entre 29.148€ et 69.081€ (autres régions)
  • Rose : revenus fiscaux supérieurs à la catégorie Rose

Le montant pour l’installation d’une PAC air-eau ou eau-eau est fonction de la catégorie des ménages (code couleur) :

Type de ménages Montant de MaPrimeRénov’
Bleu 4.364€
Jaune 4.364€
Violet • PAC eau-eau : 4.000€
• PAC air-eau : 2.000€
Rose Aucune aide

2. Le dispositif « Habiter Mieux » de l’Anah

Le dispositif “Habiter Mieux » est un dispositif mis en place par l’Anah pour accompagner et conseiller les ménages aux ressources modestes dans leur projet de rénovation énergétique globale et d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Le montant de l’aide peut atteindre jusqu’à 60% des travaux dans la limite de 18.000€.

Habiter mieux et la prime Coup de pouce
Le dispositif de l’Anah n’est pas cumulable avec la prime Coup de pouce.

Ce dispositif concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%. Cette aide ne sera donc accordée que si les travaux sont d’ampleur et dépassent le simple changement de système de chauffage.

Cette aide peut donc venir en complément des autres aides perçues pour l’installation d’une PAC dans le cadre d’une réflexion globale sur l’efficacité énergétique du logement (isolation, etc.).

3. Les autres dispositifs de financement

Afin d’aider à financer le reste à charge, d’autres dispositifs sont possibles :

  1. L’utilisation du chèque énergie : versé par l’État pour aider à payer les facteurs d’énergie, il peut aussi être utilisé pour payer des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique ;
  2. L’écoprêt à taux zéro : il permet de financer les travaux de rénovation énergétique, dont l’installation d’une PAC, à l’aide d’un prêt à taux zéro. Le montant emprunté est limité à 30.000€. L’emprunteur ne rembourse que le capital et aucun intérêt.

Obtenez votre prime énergie

Les PAC eau-eau ou air-eau ou hybrides sont éligibles à l’offre Coup de pouce. Les PAC air-air ne sont pas éligibles à cette offre. La PAC doit servir comme système de chauffage.

Le montant est fonction des ressources du ménage. Il peut atteindre jusqu’à 5.000€.

Il est possible de cumuler la prime Coup de pouce avec MaPrimeRénov’ et l’écoprêt à taux zéro. Il n’est pas possible de cumuler les aides « Habiter Mieux » de l’Anah avec la prime Coup de pouce.