Climatisation définition

Monobloc ou split, fixe ou mobile, les climatisations peuvent à la fois réduire une empreinte énergétique autant qu’améliorer la qualité de l’air intérieur. Souvent efficaces toute l’année, leurs tarifs s’échelonnent de 200€ à plus de 15.000€ pour un meilleur confort global.

Offres en cours

Les informations essentielles de l'article
  • Définition d’une climatisation : appareil qui permet de réguler, contrôler la température dans un espace souhaité. Elle peut refroidir ou chauffer une pièce.
  • Types de climatisation : monobloc, split, gainable et VMC
  • Technologie de climatisation : réversible, inverter ou biologique
  • Tarifs pour une climatisation : de 200€ à 15.000€ (hors installation).
  • Tarifs pour l’installation d’une climatisation : à partir de 300€ (selon le modèle)
  • Aides disponibles : Prime énergie, MaPrimeRénov, le dispositif « Habiter Mieux » de l’‘Agence nationale de l’habitat (Anah), l’écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Définition des climatisations

La climatisation sert à maintenir l’air d’une pièce ou d’un lieu fermé dans des conditions de températures et d’humidité souhaitées. Elle produit du froid (et également du chaud dans le cas d’un système réversible) et rejette du chaud.

schema fonctionnement climatisation

L’aérothermie de ces équipements peut aussi servir à chauffer l’eau sanitaire ou à (dés)humidifier.

Fonction réversible
Malgré leur fonction première, beaucoup des appareils du marché s’avèrent désormais réversibles.

Il existe deux variations principales de climatisations : les appareils monobloc ou les splits. Chacun se décline sous différentes formes et installations en fonction des lieux, besoins, budgets ou technologies employées (air/air, air/eau, géothermie, solaire, gaz, RAE, inverter).

1. Les types de climatisations monoblocs

Voici un tableau récapitulatif des prix moyens d’une climatisation monobloc :

Type de climatiseur Prix
Monobloc Mobile 200€ – 800€
Fixe 800€ – 3.000€
Sur fenêtre 400€ – 1.000€

2. Les types de climatisations splits

Voici un tableau récapitulatif des prix moyens d’une climatisation split :

Type de climatiseur Prix
Split Mobile 1.000€ – 2.000€
Mural 1.000€ – 15.000€
Console 1.000€ – 15.000€
Gainable 1.500€ – 16.000€
Cassette 1.700€ – 18.000€

Les prix les plus onéreux s’expliquent par le nombre d’unités intérieures installées, par la qualité des appareils et par les surfaces.

Travaux nécessaires pour les climatisations splits
Les splits gainables ou à cassettes, bien que plus esthétiques et performants, nécessitent des faux plafonds ou des combles à disposition pour les y encastrer/dissimuler.

3. Prix d’une installation de climatisation

À titre indicatif et en usant de prix approximatifs, il est intéressant de comparer plusieurs climatisations différentes, pour illustrer par des cas concrets.

Références du modèle de climatisation Prix Prix de l’installation Garantie
Airwell monobloc windows A – Froid seul – Inverter 845€ 550€ 2 ans
Klimea monobloc fixe réversible – Inverter 1.380€ 550€ 2 ans
Mitsubishi Tri-split muraux – Réversible – Inverter 2.741€ 1.775€ 3 ans*
Daikin quadrisplit cassettes – Réversible – Inverter 6.766€ 2.175€ 3 ans*

* Garantie de 5 ans sur le compresseur.

Les aides financières disponibles

Les aides étatiques disponibles le sont à trois conditions : que la climatisation soit réversible, posée par un professionnel qualifié RGE et qu’elle améliore les performances énergétiques de la structure concernée.

primes energies version 2

Les montants à espérer peuvent ainsi atteindre 20% de la facture totale grâce à la prime énergie.

Il peut aussi s’agir de montants fixes, de 1.500€ à 10.000€, au travers du programme de l’Anah. Cela selon des conditions de ressources ou d’ancienneté de la bâtisse.

Enfin, l’éco-PTZ peut allouer jusqu’à 30.000€ selon certains critères, notamment d’une construction antérieure à 1990.

Aides cumulables
Si la prime énergie, MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ sont cumulables, ce n’est pas le cas du programme de l’Anah.

Les différents types de climatisation

Au-delà des limites de budget ou des spécificités énoncées, certains de ces équipements ont des caractéristiques notables.

pac systemes

1. La climatisation gainable

Outre son prix, la principale contrainte de cette climatisation est la nécessité de faux plafonds ou de combles. Son principal atout en découle : son esthétisme et sa praticité une fois installée.

Ne nécessitant qu’un seul appareil par étage et centralisant son contrôle, la répartition se fait ensuite par les gaines jusqu’à des grilles d’aérations discrètes dans chaque pièce.

Très silencieuse, elle peut être globale ou bénéficier d’un contrôle de zone. Le système étant plus puissant que bien des appareils, il correspond particulièrement bien aux grandes surfaces.

Exemple : Prix d'une climatisation gainable Daikin
Un climatiseur gainable Daikin coûte 4.347€, seul, mais c’est sa pose qui peut rapidement avoisiner les 10.000€ en fonction des travaux à envisager, surtout sur des édifices anciens.

2. La climatisation monobloc

Climatisation la plus abordable, elle est aussi la moins efficace et la plus bruyante à l’usage. Cependant, elle présente un avantage indéniable : sa facilité d’installation et son entretien moins onéreux.

Recommandée pour de petits espaces et elle ne nécessite que très peu de travaux, voire aucun pour les modèles mobiles.

Exemple : Coût moyen d'installation d'un climatiseur Technibel
Compter 1.388€ pour un appareil monobloc fixe mural Technibel Newreve 10 et 600€, en moyenne, pour sa pose.

3. Les VMC

N’entrant pas véritablement dans la catégorie des climatisations, les ventilations mécaniques contrôlées ont été favorisées par l’obligation légale d’une aération permanente et conséquente des locaux.

Comme les consoles, les VMC peuvent être à simple ou double flux et participer à ventiler, assainir et réduire l’hygrométrie des pièces.

La VMC double présente l’avantage de pouvoir posséder un échangeur thermique homogénéisant la température de l’air entrant et sortant.

Bénéficiant de filtres et moins chères, les VMC préviennent nombre de désagréments au quotidien, en termes de santé comme d’entretien.

Tarif d'une VMC (avec et sans installation)
Le matériel (Atlantic, Sauter, etc.) peut coûter aussi peu que 70€ ou s’envoler vers les 5.000€. La pose pouvant, elle, commencer à 300€ et grimper jusque 4.000€.

Les différentes technologies de climatisation

Chacun de ces types d’appareillages embarque une ou plusieurs technologies différentes, modifiant son efficacité comme son prix.

1. Définition d’une climatisation réversible

La grande majorité des gammes du marché est aujourd’hui réversible. Chauffant en hiver, refroidissant en été, le système fonctionne en mode frigorifique ou l’inverse pour opérer comme une pompe à chaleur air-air.

Appareil double, il a l’avantage du gain d’espace et d’un concentré tout-en-un, le fluide frigorigène permettant les échanges thermodynamiques.

Il prélève la chaleur intérieure pour l’évacuer et utilise son cycle frigorifique pour refroidir l’air entrant, ou inversement. Ses performances de chauffage étant plus intéressantes que nombre de radiateurs, il a rapidement proliféré.

Inconvénient d'une climatisation réversible
L’unité extérieure peut en rebuter plus d’un et son niveau sonore représente une gêne éventuelle.

2. Définition d’une climatisation inverter

Souvent cumulée à la réversibilité omniprésente, la technologie inverter vise à moduler les performances. Si, à l’image d’un réfrigérateur, les climatisations se déclenchent ou se coupent brusquement pour atteindre les températures voulues, cette amélioration permet une vitesse variable pour un fonctionnement plus souple des appareils.

En évitant les pics des cycles marche/arrêt, elle économise davantage d’énergie (jusque 25%) tout en améliorant le confort avec des températures plus constantes.

Les points positifs du dispositif :

  1. La durée de vie de tout le dispositif est augmentée
  2. Elle régule la température intérieure en fonction de celle extérieure
Coût d'une climatisation inverter
Une climatisation inverter coûte 10 à 20% plus cher qu’un climatiseur d’une autre technologie.

3. Définition d’une bio climatisation

Aussi connue sous son autre nom de rafraîchisseur d’air évaporatif (RAE), cette climatisation fonctionne sur un principe d’évaporation de l’eau. L’air traverse des médias imbibés, les faisant sécher et refroidissant le flux au passage.

Cette climatisation est ainsi dite bio, car n’employant aucun gaz ou liquide frigorigène, le tout pour un prix raisonnable et des performances élevées.

Les points négatifs de ce dispositif :

  1. Dépendant des températures extérieures et de l’hygrométrie intérieure pour faire varier la température
  2. Cette climatisation ne pourra jamais être réversible
Tarif moyen d'installation
Pour un coût moyen de 600€ avec un prix de pose équivalent, la solution reste néanmoins séduisante.

Offres en cours

Vous pouvez bénéficier de la Prime énergie, de MaPrimeRénov, des aides du dispositif « Habiter Mieux » de l’Anah et de différents prêts (Eco-PTZ, etc.). Certains sont cumulables comme la Prime énergie et certaines ne le sont pas : les aides de l’Anah.

Il est possible de regrouper les systèmes de climatiseur en 3 grandes catégories : les monoblocs, les splits et les gainables.

Bien que ses deux technologies permettent d’utiliser sa climatisation toute l’année (fonction chauffage), une climatisation inverter module la température alors qu’une climatisation réversible fonctionne de manière cyclique (on/off). La technologie inverter permet de réaliser des économies d’énergie, mais son prix d’achat est plus cher.